Bâtir des habitudes: pourquoi certaines personnes réussissent alors que d’autres échouent

Traduction de l’article anglais de George Halachev

En tant qu’entraîneur, je suis fasciné par la raison pour laquelle certaines personnes peuvent facilement construire de nouvelles habitudes alors que d’autres échouent misérablement.
Je suis sûr que c’est quelque chose que vous avez remarqué dans votre propre vie. Vous avez probablement un ami qui a beaucoup de succès. Il accomplit toujours ce qu’il se propose de faire. En l’écoutant parler de ses objectifs, vous pensez, “Ouais, il va y arriver ! Il fera vraiment de ce but une réalité. “
Pour cet article, appelons cet ami Mike. Mike a qui tout réussi.
Vous avez probablement un autre ami qui est exactement le contraire. Il accomplit rarement ce qu’il dit qu’il va faire. En l’entendant parler de ses objectifs, vous pensez: “C’est juste un vœu pieux. Il ne le fera jamais. “
Appelons-le Jim. Jim. Jim qui rate tout .
J’ai entraîné beaucoup de Mikes et de Jims et, de prime abord, ils sont apparemment les mêmes. Ils se présentent tous deux avec enthousiasme et motivation. Mais après quelques semaines, la différence est évidente. Mike sait et utilise les principes fondamentaux de succès et Jim ne le fait pas. L’exploration de ces principes fondamentaux nous aidera à construire des habitudes et à atteindre nos objectifs de manière plus efficace.
Pour ce faire, disons que Mike et Jim ont le même point de départ et le même but. Les principes fonctionnent pour tous les objectifs et toutes les habitudes, mais dans l’intérêt de cet exemple, nous utiliserons un objectif spécifique. Ils commencent au même poids et veulent perdre 30 kilogrammes de graisse. Aucun n’a l’expérience d’une alimentation saine ou d’une activité physique. Voyons ce que chacun d’eux ferait différemment pour arriver à cet objectif.

Objectifs et attentes réalistes

Mike sait comment se fixer des objectifs et des attentes réalistes. Avant de s’engager dans un but spécifique, il étudie complètement le sujet. Il lit quelques livres et parle à ses amis qui l’ont déjà fait. Il prend le temps d’apprendre quel objectif de perte de graisse est raisonnable et combien de temps il faudra pour l’atteindre.

Jim ne veut pas faire de recherches ou de planification. Il veut commencer immédiatement et ne pas perdre de temps. “Perdre 30 kilos en 3 semaines” lui semble un objectif raisonnable puisque c’est ce que toutes les pubs promettent. Il s’engage à atteindre cet objectif sans se demander si c’est réellement réalisable ou non.

Allouer du temps pour le nouvel objectif

Mike sait que pour atteindre un objectif, il doit consacrer du temps chaque jour pour y arriver. Son planning est déjà 100% rempli, et il sait qu’il ne peut s’y mettre que s’il renonce à certaines activités. Si Mike ne peut pas consacrer du temps tous les jours à ce but, il sait qu’il est inutile de commencer.

Jim a aussi un emploi du temps très chargé mais il pense pouvoir trouver du temps supplémentaire pour s’y mettre et que changer son alimentation ne lui prendra pas de temps. Il est convaincu que ce ne sera pas si compliqué et que les choses vont se mettre en place sans trop d’effort.

Mesurer les progrès et mettre des jalons

Mike sait que pour progresser sur un but, il doit le mesurer. Il sait que mesurer son poids n’est pas suffisant car la masse musculaire va également changer. Il compte donc mesurer le pourcentage de sa graisse corporelle pour suivre ses progrès avec précision.

Sur la base de son objectif et du délai qu’il a établi, Mike détermine des étapes hebdomadaires et mensuelles. En parcourant ses progrès hebdomadaires et mensuels, il pourra facilement voir s’il est sur la bonne voie pour atteindre son but ou non. Si Mike n’atteint pas régulièrement ses jalons, il sait que sa stratégie ne fonctionne pas et qu’il devra changer quelque chose.

