Billet 5

Au cours des entrevues il a été établit que les élèves de secondaire et postsecondaire sont beaucoup plus motivé par des facteurs extérieurs comme les notes. Par contre, les élèves de primaires sont beaucoup plus motivé par des facteurs plus abstrait comme leur envie d’apprendre. Le changement de type de motivation est un changement important et troublant. De plus en plus, les élèves perdent leur curiosité et deviennent plus comme des robots : apprend, oublie, répète. Il est très important que nous changeons le système de note dans nos école car, premièrement, les élèves sont tellement stresser sur les notes qu’ils oublient de savourer leur apprentissage. Deuxièmement, ce système n’évalue pas ce que l’élève a appris mais ce qu’il a pu mémoriser dans les vingt minutes qu’il a pu y consacrer. Finalement, ce système met les élèves qui prennent plus de temps pour comprendre, n’ont pas une bonne mémoire, sont trop stresser pour bien réussir leur tests, à un gros désavantage. En se tenant en compte de toutes ces observations il serait favorable de retourner à un système qui ressemble plus le primaire, au moins pour le secondaire. Les actions et le comportement des élèves devraient être le mise au centre des bulletins, il faudrait remplacer les notes avec des descriptions plus générale de comment l’élève travaille en classe. Dans ce système, il pourrait quand même avoir des évaluations, mais le poids de celles-ci diminuerait beaucoup. Ceci aiderait non seulement à réintégrer l’amour pour l’apprentissage mais aussi à diminuer les troubles de santé mentale que ressente beaucoup de ces élèves.

Like what you read? Give Anjalie St-Louis-Hodgins a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.