L’inoubliable ERASMUS d’Aurélie

©Aurélie

Chaque année, de braves étudiants de l’IAE de Bretagne Occidentale expérimentent le voyage d’étude à travers le programme ERASMUS. C’est le cas d’Aurélie ; elle est une étudiante de l’IAE de Bretagne Occidentale qui a réalisé son premier semestre de Master 1 Sciences du Management, spécialité Finance-Comptabilité à l’université de Kiel, Allemagne. Elle a très gentiment partagé avec nous son expérience.

Bien évidemment, nous avons voulu savoir pourquoi Aurélie a décidé de participer au programme ERASMUS et ce qui a motivé son choix d’aller en Allemagne. Elle nous a répondu qu’elle nourrissait le désir de rencontrer des gens d’une autre culture (étrangers) et aussi qu’elle souhaitait étudier en langue allemande.

Aurélie fait donc partie de ces jeunes français qui ont le gout du risque. Elle raconte que la ville de Kiel était très moderne et entourée de rivières et surtout qu’on pouvait y faire du kayak. Aurélie se réjouit qu’il y ait aussi eu beaucoup de parcs avec de beaux paysages pour sortir.

©Aurélie

L’université d’accueil « Fachhochschule » offrait la possibilité de voyager dans d’autres villes tels que Berlin, île de Sylt, Hambourg ou encore Lübeck… Et ce n’est pas tout ! L’autre confidence qu’elle a bien voulu nous faire, c’est que des soirées étaient organisées chaque jour entre étudiants. Ce qu’elle a peut-être omis de nous dire, c’est qu’on pouvait y boire de la bonne bière allemande à volonté : n’est-ce pas Aurélie ?

Au sujet de son adaptation, Aurélie dit avoir habité dans un logement à 5 (WG) avec une camarade française de Brest et 3 allemands. Elle nous informe que son adaptation n’a pas été compliquée vu qu’elle connaissait déjà bien l’allemand et ses colocataires étaient très accueillants puis l’ont aidé au besoin. Aurélie raconte qu’avec le groupe Erasmus, ils ont organisé pleins de sorties dans d’autres villes surtout à Hambourg ainsi que des soirées de découverte culinaire avec des repas de chaque pays: à tour de rôle, chaque étudiant faisait un repas de son pays.

Dès leur arrivée au mois de Septembre, Aurélie et ces camarades Erasmus ont eu la possibilité de participer à des cours de « soutien » en allemand. Elle avoue que les cours sont très différents en Allemagne et en France. L’objectif des cours en Allemagne était de former les étudiants à travailler par eux-mêmes, dit-elle. Elle ajoute qu’il y avait donc peu d’heures de cours mais beaucoup de travail personnel pour rendre des travaux de maison ou pour préparer des présentations orales. Pour Aurélie, cela apporte une nouvelle vision sur les manières d’apprentissage. Etant la seule étudiante Erasmus dans les cours choisis en allemand, cela lui a permis de progresser très vite en communiquant avec les autres élèves. Elle a aussi bénéficié du fait que la faculté ne soit pas trop grande, permettant donc de s’y retrouver facilement.

Pendant leur temps libre, Aurélie et ses camarades ont eu beaucoup d’activités organisées par l’université pour voyager, aller au théâtre, aux marchés de noël, aux fêtes culturelles et indiennes ainsi que la semaine interdisciplinaire… Le reste du temps libre, ils allaient courir dans le parc de la ville ou en salle de sport, souvent avec le groupe ERASMUS.

©Aurélie

Aurélie dit avoir gardé beaucoup de bons souvenirs de son expérience ERASMUS. Elle s’est fait des amis de tous les coins du monde. Elle pense aussi être devenue plus autonome et sa pratique de la langue anglaise a aussi beaucoup progressée.

Nous avons tout de même voulu connaitre le plus beau souvenir qu’Aurélie garde de son séjour à Kiel. Sa réponse est la suivante : « Le voyage de 3 jours à Berlin : nous avons séjourné dans un hôtel à 4 par chambre. Le premier jour, nous sommes arrivés tard à Berlin donc nous avons déposé nos bagages dans l’hôtel et nous sommes sortis le soir au restaurant. Le deuxième jour, nous avons eu une visite guidée de la ville en bus le matin et l’après-midi, nous avions le choix de nos activités (shopping, visites de musées, de zoo…). Le troisième jour, nous avons été voir le mur de Berlin (visite guidée), ainsi que des musées associés le matin et l’après-midi, nous avions une nouvelle fois le choix de nos activités dans la ville avant de partir. »

Après nous avoir raconté son voyage en Allemagne, Aurélie dit vivement conseiller à ses camarades étudiants de tenter l’aventure ERASMUS car ce programme lui a permis de vivre des expériences inoubliables, de se faire des amis de partout et d’améliorer sa performance linguistique. Elle avoue d’ailleurs avoir l’intention cet été, de retourner en Allemagne pour y retrouver une amie allemande dans le sud du pays.

François RIVALAN