Être professionnel de santé et réussir sans Doctolib

En cette période sanitaire difficile, bon nombre de praticiens de santé sont contraints, en responsabilité, de fermer leurs cabinets pour respecter scrupuleusement le confinement strict demandé par notre gouvernement. Il s’agit d’un gros effort individuel pour une victoire collective. Les praticiens utilisant Doctolib lui ont légitimement demandé de participer à cet effort national en suspendant les prélèvements des professionnels ayant fermé leur cabinet jusqu’à la fin du confinement. L’abonnement de base à Doctolib (129€/mois/praticien sans télé-consultation) n’est pas une charge négligeable pour l’équilibre financier de ces professionnels (elle est dans la plupart des cas bien plus importante que l’eau et l’électricité…). La réponse proposée a été le report des cotisations des deux prochains mois soit aucun effort comptable de leur part.

Cette situation n’est qu’un évènement supplémentaire dans un climat où la stratégie de Doctolib est régulièrement critiquée par les professionnels de santé. Quels seraient les alternatives ? Après avoir pu échanger avec de nombreux praticiens de santé et travaillé sur le sujet depuis quelques années, voici des éléments de réponse.

Séduisant à court terme

De plus en plus de patients cherchent à réserver en ligne pour plus de flexibilité. Face à cette demande, les praticiens s’adaptent et choisissent parmi différentes possibilités dont Doctolib, pourtant 10 fois plus cher que les autres outils de réservation en ligne. L’argument visibilité est placé en première ligne pour convaincre et justifier son prix.

Adopter cette plateforme est un choix qui peut sembler séduisant à court terme mais qui peut être dans certains cas problématique pour le long terme. Il est nécessaire de prendre conscience de certains points.

  • L’algorithme s’occupe de votre visibilité, et peut évoluer pour mettre en avant certains praticiens plutôt que d’autres du jour au lendemain. Si tout le monde est sur Doctolib, la concurrence n’est-elle pas identique ?
  • Votre patientèle est confiée et a de la valeur pour l’annuaire de réservation. Ce même annuaire suggèrera des alternatives à vos patients si vous êtes indisponibles ou que vous décidez de résilier.
  • Le prix est décorrélé de votre activité comme dans la situation COVID-19 : visibilité inutile et dissuasion de résilier l’abonnement puisqu’il y a une période de préavis. De plus, si vous résiliez pendant une période (épidémie, grossesse, pause quelconque de l’activité) et que vous souhaitez réactiver votre abonnement par la suite, le prix est susceptible d’avoir évolué.

Pourtant, il existe un annuaire qui rassemble la totalité des professionnels de santé depuis longtemps et qui est utilisé par la plupart des français quotidiennement. Depuis 2005, Google ne cesse de privilégier les résultats locaux lorsque des requêtes concernant une activité, un service, ou encore une enseigne sont recherchées, telles que « ostéopathe ». Google a pour mission de proposer les meilleurs résultats en fonction de la localisation.

  • 1/4 de la page est réservée aux résultats ayant payé pour être affichés sous l’étiquette explicite [Annonce].
  • 3/4 de la page sont les meilleurs résultats qui ne sont pas des annonces payantes.

Une visibilité de qualité, autrement

Prenons l’exemple de Monsieur Favre, ostéopathe à Chambéry. Les données de visibilité de son cabinet ces 3 derniers mois montrent que hors COVID-19, sa fiche Google est visible 4'000 fois par mois soit plus de 130 fois par jour.

Données de visibilité Google de l’ostéopathe Mr. Favre à Chambéry

Comme tout ostéopathe de France, il est démarché par des commerciaux Doctolib qui l’incitent à adhérer à cette plateforme pour gagner en visibilité et éviter de couler face à la concurrence. En cas d’adhésion, la part de visibilité via Google (comprenant les recherches naturelles, le bouche à oreille, …) serait transférée vers la plateforme. Quel serait le pourcentage de réservations provenant réellement d’un utilisateur Doctolib n’ayant pas fait sa recherche par Google ? Très difficile à quantifier en amont. Demander cette information à chaque nouveau patient est le seul moyen d’avoir cette donnée.

Ce chiffre est effectivement nécessaire pour estimer la rentabilité de l’investissement coûteux. À hauteur de 129 €/mois, cela représente 15'480 € sur 10 ans. Comparativement, une solution de réservation en ligne classique à 30€/mois + page Google (gratuit) couterait 3'600 € sur 10 ans, soit une différence de 11'880 € sur la période.

Côté patient, un certain pourcentage de la patientèle de Mr. Favre n’a actuellement pas de compte sur Doctolib et sera donc contraint de s’en créer un, dans le cas où Mr. Favre la choisit comme outil de réservation. Sa base de données patients sera donc confiée indirectement à Doctolib avec les contraintes expliquées ci-dessus.

Se démarquer sur le long terme

Enfin, compter uniquement sur un annuaire pour sa visibilité ne permet pas de se différencier face à vos concurrents locaux. Si votre but est d’augmenter votre visibilité, pourquoi ne pas créer un nom de cabinet, une identité en ligne, des photos pro et un site web valorisant vos compétences, vos expériences et vos pratiques. Un investissement sur le long terme qui vous appartiendra et que personne ne pourra vous enlever.

Exemple d’identité en ligne

Beaucoup de solutions existent et apportent, pour certaines de très bonnes alternatives. Ingénieur EPFL et fils d’ostéopathe, j’ai travaillé depuis 3 ans en collaboration avec 100 professionnels de santé, à la création d’une solution différente. Un moyen qui associe sur une seule plateforme :

  • assistance identité et visibilité Google
  • réservation en ligne + SMS
  • suivi de consultations patient
  • facturation et comptabilité

Nous ne nous positionnerons jamais comme un annuaire mais plutôt comme un véritable allié dans les activités du professionnel.

Plusieurs versions existent :

Plus d’informations sur les sites respectifs. Contactez-moi pour en discuter, c’est avec plaisir que je discuterais de ces sujets avec vous !

06 33 31 56 35

Ingénieur EPFL | Entrepreneur Digital | Créateur Perf’SANTE

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store