13 reasons why : la série qui met en lumière les maux des jeunes.

Attention — SPOILER : Cet article peut contenir des éléments susceptibles de spoiler la série à ceux ne l’ayant pas vue.

Vous en avez forcément entendu parler ! Le dernier succès en ligne du géant Netflix n’en fini plus de faire parler. Produite par l’actrice Séléna Gomez, elle est accusée de mettre en scène le suicide des adolescents. Explications d’une série qui divise.

13 reasons why : un scénario choc.

C’est le 31 avril dernier que la série a vu le jour. Co-produite par la célèbre actrice des teen show… Selena Gomez, 13 reasons why est l’interprétation du roman de Jay Usher publié en 2007, intitulé 13 reasons. L’histoire met en scène la vie d’une jeune lycéenne américaine de 16 ans : Hannah Baker. Après une année d’étude quelque peu complexe, la jeune fille décide de mettre fin à ses jours en se taillant les veines. Pour expliquer son geste, elle enregistre avant son suicide, une série de cassettes audio destinées à ses camarades de classe. Chaque face explique une raison de son suicide et dénonce une personne responsable de son mal-être.

Bande annonce de la série 13 reasons Why — Netflix / 2017 / YouTube.

Record d’audience chez Netflix.

Comme vous le savez peut-être le géant Netflix n’a pas pour habitude de révéler ses statistiques. Or, seulement quelques jours après sa sortie, la série accumule sur les réseaux sociaux et sur la toile un pic incroyable d’audience et de commentaires. D’après l’histoire Google, on irait même jusqu’à dire que c’est la série qui jusqu’ici a suscitée le plus de recherches, dépassant des séries à succès tels que Game Of Thrones ou encore The Walking Dead. Sur les réseaux sociaux, même engouement : les commentaires ne cessent et sur Instagram les acteurs principaux de la série n’en finissent plus d’accumuler des abonnés sur leur compte respectif, allant jusqu’à 300 000 par jour.

Pourquoi un tel engouement ?

Si nombreuses sont les rumeurs quant au succès de la série, son point fort semble être le fait de mettre en lumière les maux des adolescents. Harcèlement scolaire, mal-être, violence, dépression, manipulation, suicide… tout y passe. La série peut paraître dure mais ne peut laisser personne indifférent. Quand certains voient une teen-série d’un nouveau genre, pour d’autres elle est un moyen de faire prendre conscience des choses mais encore de prendre la parole sur un sujet de fond, que nous connaissons tous mais souvent laisser sous silence… le harcèlement scolaire.

Une fin qui aurait dû être différente.

Jay Asher, l’auteur du roman qui a inspiré la série a annoncé lors d’une interview accordée à entertainment Weekly que la série devait se terminer autrement. En effet, dans le livre Hannah Baker se suicide en avalant des médicaments et non en s’ouvrant les veines. Elle se retrouve donc dans un état critique, mais ses parents arrivent à la sauver de justesse. La grande question est aujourd’hui de savoir quelle suite connaitra la série. Alors que le mystère a planner durant quelques semaines, la nouvelle est enfin tombée et la série aura bien une suite, produite par Netflix. Mais alors que pourrait-il donc se passer dans la saison 2 ? Alors que bon nombre de rumeurs circulent sur la toile quand à l’avenir de Klay ou de Tony, personnages emblématiques de la série, le mystère reste de mise. L’auteur de 13 reasons explique cependant pourquoi la fin de la saison a été changée dans la série : “Tout en sachant que ça allait être difficile pour Hannah de revenir en cours et de faire face aux autres. Tout n’aurait pas été doux pour elle (…) Mais à cause de la gravité du thème, on n’a pas pu prendre cette direction.” C’est bien un choix dramatique qui a été fait, car la mort d’Hannah rend “l’histoire encore plus forte”.

Une saison 2 confirmée, les premiers détails.

C’est offciel : la saison est confirmée. Source : Compte instagram Officiel de Selena Gomez.

C’est officiel ! La saison 2 de 13 reasons why verra le jour. C’est au travers de cette petite vidéo teasing postée sur son compte instagram que la célèbre Selena Gomez a annoncé la nouvelle à ses fans. La vidéo publiée dimanche 07 mai sur instagram, a battu le record de vue allant jusqu’à plus de 7 millions en quelques jours seulement.

