Merci pour ton retour d’expérience.
Laura Fort
11

  1. Pas la taille critique (en nombre de levées de fonds plus que de startups), ce qui nuit au modèle économique (après si c’est du non profit ce n’est plus un soucis).
  2. La concurrence indirecte du gratuit. Entre 30k€ de la bourse French Tech “gratuite” et 30k€ contre ne serait-ce que 0.1% de l’equity, qu’est-ce qui est rationnel? Contre les offres d’accompagnement pléthores gratuite, pourquoi prendre du payant?
  3. La notoriété qui résout le point précédent. Si tu a fait un exit à 30M€, tu es forcément plus crédible.

Il suffit juste de faire une startup et de la vendre d’abord en gros.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.