Les Ressources Humaines sont mortes. Vive les RH !

Chez talent.io, depuis 3 ans, nous aidons start-ups et sociétés innovantes à recruter les meilleurs profils tech de la manière la plus efficace. Rapidité, qualité des profils et transparence dans le recrutement. Nos interlocuteurs ? CTO, CEO, Head of people, tous orienté.e.s business et performance.

Depuis le début de l’année 2018 nous avons lancé une offre pour les grands comptes en s’adressant à notre coeur de cible, les ressources humaines. Après avoir échangé avec plus d’une centaine de DRH, de manager des ressources humaines etc. nous souhaitions partager avec vous nos retours :

Les fonctions RH sont mortes !

Le constat est simple. En 2018 la fonction RH est morte. 3 raisons :

Une sous-valorisation du travail

Selon la dernière étude du LabRH — OpinionWay sur les ressources humaines vues par les salariés, 32% des salariés interrogés ne sont pas en mesure de citer une seule mission de la fonction RH. 52% des salariés n’en citent qu’une seule ! Le manque de prise de parole de la fonction envers leurs premiers clients, leurs collaborateurs, pénalise fortement les équipes.

Un manque d’intégration dans le business

Tapez “ressources humaines et business” sur Google et le résultat vous sautera à l’oeil. C’est LE sujet à la mode dans la fonction RH : un « Business Partner » pour l’entreprise, 10 conseils pour une fonction RH à fort impact business (…).

La fonction, est encore souvent considérée (à tort), comme un centre de coût. La centralisation renforce souvent une mécanique uniforme, avec beaucoup de process et peu de flexibilité.

La fonction RH est donc souvent réduite à son usage initial : l’administration du personnel, et elle peine parfois à faire émerger son expertise sur des sujets à haute valeur ajoutée.

L’humain des ressources humaines remis en cause

Encore plus inquiétant, selon une étude du site d’emploi www.qapa.fr 84% des femmes et 79% des hommes estiment que les ressources humaines de leur entreprise ne sont pas… humaines. Obscurité des tâches, manque de communication, manque de vision, la fonction RH a perdu au fur et à mesure des années de son éclat.

Les collaborateurs recherchent non pas une, mais leur identité. Leur rôle et la quête d’appartenance et de contribution aux résultats globaux de l’entreprise, n’ont jamais été aussi forts dans la fonction. Pourtant aujourd’hui et plus que jamais, l’entreprise, soumise à de nombreux changements (digitalisation, attractivité, disruption des produits et modèles) doit pouvoir s’appuyer sur une délégation RH flexible, habile et candidate centric.

Aujourd’hui, l’écart se creuse, alors que certain(e)s sont relégué(e)s aux incessantes parties de ping-pong RH >< opérationnel d’autres réinventent gentiment leur positionnement autour d’une bière ou d’un café.

Même s’il existe des raisons qui laissent à penser à la mort des ressources, chez talent.io, nous avons cherché à trouver le positif !

Vive les RH !

Chez talent.io nous sommes autant enthousiastes quand on parle de renouveau des fonctions RH

Les 5 raisons d’y croire

La fonction RH structure la société

Bien que beaucoup de collaborateurs aient une vision des RH en fonction de leurs besoins directs, les rôles de la fonction ne cessent de se diversifier et de se compléter.

Le 1er élément auquel on pense est bien évidemment le recrutement et ses opérations connexes : mise en avant d’une marque employeur attractive, marketing RH, recrutement innovant, événementiel…

Le 2ème concerne la vie du collaborateur. On trouve ici 2 grands objectifs : rétention et bien être au travail. La rétention, onboarding, formation et évolution de carrière sont des opérations complexes qui impliquent de nombreux moyens humains et technologiques. Pour la productivité, le bien-être des collaborateurs est essentiel afin de créer une cohésion au sein des organisations.

L’ensemble de ces opérations structure la société dont la 1ère ressource sont ses collaborateurs !

La fonction se réinvente

L’agilité s’impose, et la compétence doit émerger de chaque action. Le principe de Pareto illustre bien cette idée. 80% des résultats tangibles doivent émerger de 20% d’action à haute valeur ajoutée.

Si vous ne deviez travailler que 2 heures par jour, quelle tâche serait véritablement essentielle ?

Le sourcing en est une bonne illustration. Certaines entreprises consacrent une bonne partie de leur budget et temps RH à ouvrir des centaines de CVs souvent peu pertinents ou à solliciter des dizaines de candidats sur les réseaux sociaux pour un résultat minime, souvent peu valorisant pour les équipes.

D’autres s’appuient sur la force de solutions digitales pour concentrer la compétence de leurs recruteurs sur les éléments différenciateurs.

Un nouveau paradigme : Le Candidate Centric Recruitment

Vous souhaitez performer ? Recruter les bons profils est devenu le graal ! En effet, un poste tech non pourvu un très fort impact sur le business. La capacité à attirer et retenir des talents est également devenue un intangible reconnu par les investisseurs (source EY).

Customer Based Selling, Client Centric Selling, Account Based Marketing, Customer Based Marketing … autant de sigles qui placent le client au coeur des stratégies commerciales et marketing. Aujourd’hui, le Candidate Centric Recruitment (CCR) a l’objectif de proposer une expérience personnalisée aux candidats à chaque interaction avec l’entreprise.

Recruter les bons profils est devenu le graal

Le recrutement devient une fonction commerciale guidée par la donnée

La force des chiffres, de la donnée n’est plus à démontrer. Comme le précise Antoine Lleu, account manager chez talent.io : “Les sociétés qui ont le meilleur taux de recrutement sont celles qui utilisent l’ensemble des données disponibles sur notre plateforme pour s’améliorer en continu”.

De plus, elles ont un état d’esprit emprunté à la fonction commerciale.

Insérer l’acte de vente dans les recrutements chamboule les consciences.

Pourtant concevoir le parcours d’un si précieux candidat comme on construirait le parcours d’un prospect à haut potentiel : découverte, écarts, leviers, pitch, négociations, closing est aujourd’hui une des clés du succès recrutement.

Le développement des outils au service d’une connaissance marché en temps réel

Dans un marché en perpétuelle évolution, la capacité à capter les signaux faibles des tendances différenciera les bon(ne)s, des excellent(e)s. La data vizualisation permettant d’avoir une vision du marché en temps réel sera au coeur de la prochaine révolution RH.

Finalement, ces 5 raisons de croire au nouveau monde des ressources humaines replace l’humain au coeur du processus. Dans le sprint au talent, plus que jamais l’agilité met le recruteur en pôle position.

Alors prêts pour prendre 10 ans d’avance sur votre recrutement ? talent.io peut vous y aider ! Cliquez ici pour en savoir plus !