The Hacking Project: guide du moussaillon à Lyon.

The Hacking project est une formation dont les clefs de la réussite ne dépendent que de ton investissement. Si tu as suivi un parcours d’apprentissage basique jusqu’ici, il se peut que tu aies du mal à appréhender le fonctionnement de THP.

Aujourd’hui, je vais te donner quelques clefs pour que tu puisses aborder avec plus de confiance les aspects pratiques de ta formation.

# 1. Informez-vous !

  • Le programme est disponible ici.
  • Les tarifs.
  • Vous pouvez découvrir l’histoire et le mantra du THP ici.
  • Pour toute question, consultez la FAQ

Le pré-parcours/

Avant d’aborder le navire, il t’es demandé de faire tes preuves au cours de la semaine zéro avec des petits exercices de git, terminal, html, css, javascript, et ruby

Pendant le pré-parcours, tu vas apprendre les bases de ce sur quoi tu vas travailler pendant plusieurs semaines avec THP. Parfois, certains concepts peuvent paraître compliqué le jour où tu les découvre et deviennent ensuite de simple formalités. Je te conseille de prendre ton temps sur le pré-parcours, et surtout de toujours travailler par envie et non dans l’urgence (tu auras le temps d’expérimenter l’urgence durant la formation).

Le rythme ne sera pas représentatif de la suite de la formation, car il s’intensifie et se complexifie avec les semaines… Be ready !

# 2. Conseils pratiques

1/ Prendre des notes.

Pendant la formation, vous recevrez beaucoup d’informations de différentes sources (contenus de formation, vidéos, articles de différents sites web, etc). C’est pourquoi il est nécessaire de prendre des notes pendant le processus. Au début, cela peut prendre du temps, mais après 1 mois de formation, vous ne regretterez pas de pouvoir retrouver les concepts rapidement.

Exemple de notes prises sur GitHub

2/ Soyez curieux !

Une bonne pratique est de tester immédiatement dans le terminal les concepts que vous découvrez. Cela développera votre aisance avec l’ordinateur, et en même temps, vous vous confronterez aux problèmes ou erreurs issus d’une ligne de code dans un contexte plus serein que celui des projets à rendre…

Lorsque vous ne comprenez pas un concept, une ligne de code ou un mot, développez le réflexe de chercher sur Internet (si vous n’avez pas beaucoup d’inspiration, copiez/collez simplement la ligne que vous ne comprenez pas et aventurez-vous dans les résultats des moteurs de recherche).

Une chose qui m’a était d’un grand secoure, c’était le Slack!

Beaucoup de personnes ont des difficultés sur certains points, peut être que se ne sera pas les mêmes que vous mais j’en suis sûr que cela vous aidera dans les projets à venir.

# 3. Les meilleurs lieux à Lyon

  • Au domicile d’un membre du groupe
  • Les universités et BU (c’est le top si il y a une galère , celle de la DOUA est ouverte tout les jours de 8h à 22h)
  • Le Tuba, c’est un espace de coworking qui est gratuit, vous y trouverez la wifi et du café en libre service (mais payant selon la quantité qu’on prend)
  • Les bibliothèques , attention c’est fermé le lundi.(personnellement la meilleur était celle de la Part-Dieu, beaucoup d’espace, possibilité de manger au 4eme étage)
  • Les salles de travail de vos résidences,
  • Les espaces de coworking (si vous avez de l’argent à jeter par dessus bord)

# 4. Les projets (ahh lalaa c’est une grande histoire d’amour, lol)

Deux fois par semaine, vous devrez réaliser un projet. je ne vous cache pas que c’était “the stress total” pour moi. commencer le plus tôt possible car certains projets sont long et complexes à abordés. il y en a un que j’avais commencé à 8h30 et j’avais fini à 23h50 (le push en production). Et je considérais qu’il était important de ne perdre aucun cœur vu que c’était le challenge que je m’étais fixé au départ de la formation.

je vous conseille donc de suivre comme suit pour mieux appréhender les jours de projet:

  • 9h — 10h30 : comprendre les concepts
  • 12h-12h15 : pause déjeuner devant l’ordi
  • 12h20–19h : travail de projet et discussion avec le groupe
  • 20h-23h : finir le projet

# 5. Évitez la grasse mat’ le jour des corrections

Cette journée était pour moi l’une des plus importante afin d’acquérir un max de connaissances pour pouvoir évoluer.

C’est une journée stressante (surtout lorsque vous n’êtes pas satisfait du travail de la veille). Une journée normale de corrections se déroule de la manière suivante :

  • Connexion au site du THP pour identifier les 2 personnes que vous allez corriger et les contacter ;
  • 20–30 minutes d’échange téléphonique ou sur Slack, pour chaque interlocuteur, avec lesquels vous pourrez discuter des points difficiles et de ce que vous n’avez pas compris.
  • Vous serez aussi contacté(e) par 2 personnes qui feront la correction de votre travail. Il faudra expliqué le code qui a était développé.

# Bonus

Pendant le week-end, étudiez à nouveau les concepts que vous n’avez pas compris ou que vous pensez indispensable de révisé pour comprendre a 100% les concepts de programmation, sinon vous les oublierez et vous risquez le naufrage quelques semaines plus tard.