Ce que j’ai appris de ma première interview.

J’ai eu la chance de pouvoir interviewer Antonin Archer, créateur du podcast Nouvelle Ecole (tu peux retrouver cette interview en bas).

Voici les 4 choses que j’ai retenu.

  • Il n’y a aucune barrière

Si tu as la sensation de ne pas rentrer dans une case précise, tu peux te lancer, créer quelque chose qui t’est propre. Évidemment, tout dépend de ce que tu veux mettre en place, mais il est bien plus facile de démarrer aujourd’hui qu’il ne l’était il y a 50 ans.

  • La peur est ton meilleur GPS

La peur est un bon indicateur. Si tu crains de faire quelque chose, tu devrais quand même essayer.

Premièrement parce que le fait d’affronter ta peur va te donner un sentiment de bien être (après coup). Et deuxièmement, parce que cette confrontation est nécessaire à ta croissance personnelle. À partir du moment où tu cesses d’aller plus loin, où tu ne fais plus de nouvelles choses, tu ne progresses pas. Cesser d’expérimenter t’empêche de devenir meilleur, et devenir meilleur est une priorité.

Attention, il faut bien évidemment faire la différence entre la peur physique et la peur immatérielle. Je ne te dis pas de sauter du 3ème étage.

  • Just Do

Faut-il parler de son idée ou pas ? Il est toujours bon de demander des avis, mais cela présente plusieurs travers. En parlant trop de ton projet, tu risques de biaiser les feedbacks en ne parlant qu’avec ceux qui iront dans ton sens, de tomber sur des “Yes Man” qui n’oseront pas te bousculer. Ensuite, en parlant, tu auras un sentiment d’accomplissement, comme si tu avais déjà fait quelque chose, alors que tu en es au point mort. 
Enfin, le meilleur feedback est celui de tes clients.

Par conséquent, une fois que tu as une idée, recherche 2, 3 avis maximum de personnes qui n’hésiteront pas à te dire que ton idée est pourrie (si c’est le cas), implémente la pour voir si elle marche, et adapte toi en fonction du feedback de tes clients.

Sois un roi du “Je fais” et pas un roi du “Je vais”.

  • Tu n’es pas Kanye West

Le succès immense est une anomalie. Avoir des millions de fans, ce n’est pas la mesure normale de la réussite. Le problème, c’est qu’on est formaté à croire que pour briller, il faut forcément faire des couvertures de magazines.

Il te faut définir ce qu’est le succès. Est ce que c’est pouvoir vivre de ta passion, avec 1000 vrais fans, ou est ce que c’est être adulé par des millions de personnes ?

Au lieu de subir la définition qui nous est inculquée, trouve ta propre mesure de la réussite, trouve la bonne “metric”.

Cet article est un résumé de l’interview, si tu veux en savoir plus, je t’invite à aller écouter notre discussion sur SoundCloud, dont tu peux trouver le lien ci-dessous.

  • Liens

Interview : https://soundcloud.com/user-701718168/ustart-interview-1-nouvelle-ecole

Nouvelle Ecole : http://nouvelleecole.org