Jim ne souhaite pas se prendre la tête en mesurant ses progrès. Il veut aussi perdre 30 kilos, mais n’a aucune idée de la progression qu’il devrait faire chaque semaine. Sa seule mesure est le miroir et l’opinion subjective des personnes qui l’entourent. S’entendre dire “Aurais-tu perdu du poids?” devrait suffire à le motiver. Il pense qu’un jour il ira sur la balance et qu’il découvrira qu’il a atteint son poids parfait.

Progrès progressif vs progrès abrupts

Mike n’a jamais travaillé sur ce but et il sait que le démarrage sera lent. Il doit apprendre beaucoup de nouvelles choses pour y arriver. Avant de s’y atteler, il s’assure que ce qu’il va faire est sûr et efficace.

Il commence à éliminer progressivement les aliments malsains de son alimentation et à les remplace par des aliments sains. A la salle d’entrainement, Mike s’efforce de ne pas dépasser ses limites. Il prend son temps pour apprendre à faire correctement les exercices et augmente graduellement ses défis.

Jim aussi n’a jamais travaillé sur ce but, mais il ne veut pas perdre du temps. Il a appris que le régime paleo est très efficace pour perdre du poids, alors il s’y met tout de suite à 100%.
Il va à la salle de gym et soulève autant de poids qu’il le peut. Il ne perd pas de temps à s’échauffer ou à apprendre à faire correctement les exercices.

Correction rapide vs stratégie à long terme

Mike sait qu’il n’existe pas de “solutions rapides” durables dans la vie. Quand il a décidé de sa stratégie pour atteindre son but, il s’est assuré que c’etait viable à long terme. Il ne choisit pas le dernier régime à la mode, il choisit un régime qu’il peut suivre à vie.

Jim veut juste atteindre son objectif rapidement et ensuite continuer sa vie. Il veut des résultats rapides et mincir comme neige au soleil. Il prend des stéroïdes et des pilules pour perdre du poids afin d’accélérer ses progrès. Il économise également de l’argent pour la liposuccion, au cas où.

Mentorat

Mike sait que l’aide d’experts accélérera ses progrès. Il apprendra ainsi à éviter de nombreuses erreurs en cours de route. Il prend un peu de temps pour trouver un bon entraîneur qui puisse lui montrer les bases. Il fait quelques sessions de coaching pour savoir quels exercices sont les plus efficaces et comment les faire en toute sécurité.

Mike engage également un diététicien qui l’aide à apprendre les principes fondamentaux de l’alimentation saine et de la perte de poids. Ils passent quelques heures à concevoir un nouveau régime alimentaire adapté aux besoins de Mike.

Jim n’a besoin de personne pour lui dire quoi faire. Il a déjà lu des centaines de magazines de fitness et a découvert une stratégie d’entraînement qui devrait fonctionner pour lui. Il s’exerce sur les machines qu’il pourra trouver dans la salle de gym locale. Il ne s’est pas fixé une routine et ne fait que les exercices qu’il à envie de faire au jour le jour.

Pour Jim, l’embauche d’un diététicien est un gaspillage d’argent. De plus, personne ne connait mieux son propre corps que lui. Sur la base de quelques articles qu’il a lu en ligne, il élabore son propre régime alimentaire.

Responsabilité

En plus d’avoir un mentor, Mike sait qu’avoir un soutien social est un élément essentiel à la réalisation de son but. Il sait que les gens qui l’entourent seront un facteur clé dans la réussite de son objectif. Il cherche donc activement des amis qui l’encourageront. Il ne communique pas son but aux personnes qui sont négatives et qui pourraient le décourager.

Mike connaît l’importance d’être bien entouré. Il a mis en place un pacte avec l’un de ses amis fiable pour aller 4 fois par semaine à la salle de gym avec lui. Il sait qu’il sera beaucoup plus motiver s’il doit rendre des comptes.

Jim s’empresse de raconter à tout le monde le nouveau but qu’il s’est fixé et ce pour que tous soient au courant, qu’on l’encourage ou pas. Il ne change pas son cercle social et ne cherche pas des gens qui font de l’exercice ou qui s’alimentent sainement. Il se fonde uniquement sur sa forte motivation initiale et estime qu’il n’a besoin de personne pour se motiver.

Faites-le pour les bonnes raisons

Mike sait que s’il perd ce surplus de graisse, il sera plus sain, plus heureux et sera une source d’inspiration pour les autres. Parce que Mike fait cela pour les bonnes raisons, il est motivé à persister lorsque les choses deviennent plus dures.

