Ford est au courant

Ford semble avoir le vent en poupe en cette fin d’année 2015. La nouvelle la plus marquante étant sa récente annonce qu’ils allaient investir 4,5 millards de dollars (environ 4 milliards d’euros) dans les véhicules électriques. Plutôt discret dans ce secteur jusqu’à maintenant, le constructeur à l’ovale semble être maintenant décidé à être l’un des acteurs principaux de cette “nouvelle” technologie.

Fer de lance de ce nouveau programme, une nouvelle Focus électrique avec une autonomie de 160 kilomètres (hormis Tesla, cela semble être le chiffre magique chez constructeurs) mais surtout une technologie de batteries pouvant être rechargées à 80% en 30 minutes. Qui plus est, Ford annonce que la voiture sera aussi dynamique à conduire que ses homologues thermiques, voilà un discours que l’on entend rarement en parlant de V.E. et qui nous réjouit. Et ce n’est que le début, d’ici 2020, la marque veut lancer 13 véhicules électriques et que 40% de sa gamme soit électrifiée. Choix osé alors que le marché de l’électrique sombre aux Etats-Unis avec -25% des ventes pour la Volt et -41% pour la Leaf. Preuve que Ford s’implique sérieusement dans le futur de l’automobile.

Mais il n’y a pas que ça au menu. Fruit du dieselgate ou pas, les ventes de Ford en Europe ont augmenté de 20,4% en novembre, comparé à il y a un an, faisant de ce mois de novembre, le meilleur depuis six ans. Il y a aussi un accent de fait sur les nouvelles technologies, Ford France ayant récemment invité des médias (pas nous, bouhouhou…) pour ses tech days où étaient présentées plusieurs nouveaux systèmes comme le limiteur de vitesse inteliigent, la caméra avant grand angle, l’Active City Stop, l’Active Park Assist, Sync 2 et bien d’autres.

Last but not least comme diraient nos confrères anglophones, Ford veut être un acteur dans le secteur réduit des quatre roues motrices et doubler ses ventes l’an prochain. Evidemment le constructeur possède quelques SUV et pick-ups dans sa gamme (Edge, Kuga, Ranger) mais c’est moins connu, la Mondeo ou le S-Max sont également disponibles avec une transmission intégrale. Sans oublier le Transit, l’un des rares fourgons pouvant en être équipée. Et comment oublier la Focus RS qui n’en finit pas d’arriver et fait saliver tous les journaleux depuis des mois.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.