Le mythe du digital nomade
Vincent Bransiecq
252

Je me retrouve beaucoup dans votre raisonnement, et je suis totalement d’accord avec vous.

La mise en place de ce mode de vie est assez long mais vaut vraiment le coup d’être mis en place pour cette liberté géographique.

Ce que j’en retiens de mon expérience, c’est que le mythe de cette liberté géographique, c’est juste :

  • D’avoir le choix et la possibilité de ne pas se sentir enfermé ou prisonnier dans les filets d’un patron pour assurer son autonomie financière.
  • D’avoir toujours le CHOIX et la POSSIBILITE de changer de mode de vie.
  • Être mobile.

On se lasse de beaucoup de chose dans une vie (même de voyage par moment…). Que vous ayez réussi à obtenir votre liberté géographique ou pas, les questions les plus essentielles à se poser (et dont je pense que chacun à ses propres réponses) sont les suivantes :

  • Avec qui je souhaite partager ma vie ?
  • Quel est le mode de vie qui me correspond ?
  • Si j’ai cette liberté géographique, pendant combien de temps vais-je voyager et avec qui ?
  • Est-ce que je veux des enfants ? Si oui, comment les éduquer avec ce mode de vie ?
  • Etc…

Bref, tout sa pour rappeler une chose : la vie est un choix !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.