Mike sait qu’il n’a pas besoin de se vanter et de faire étalage de ses succès. Il travaille silencieusement sur ses objectifs et sait que les récompenses et le respect des autres viendront suite à un travail acharné et non pas en se vantant.

Jim veut épater tout le monde et être mieux perçu par ses amis. Il s’agit uniquement d’être mieux considéré. Souvent, il lui arrive de se prendre en photo sur le banc à la salle de gym. Sa principale motivation est d’obtenir l’approbation et la popularité. Etant donné que son but se résume à satisfaire son ego et qu’il ne résulte pas d’une envie profonde, dès que les choses deviennent plus dures, Jim n’a pas la motivation intrinsèque pour continuer son effort.

Quelques mois plus tard

Mike a déjà fait de solides progrès. Il pèse 10 kilos de moins tout en ayant développé sa masse musculaire.

Le plan d’exercice conçu avec son entraîneur l’a aidé et il se sent bien. Il a augmenté graduellement ses défis et l’intensité des séances d’entraînement. Il sent que son corps devient plus fort et plus souple de jours en jours.

Il a eu un peu de mal à s’habituer à son nouveau régime, mais maintenant, il se sent rassasié après chaque repas. Il lui arrive d’aller manger dans un fast food occasionnellement, mais puisque son corps obtient tous les nutriments dont il a besoin, il lui est facile de rester sur la bonne voie.

Mike s’autorise un repas non conforme une fois par semaine, et ce sans qu’il se sente coupable. Il sait qu’il a un excellent régime alimentaire et qu’un seul repas avec des aliments moins sains ne va pas changer la donne.

Mike a été secoué émotionnellement pendant quelques semaines. Il se sentait déprimé et l’exercice était la dernière chose qu’il voulait faire. Heureusement l’ami, avec qui il avait fait le pacte, était là pour l’encourager et le motiver à se rendre à la salle. Il n’a pas manqué un seul entraînement, et ce, même durant les moments les plus dures.

Il a une sœur et deux collègues qui sont obèses depuis très longtemps. Ils ont été inspiré par les excellents résultats de Mike et ils se sont même mis à améliorer leur hygiène de vie. Tous se soutiennent et s’encouragent mutuellement.

Jim a eu quelques mois très difficiles. Le plan d’alimentation qu’il a créé a bien fonctionné pendant la première semaine, mais il a rapidement commencé à avoir de très grosses fringales, un signe clair qu’il lui manquait des éléments nutritifs essentiels. Au bout de quelques jours, son régime alimentaire a pris fin au McDonald’s. Le meilleur repas qu’il ait jamais mangé selon ses dires.

L’exercice physique a également bien marché pendant un certain temps jusqu’à ce qu’il se blesse au dos. Cela l’a éloigné de la salle de gym pendant quelques semaines, effaçant tous les progrès qu’il avait réalisé. Une fois son dos guéri, Jim n’est pas aller à la salle de gym pendant quelques semaines supplémentaires car tout cela l’a ébranlé. Il faut dire que personne n’était là pour l’encourager à revenir à la salle.

Jim a également a subit une éruption cutanée sur son corps lié à la consommation de stéroïdes. Le médecin a prescrit des médicaments pour contrebalancer les effets.

Jim se demande encore si ce mode de vie sain est fait pour lui. Après tout, personne dans sa famille n’est en forme et sain. Peut-être que ce sont ses gènes qui posent problème ?

Conclusion
Tous les exemples ci-dessus concernent la perte de graisse. Cependant, les principes s’appliquent à tout objectif que nous souhaitons vraiment atteindre. Le processus est le même, que nous voulions perdre de la graisse, créer une entreprise, apprendre à jouer de la guitare ou améliorer une relation. Pour réussir à atteindre ses buts, nous devons nous assurer que nous suivons les principes fondamentaux.
Si vous avez un objectif sur lequel vous travaillez mais que vous avez l’impression de ne pas faire de progrès, assurez vous que vous suivez bien les principes fondamentaux de réussite. Vérifiez que votre stratégie et vos actions sont celles de Mike ou et non celles de Jim.