Je crois que… mais en suis-je vraiment sûre ?
Lily Gros
201

Bientôt le thé alors ? :-p

J’ai appris récemment lors d’une conférence (“Osez être remarquable”), que lorsqu’on avait peur, il suffisait de se mettre en mouvement avec sa peur, comme si on s’imaginait danser une valse avec elle, au début, on hésite, on trébuche. Et plus on avance avec elle, moins elle s’accroche, moins elle nous bloque, plus nos mouvements deviennent fluides. Elle est toujours là notre peur profonde, mais elle ne nous fait plus peur. Et même, on l’aime, car elle nous a donné une leçon sur nous-même, une occasion de se dépasser.

C’est un acte de courage que de vouloir remettre en cause ses croyances inconscientes. Bravo pour ton chemin Lily. Toutes ne sont pas à jeter, heureusement. Il faut juste traquer celles qui nous limitent, freinent, bloquent. Quand on ose les tester, c’est un autre monde qu’on découvre, un monde dans lequel on peut aussi se sentir mieux :) Cette année, j’ai découvert beaucoup de nouvelles choses, tant de choses sur lesquelles j’avais des tonnes de préjugés hérités. Avec un mélange de scepticisme et de curiosité j’ai osé ces nouvelles expériences, pour mon plus grand bien et bonheur ! Je me rends compte que mon monde initial n’était en réalité qu’un petit pays…

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.