La série qui explique le suicide d’Hannah Baker racontera la suite des périples des autres personnages de la série que l’on a pu rencontrer au fil des cassettes dans la première saison. “Leur histoire n’est pas terminée”, a écrit la productrice en légende. Au travers de cette première vidéo on retrouve les célèbres endroits que l’on a pris l’habitude de voir dans la saison 1 tels que : la pharmacie des Baker, le lycée Liberty High School, la voiture rouge de Tony (personnage de la série), le café Monet, le cinéma Crestmont…

De son coté, Netflix a également tenu a faire son commentaire suite à cette nouvelle. Le géant à twitter :

“On découvrira d’autres perspectives sur l’histoire d’Hannah”, peut-on lire en premier sur la liste de Netflix. Dans EW, Bryan Yorkey en dit plus: “Cette saison nous ramènera dans le passé, dans l’histoire d’Hannah. Nous obtiendrons de nouveaux éléments de contexte sur les événements que l’on connaît déjà, nous verrons des choses dont on n’avait pas connaissance avant. De quoi combler des lacunes et mieux comprendre qui était Hannah Baker et ce qu’était sa vie.” Voilà les mots du créateur de la série.

On peut également lire : “Il n’y aura un narrateur, mais ça ne sera pas Hannah. Les cassettes c’est fini”, tweete Netflix. Plus de Hannah Baker “live et stéréo” dans la saison 2 donc. Bryan Yorkey explique toutefois qu’une autre technologie désuète viendra prendre le relai des cassettes audio. Une technologie que les ados devront googler, s’amuse-t-il. Un bon vieux caméscope? La cassette vidéo semble être une piste envisageable quand on prête attention au symbole “lecture” qui apparaît à la fin de la vidéo postée sur le compte de Sélena Gomez.

Le créateur de la série promet aussi de résoudre d’autres affaires rencontrées dans la saison 1. “L’histoire de Jessica continuera alors qu’elle tente de guérir et de retrouver une vie normale” confirme Netflix. Il promet également de donner des nouvelles d’Alex et de Bryce qui devra faire face aux accusations qui lui sont portées. “J’ai envie de voir quelqu’un le frapper en plein visage”, lâche-t-il.

Le créateur affirme qu’il mettra également un point d’honneur à “ce que c’est d’élever des garçons pour en faire des hommes et la façon dont on traite les femmes dans notre culture”.

Mais de l’autre coté du globe, la série continue de faire parler d’elle de manière négative. Pourquoi 13 reasons why dérange-t-elle autant au Canada ?

Au Canada, la série pose un véritable problème de société. Elle est notament accusée d’influencer les jeunes au suicide, de dresser un portrait négatif des professionnels gérant ce type de problème. Des termes tels que « glamourisation du suicide » ont d’ailleurs été utilisés. Le problème va plus loin : dans un collège de la ville d’Edmonton, la direction de l’établissement a été jusqu’à envoyer un message aux parents d’élèves pour qu’ils interdissent toute discussion autour de cette série avec leur enfant. Pour eux, les thématiques abordées tels que l’usage de drogue, le suicide ou encore le viol sont mal abordées et sont loin d’avoir convaincues le plus grand nombre. Jugeant cela d’intolérable ! Mais ce n’est pas tout…

Un courrier obtenu par Radio-Canada a également été envoyé par le gouvernement québécois au début du mois de mai aux établissements scolaires, commissions, établissements de santé et services sociaux afin de faire le point sur le suicide scolaire. En effet, les ministères de la santé et de l’éducation ont jugé primordial d’aviser leurs réseaux de « situations préoccupantes en lien avec le suicide ».

Le message met également en lumière, d’autres soucis semblable à celui du suicide dans le cadre scolaire.

Capture d’écran du site CBC/Radio-Canada.

Un appel à la vigilance important.

Suite à ces messages de sensibilisation, le gouvernement appel donc les accompagnants scolaires et le personnel scolaire à rester attentif afin de “repérer des indices de détresse chez les jeunes, les aider et les diriger vers l’aide”. Le courrier évoque aussi le fait de rester vigilent auprès des jeunes étudiants et de faire preuve de bienveillance. Les réseaux de santé et éducatifs sont invités à communiquer et suivre des situations similaires afin de les communiquer aux ministère respectif. Le message provient d’Horacio Aruba et sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux, et par Anne-Marie Lepage, sous-ministre adjointe au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Netflix réagit face aux critiques.

