Apprendre à nager le PAPILLON avec Speedo

Voici une série de vidéos qui décompose la nage du papillon en 4 parties

  1. Positionnement dans l’eau
  2. Mouvement des bras
  3. Mouvement des jambes
  4. Respiration

Les vidéos sont produites par Speedo France et disponible sur leur compte YouTube directement.

MP Pap

Michael Phelps en Papillon

“Le Papillon, c’est trop difficile”

C’est l’avis général d’une bonne partie des nageurs.


Pour moi, le papillon est une nage qui n’est pas forcément très technique mais une nage qui nécessite énormément de puissance. Autant on peut nager 1000 mètres de crawl sans s’arrêter (ou plus), autant 50 mètres de pap’ c’est déjà plus compliqué.


Le papillon est la nage la plus impressionnante. Moi j’adore nager le papillon. C’était ma spé’ (spécialité) quand j’étais plus jeune. Maintenant, avec moins d’assiduité aux entraînements et l’âge ça se complique pour faire des longues distances. Mais quel plaisir !


Le papillon reste réservé à des nageurs en phase de perfectionnement.
 Désolé pour les débutants, mais sinon c’est le meilleur moyen de se faire mal ou de se dégoûter de la natation).


 Les vidéos sont très bien faites avec des vues dans l’eau qui permettent de bien décomposer la nage. Les vidéos font environ 1 minute. Pas d’excuse.

1. Positionnement dans l’eau

“Une bonne position permet d’être le plus hydrodynamique possible dans l’eau et vous offre une meilleure efficacité”

Pour résumer

  • Garder la tête dans une position neutre, vers le bas et les yeux à environ 90 degrés par rapport au fond de la piscine
  • Garder le dos et le corps aussi droit que possible
  • Garder la tête tournée vers le bas, aussi fixe que possible, sauf au moment où il faut la relever pour prendre de l’air

2. Mouvement des bras

“Améliorer votre technique de bras pour nager plus vite et avec plus d’efficacité”

Pour résumer

  • Les bras dans l’eau et les coudes haut, entamer la phase de traction en poussant vos bras vers pour prendre appui sur l’eau et la repousser
  • En gardant les coudes haut, accélérer les mouvements de bras
  • Les mains reviennent vers le haut du corps en effectuant un trajet en forme de trou de serrure (ou bouchon de champagne)
  • Pendant la phase de traction, garder vos mains dans l’axe de votre corps
  • Repousser l’eau vers l’arrière en accélérant le mouvement quand vous remontez les mains pour entamer la phase de récupération
  • Ce mouvement permet à la tête, aux épaules et aux bras de sortir de l’eau
  • Dans un mouvement décontracté, ramener les bras tendu au dessus de la surface de l’eau jusqu’à ce qu’ils plongent à nouveau en avant

3. Mouvement des jambes “ondulations”

“Plus votre mouvement est efficace, plus vous obtenez de propulsion et par conséquent, plus vous nagez vite”

Pour résumer

  • Commencez l’ondulation de dauphin par un mouvement des jambes à partir des hanches en développement le battement dans l’eau jusqu’à avoir les jambes complètement tendus
  • Dans ce puissant mouvement vers le bas, les jambes doivent effectuer un fouetté accéléré
  • Dans le mouvement vers le haut, décontracter ses jambes en ramenant les talons vers la surface pour fléchir légèrement les genoux

4. Respiration

“Une bonne technique respiratoire apporte de l’oxygène à vos muscles et vous aide à nager sans gêne et avec efficacité”

Pour résumer

  • Au début de la phase de traction du coup de bras, sortir la tête de l’eau pour prendre de l’air
  • Pour conserver une position efficace, conserver le menton proche de la surface de l’eau autant que possible
  • Quand vos mains ont terminé la phase de traction et sortent de l’eau pour entamer la phase de récupération, replonger la tête dans l’eau en position neutre, visage tourné vers le fond. Ainsi vos bras sont libres de récupérer au dessus de la surface de l’eau pour repartir en avant

MES PETIT “+”

  • Être puissant au niveau des bras et maîtriser les appuis en crawl (autrement dit, la glisse)
  • Être souple
  • Être parfaitement synchronisé pour faire le bon mouvement au bon moment.
  • Travailler les ondulations sans accessoires (donc sans planche) pour parfaire votre technique (on ne démarre pas l’ondulation des jambes !)

Bon entraînement !

APPRENDRE A NAGER AVEC FLORENT MANAUDOU & SPEEDO
➧ Épisode #1 — Le Crawl
➧ Épisode #2 — La Brasse
➧ Épisode #3 — Le Papillon

via Blogger http://ift.tt/2tV38Ar
 June 23, 2017 at 05:00PM