Non Jam, tu ne peux pas (encore) me recommander de la musique
Clément Bergantz
121

Hello Clément, super article. En effet, déjà que Spotify et Soundcloud qui analysent notre data d’usage ont du mal à cerner nos goûts, imaginer le faire en conversationnel relève de l’utopie. Apparemment, avant l’Internet, les gens demandaient à leur disquaire… As-tu déjà essayé des services de curation humaine type Soundsgood ?

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.