Face aux nombreuses critiques provenant du Canada, Netflix a décidé de réagir. Pour cela, la plateforme a annoncé au début du mois de mai qu’elle renforcerait les messages d’avertissements afin de sensibiliser les jeunes. Ils ont garanti qu’ils “renforceraient le message” tout au long de la série en vue de soutenir les personnes ayant besoin d’aide. Notamment qu’ils allaient ajouter d’avantage de messages dès le premier épisode de la série.

…Un bon coté tout de même.

Bien que dérangeante, certains visent à mettre en lumière les bons cotés de la série. Elle évoque les maux des jeunes comme la rupture amoureuse, l’image virtuelle via les réseaux sociaux, la psychologie adolescente, la solitude, la pression sociale. Des situation souvent jugées adolescente, qui ne parlent pas forcément aux adultes/parents mais qui ont une grande importance auprès des ados. La série permet donc aux parents de faire une piqure de rappel à leurs enfants sur ce genre de thématiques, d’en discuter et/ou venir en aide à leurs enfants. Les psychologues interrogés sur le sujet suggèrent aux familles de regarder la série ensemble pour pouvoir amener certaines discussions.

Et justement, si vous n’êtes pas encore convaincu d’opter pour une soirée Netflix sous la couette pour visionner la série. Voici 13 bonnes raisons de commencer la série.

1) Elle est produite par Selena Gomez. Alors qu’on aime ou qu’on n’aime pas, elle a battu Beyoncé ou Kim Kardashian en nombre d’abonnés sur Instagram et pour ça… Respect !

2) Parce qu’on a l’impression d’être avec nos potes. Même si chacun traine un dossier important, on peut facilement s’identifier aux caractères des personnages, qui sont des ados comme les autres.

3) Parce qu’elle est courte. Les séries longues c’est chouette, mais après avoir bouffé 10 000 épisodes de GOT on en a marre ! Et puis plus de raison de dire… « Un dernier et je vais dormir ». 13 épisodes c’est vite fait, on ne va pas se mentir.

4) Parce qu’on est nulle en anglais. Nous Français, on est chauvins et on le vaut bien ! On est nazze en anglais et on assume alors on continuera à dire « Treizzze reasons (pour l’english of course !) why ». Puis on aime bien les séries en anglais. Shame on you les VOSTFR.

5) Parce que c’est Netflix. Qui a dit que ce n’était pas l’une des plus belles inventions de dieu ? Que cette personne lève le doigt ou se taise à tout jamais !

6) Parce qu’on a envie de protéger Hannah Baker. Qu’elle soit parfois chiante ou non, les avis divergent. Hannah, ça pourrait être nous tous. Paix les copains !

7) Parce qu’elle fait réfléchir. Et pour certains, tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler ou réfléchir à deux fois avant d’agir, ça ne ferait pas de mal. VRAIMENT les gars !

8) Parce que le casting est quand même incroyable. Que ce soit Klay (le gentil de la classe que tout le monde aime) ou encore Hannah, Tony (le mystérieux), Jessica (la fille que tout les garçons aime), Justin (le beau-gosse), Bryce (le pote riche), Alex (le copain extraverti), Zach (le populaire de l’école), Tyler (le mec chelou) ou encore Mrs Baker (la mère d’Hannah) anciennement Mme Sheperd dans Grey’s Anatomy. On n’aurait pas mieux casté !

9) Parce que ça fait plaisir de revoir des walkmans. Ne faites pas genre, l’iPod n’a pas toujours existé hein. On l’a tous déjà utilisé pour écouter les 2be3.

10) Parce qu’elle traite d’un vrai sujet. Et ça ça fait du bien. Les séries à l’eau de rose ou fantastique c’est cool, mais parfois la vraie vie c’est mieux !

11) Parce que c’est tiré d’un livre. Et comme pour Harry Potter ou The Walking Dead, ben on sait tous que c’est différent mais c’est toujours bien quand même.

12) Parce qu’elle concerne tout le monde. Pas question de dire que c’est une série de meuf ou de mec, elle traite d’un sujet de société qui concerne tout le monde. Messieurs, plus d’excuses pour dire : “Non mais c’est une série de meuf ça, tu regarderas avec tes copines”.

13) Parce que la musique est cool. Stop ! Que celui ou celle qui ne s’est pas vu danser un slow au bal de promo sur la chanson d’Annah et Klay se manifeste. Le pire c’est que je ne vous croie pas. C’est bon, même si on est grand, on a le droit de rêver hein…

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.