Bonjour Quentin.
Nouhad Hamam
11

Woah, la liste est très longue. L’exemple que je connais le mieux c’est EPITECH (parce que j’y étais) mais pas mal d’article sur médium parle déjà des différentes école qui ont ces méthodes. Elle ne sont pas toujours appliqué de la façon la plus facile, mais la plupart du temps ça fonctionne.

Si je reprend mon exemple (EPITECH) en 3 semaines, je suis capable d’apprendre un langage, pas seulement en théorie mais aussi et surtout en pratique dans des cas concret.

Toujours dans le domaine du développement informatique il y a l’école 42, EPITA, la web academy, …

L’idée de fond reste la même : Les sujet ne sont que des cahiers des charges du projet finale que l’on doit rendre dans la période. Et on nous pousse à chercher encore et encore comment arriver à ce but. On fini par prendre des habitudes de recherche et des méthodes d’apprentissage qui nous sont personnel.

Si je spécifie pour mon exemple à EPITECH : Les projets sont en groupe la plupart du temps. On mélange nos méthodes d’apprentissage, on les peaufines on s’aperçoit que ça fonctionne mieux comme ci ou comme ça. À la fin on obtient un bagage de connaissance qui contient peu de données mais beaucoup de méthode. Donc quand un changement survient (nouvelles technologie, nouveau matériel, nouveau groupe, …) on se contente de recommencer le processus : recherche, apprentissage, application, test.

Like what you read? Give Quentin Decaunes a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.