Chammal : le bilan (4/4)

Chammal est une opération conduite par les armées françaises depuis septembre 2014. Elle est le volet français de l’opération Inherent Resolve (OIR) lancée par la coalition d’une soixantaine de pays et placée sous l’égide des Etats-Unis. L’opération est destinée à arrêter la progression de daech, à affaiblir ses capacités militaires et à rétablir la stabilité dans la région.

1. RAPPELS CHRONOLOGIQUES DE l’OPÉRATION CHAMMAL

Année 2014

À l’été 2014, les conquêtes de territoire du groupe terroriste Daech provoquent un exode de population, notamment au nord du pays, vers la province autonome du Kurdistan irakien. Les prises de contrôle de Mossoul en juin, puis de Sinjar en août, menacent la ville d’Erbil et précipitent l’afflux de réfugiés. C’est dans ce contexte que le gouvernement irakien demande, le 25 juin 2014, l’appui de la communauté internationale.

12/08/2014 : Début du soutien humanitaire français en Irak avec des missions d’aérolargage par deux C160.
15/09/2014 : Premiers vols de reconnaissance de Rafale français au-dessus de l’Irak par des Rafale déployés aux EAU.
19/09/2014 : Début de l’opération Chammal ; premières frappes contre des sites tenus par Daech en Irak.
20/10/2014 : Première intégration d’une frégate française dans l’opération (frégate anti- aérienne Jean Bart) au sein de la TF-50 (La TF-50 est la composante navale de la coalition contre Daech constituée autour d’un ou plusieurs porte-avions).
28/11/2014 : Mise en place de 3 Mirage 2000D sur la BAP en Jordanie.
12/12/2014 : Première frappe d’un Mirage 2000D.
17/12/2014 : La BAP en Jordanie est pleinement opérationnelle après la mise en place de 3 Mirage 2000D supplémentaires.

Année 2015

23/02/2015 : Premier engagement du groupe aéronaval (GAN) dans Chammal.
Mars 2015 : Premières formations réalisées au profit de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS).
Avril 2015 : Premières formations au profit de l’état-major de la 6 e division d’infanterie.
19/08/2015 : Première frappe depuis un Atlantique2.
08/09/2015 : Premiers vols de reconnaissance de Rafale au-dessus de la Syrie.
27/09/2015 : Première frappe contre un site de Daech en Syrie.
13/11/2015 : Reprise de la ville de Sinjar par les forces Kurdes.
16/11/2015 : Suite aux attentats du 13 novembre à Paris, le président de la République annonce l’intensification des frappes contre Daech et le déploiement du GAN. En 48h, 6 raids sont conduits et 35 objectifs de Daech sont détruits en Syrie.
23/11/2015 : Second engagement du GAN dans l’opération Chammal.
07/12/2015 : Première prise de commandement de la TF-50 par un amiral français.
15/12/2015 : Première frappe combinée SCALP + GBU par 6 M2000 et 3 Rafale.
28/12/2016 : Annonce officielle par l’armée irakienne de la reprise de Ramadī.

Année 2016

09/02/2016 : Implantation de l’ATL2 sur la BAP en Jordanie.
17/02/2016 : 500 e jour d’opération depuis la BAP. Les Mirage 2000 de la BAP totalisent
alors 1 600 missions de combat, 6 600 heures de vol et 4 000 ravitaillements
en vol.
19/02/2016 : Mise en place de 2 Mirage 2000D supplémentaires sur la BAP portant sa
capacité permanente à 8 Mirage 2000D.
14/03/2016 : Retrait du GAN.
17/03/2016 : Premiers tirs SCALP pour les M2000D stationnés sur la BAP en Jordanie.
14/04/2016 : Reprise de la ville de Hit par l’armée irakienne.
25/05/2016 : 600 e jour d’opération pour les Rafale : 316 missions, 642 sorties, 359 bombes
larguées
31/05/2016 : Départ de 3 M2000D de la BAP, remplacés par 3 M2000N.
26/06/2016 : Annonce officielle par les autorités irakiennes de la reprise de Falloujah.

2. L’ACTIVITÉ EN CHIFFRES DE LA BA104

  • 6 Rafale en permanence avec un taux de disponibilité optimal
  • 600 jours d’activité continue
  • 4000 heures de vol en territoire hostile
  • 2000 ravitaillements en vol
  • 116 missions de reconnaissance

3. BILAN DES ACTIVITES AERIENNES DU GAN DANS CHAMMAL

Du 18 novembre 2015 au 16 mars 2016 :

  • 46 jours d’opérations aériennes contre Daech ;
  • 532 sorties aériennes, jusqu’à 18 par jour dans les phases d’intensification ;
  • 102 frappes contre Daech en Irak et en Syrie ;
  • Plus d’une trentaine de missions ISR (missions de renseignement), 1 000 dossiers de renseignements au profit de la coalition.
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.