12 conseils pour planter votre rapport de stage

Voici ce qu’il faut faire pour produire un rapport de stage déstructuré et déstructurant.

1-Réfléchissez à la rédaction de votre rapport durant la dernière journée du stage. Si possible, les dix dernières minutes avant votre départ. Ou mieux encore pendant votre pot de départ.

2- Ne tenez pas de journal de bord.

Vos impressions comptent peu. Vos réussites non plus. Vos compétences acquises encore moins. Puis, c’est connu, vous avez une mémoire vive illimitée.

3- N’étudiez pas l’organigramme de l’entreprise pendant la durée du stage.

Il sera si difficile d’obtenir des informations par la suite qu’il serait dommage de se priver d’une difficulté supplémentaire à surmonter.

4-A la fin du stage? Oubliez de dresser un bilan.

Ce bilan constituerait le fond de votre rapport. Apprécié de votre correcteur, il permettait de répondre à de trop nombreuses questions, comme: * Qu’avez vous appris de votre stage ? * Qu’avez-vous apporté à l’entreprise ? * Quelles sont les compétences acquises ? * Quels sont les nouveaux outils que vous maîtrisez? * Souhaiteriez-vous travailler dans ce type d’entreprise ? * Avez-vous précisé votre projet professionnel?

5-Ne peaufinez pas votre couverture:

A quoi servent, en effet?: * Votre nom et votre prénom * Le titre de votre rapport, sa période, et son thème * Le logo de votre entreprise * Celui de votre école / université * Le nom de votre maître de stage

6-Ne faites pas de plan.

C’est surfait. Et, Pensez à surcharger la liste des remerciements.

7-Laissez planer le mystère dans l’introduction.

Vos lecteurs pourront ainsi jouer à imaginer quelles peuvent être les activités de l’entreprise et la mission qui vous a été confiée.

8-N’aérez pas votre document à l’aide d’illustrations.

Etouffez le. Ca défoule.

9-Développez couché.

Ne décrivez pas toutes les tâches effectuées pendant votre stage. Et, surtout ne suivez pas cet exemple de développement : * Analyse de la situation actuelle de l’entreprise * La mission en elle-même * Les résultats obtenus * Ce que le stage vous a apporté d’un point de vue personnel et point de vue professionnel.

10-Dans votre conclusion, terminez par Un point négatif du stage.

Il est important de terminer en “mocheté”. Puis, ne perdez pas de temps en balivernes consacrées à la bibliographie, à L’index, aux annexes.

11-Déformez votre rapport.

La forme de votre rapport est peu claire, déstructurée, mal présentée ? Qu’importe. C’est l’aspect général de votre rapport que le correcteur voit en premier. Ce sera donc Rock’n Roll.

12- Suivez ces quelques conseils afin d’obtenir un rapport déstructuré :

* Faites des phrases longues * Adoptez une police désagréable et non standard de fonte (de typeAcademy Engraved LET ou chik) et de taille (6, 8, 9) * Refusez de justifier vos paragraphes et de numéroter vos parties. * Oubliez de vérifier votre orthographe * Et, comme un hommage à l’un de mes étudiants que je ne citerai pas. Appelons le N.T … Rédigez la totalité de votre rapport de stage au passé simple. Et, envoyez le à la relecture auprès de votre enseignante de communication préférée à 1 h du matin. Vous souhaitez également planter votre soutenance. Pas de souci, c’est ici:

http://sandrinedecembre.tumblr.com/post/88516110361/12-conseils-pour-planter-votre-soutenance-en-beaute

parmi mes sources d’inspiration: http://www.directetudiant.com/


Originally published at sandrinedecembre.tumblr.com.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.