Sahel, objectif énergie!

Alliance Sahel
Oct 14, 2019 · 5 min read
Photo credit: ©European Union / International Trade Center

Malgré l’énorme potentiel solaire, le taux d’électrification dans l’ensemble des pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) est environ quatre fois inférieur à la moyenne mondiale et deux fois inférieur à la moyenne des pays d’Afrique subsaharienne. L’action publique, l’appui des partenaires au développement et l’innovation peuvent réduire cet écart. La conférence « Accès à l’énergie dans les pays du G5 Sahel », 1ère édition organisée par le groupe Energie de l’Alliance Sahel, a réuni plus de 15O participants les 9 et 10 octobre à Paris. L’activité avait pour objectif de renforcer la coordination des acteurs et à contribuer aux partages d’expériences et à l’innovation. Retour sur quelques temps forts de l’évènement.

“ L’énergie est un bon exemple de ce qui peut être fait en termes de coordination des bailleurs. La région du Sahel a un taux d’électrification de 28%, contre une moyenne africaine de 49%. Ce problème d’accès à l’énergie impacte le développement humain et économique et empêche que les zones vulnérables puissent se développer ” Christophe Bigot, Envoyé Spécial de la France pour le Sahel

Les travaux ont débuté par un échange entre les ministres de l’énergie du Niger, du Burkina Faso, du Mali, de la Tunisie et de la Mauritanie sur les stratégies d’électrification. L’objectif : élargir l’accès à l’énergie et réduire les tarifs pour les populations

“En milieu rural, l’énergie doit être une énergie productive. Au Burkina Faso, 80% de la population vit en milieu rural d’agriculture et d’élevage. Nous devons aider les populations à conserver leurs productions pour lutter contre le cycle infernal de la pauvreté. Sur le terrain, on ne peut plus attendre : d’importants moyens et le renforcement des capacités humaines sont attendus, nous comptons sur nos partenaires publics et privés pour aller de l’avant” SE Bachir Ismael Ouedraogo, Ministre de l’Energie du Burkina Faso

Projet RIMDIR Énergie

En Mauritanie, le projet d’électrification rurale au sud-est mis en œuvre par la Société mauritanienne d’électricité, vise à développer l’accès à l’énergie dans trois provinces du pays frontalières avec le Mali. Ces zones isolées du réseau national sont désenclaves par la promotion d’un nouveau modèle de délégation de service public et d’électrification par mini-réseaux. Ceux-ci sont dotés de batteries et alimentés à 95 % par l’énergie solaire, et à 5 % seulement par l’énergie thermique. Le projet, financé par l’Union européenne et l’AFD via une subvention de 11,6 millions d’euros, fournira à terme un service électrique abordable et fiable à environ 3 100 ménages — soit environ 18 600 personnes — dans une trentaine de localités.

L’Alliance Sahel s’est donnée pour objectif de doubler en 5 ans l’accès à l’électricité dans les pays du G5 Sahel, et de les aider à ne plus dépendre uniquement des énergies fossiles, la région ayant un potentiel énorme en termes d’énergies renouvelables. Dans cette perspective, le rôle des femmes est déterminant et un accroissement de leur implication dans le secteur du développement des énergies et de l’électrification sera clé pour la région.

“L’éducation fera toute la différence : soutenir l’implication des jeunes filles dans les études supérieures scientifiques à travers l’allocation de bourses amènera plus de filles à travailler dans le secteur de l’énergie. Un exemple concret: Au Niger, les plateformes multifonctionnelles des femmes soutenues par le PNUD soulage les femmes pour piler les céréales. Grâce aux moulins, les femmes peuvent faire autre chose, démarrer de petits commerces » a souligné la Ministre de l’Energie du Niger, SE Amina Moumouni lors de son intervention

SE Amina Moumouni, Ministre de l’Energie du Niger
Video de la GIZ sur l’implication des femmes dans le secteur Energie en Afrique de l’Ouest

Reconnu comme un secteur à prédominance masculine, le secteur de l’énergie exige des compétences élevées, de la constance et du travail acharné. De plus en plus de femmes travaillent dans ce secteur et ont acquis de nombreuses années d’expérience.

1. Recherche d’efficacité accrue par les 12 bailleurs de la plateforme afin de gagner la guerre du développement

2. Dialogue politique de haut niveau avec les autorités du G5 Sahel : Le secteur de l’Energie est un bon exemple pour créer un cadre incitatif et prendre en compte les aspects liés au risque

3. Coordination entre les bailleurs afin de mieux intervenir dans les zones les plus fragiles et œuvrer à la stabilisation

“Des solutions existent pour plus d’impact dans le Sahel : mobilisation des fonds, solutions d’électrification hors réseaux, meilleur ciblage des acteurs avec qui travailler dans les zones à risques” Jean-Marc Gravellini, responsable de l’Unité de Coordination de l’Alliance Sahel

Au termes des deux jours de conférences, de nombreux enseignements et suivis à engager pour accélérer l’accès à l’électricité au Sahel. Parmi ceux-ci:
- Renforcer la coordination
- Planification intégrée
- Exploiter au mieux le rôle du privé
- Retour d’intérêt pour la régulation
- Garder le sentiment d’urgence
- Mixer les solutions réseau et hors réseau
- Engagement nécessaire du privé et du public ensemble
- Besoin d’augmenter les financements


L’Alliance Sahel a ciblé l’énergie comme l’un de ses six secteurs prioritaires. Elle s’est engagée à mobiliser la communauté des partenaires techniques et financiers et la participation du secteur privé autour d’un programme commun pour soutenir les aspirations des pays du Sahel en matière d’accès universel. Le Groupe «Énergie» de l’Alliance Sahel, coordonné par la Banque Mondiale, se réunit périodiquement pour échanger des informations opérationnelles, améliorer les synergies des institutions participantes, et mobiliser des financements, afin de:
• Promouvoir un accès universel à des services électriques fiables, durables et modernes, en portant une attention particulière à l’accès en milieu rural
• Améliorer la sécurité de l’approvisionnement, notamment grâce aux énergies renouvelables et aux interconnexions régionales

Plus d’infos: alliance-sahel.org

Photos crédits: ©AFD

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade