Sur les Champs

Il m’arrive souvent quand j’ai du temps devant moi de faire un saut sur les Champs Elysées. Pas pour les échoppes sans aucun intérêt ni les loueurs de Ferrari California mais pour les « magasins » des constructeurs automobiles. Je suis toujours étonné par l’argent investit pour avoir un écrin sur la soit disant plus belle avenue du monde (m’ouais) et par le résultat peu flatteur obtenu. Je vais commencer par le Motor Village de Fiat, tellement marquant la plupart du temps que j’ai même oublié son existence la dernière fois que je suis allé sur les Champs. A sa décharge il n’est pas vraiment sur l’avenue mais je trouve l’endroit peu intéressant.

Suit la C-42 de Citroën et son batiment absolument affreux, pourtant inauguré en 2007 mais qui semble sorti d’un film de science-fiction des années 50. En plus l’espace y est complètement sous-utilisé et au final ça vaut rarement le coup de se donner la peine de monter jusqu’en haut. Ceci dit, comme pour le Motor Village, certains des véhicules anciens exposés méritent la visite.

A l’autre bout de l’avenue, se trouve le (la ?) Peugeot Avenue et la Mercedes-Benz Gallery. Cette dernière arrive à peine à se faire voir coincé par un cinéma, et n’expose que des véhicules modernes comme n’importe quel concessionnaire. A moins de vouloir acheter une montre ou une casquette hors de prix à l’effigie de l’étoile, aucun intérêt. Peugeot Avenue, c’est juste glauque. Je trouve l’endroit déprimant, peu importe les véhicules exposés. C’est sombre et lugubre comme dans une série de vampires pour adolescents.

Sur le trottoit d’en face, il y a l’Atelier Renault. Là aussi ce n’est pas l’extase même si on pourrait se croire sur un stand de salon automobile. Au moins vous n’êtes pas agressé par l’architecture et vous ne sortez pas dépressif comme dans Peugeot Avenue. Un peu plus loin se trouve, le Rendez-vous Toyota. Et bien que ce soit le plus simple de tous, c’est de loin mon préféré de part les véhicules présentés. Actuellement on peut y voir la dernière Prius et la Mirai, une Auris Hybride qui dévoile ses entrailles, deux concepts de véhicules électriques don’t l’I-road et la TS040 d’endurance. Toyota fait souvent venir de vieux modèles japonais inconnus chez nous comme la 800 Sports ou rarissimes comme la 2000GT.

Si vous poussez un peu plus loin, on pourrait inclure la concession BMW de l’avenue George V qui semble-t-il expose des vieilles BMW par moment. Je m’étais déplacé expressement pour voir la M1 une nouvelle fois mais c’était fermé pour modifications des installations.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.