Le livre des visages

“Par delà l’adversité, par delà les risques haineux que nous fait prendre Mark Elliot Zuckerberg sur son “Livre des Visages” appelé FaceBook, empli du lisier de l’inhumanité et en même temps du trésor de l’humanité qui permet des rencontres extraordinaires, de sincères et improbables amitiés faisant fi de la distance….

J’ai décidé de retrouver FaceBook, j’ai décidé de continuer à vous lire, j’ai décidé de continuer à partager avec vous.

Je n’écrirai jamais rien de malveillant, je ne m’attaquerai jamais aux personnes, je continuerai mon “insoumission” respectueuse et bienveillante, je continuerai à exposer mes convictions et mes sentiments, sans prosélytisme ou impudeur. Je continuerai à vous “liker”, à vous commenter, je continuerai à exprimer mon indéfinissable légèreté de l’être, mon humble, bienveillant et salvateur humour, ma curiosité à l’endroit des autres.

Je ne répondrai pas aux malotrus, aux fâcheux, aux donneurs de leçons, aux malélevés, aux personnes qui se permettront de me juger sans me connaître, aux personnes qui oublieront de réfléchir avant de commenter, aux toxiques, aux idiots utiles ou inutiles, aux personnes qui “ignorent d’ignorer” (J.Brel), aux anonymes planqués derrière leur pseudo et leur PC pour éructer, déféquer, cracher, vomir leur ignorance et leur haine, irrespecter, inhumaniser, déconstruire, détruire…

Je communiquerai donc avec :

Les humains, les sincères, les curieux du Monde, les bienveillants, les isolés pour lesquels FB est un radeau qui les sauve de la solitude, les personnes qui m’apprendront de leur altérité, les humbles, les lettrés, les poètes, les potes, les heureux et les malheureux, les justes, les timides, les “enfoirés”, les gais et les pudiques, les iconoclastes, les fanfarons, les cancres, les sérieux et les rigolos,

les qui s’interrogent, les qui doutent, les qui veulent savoir, les qui savent ce qu’ils ignorent, les inclus et les exclus,

les Prévert, les Inventaires et les Voltaire, les hilarants, les passionnés, les impétueux, les réservés, les incrédules,

les “on n’est pas sérieux quand on a 17 ans”, les investis, les invertis, les avertis,

les Coluche et les Rosa Parks, les Voris Bian et les Jean Saule Partre, les freudiens et les lacaniens, les Tardieu et les sérieux, les gentils et les gentilles, les populos et les populaires, les gauchos et les Groucho,

les capillotractés et les bien coiffés, les chauves et les frisés, les chercheurs et les trouveurs, les rentrés bredouilles et les pêcheurs, les qui s’en allaient dans les mains dans leurs poches crevées,

les dandys et les jolies filles, les pas beaux, les paniqués, les pas niqués et les pieds nickelés, les as et les maladroits,

les Coeurs simples, les Bouvard et les Pécuchet, les pessimistes et les exaltés, les Homais et les Bovarys, les méfiants et les crédules, les sportifs, les Chuchill et les bien portants, les anciens combattants et les objecteurs de conscience,

les africains, les inuits et les parisiens, les un peu à l’ouest, les sudistes et les nordistes, les orientaux et les cardinaux,

les taiseux et les bavards, les beaux parleurs et les dysorthographiques, les pédagogues et les goguenards, les différents et les semblables, les Delon et les Mr Bean, les scribes et les scribouillards, les sauvages et les Rousseau,

les Lumières et les Edison et même les électriciens et les Cloclo, les Ferré et les Sheila, les Georges, les George Sand et George Kirrin et même les Georgette,

les Petits Choses, les Poils de carotte, les Bacheliers et les Insurgés, les yeux d’Elsa et de Marcia Bella, les Louise Attaque et les Beatles

🐞, les coccinelles et les Jane Austen, les Austin mini 🚘 et les cyclistes 🚲,

les Chefs de Cabinet 🚾, les dames pipi 🚻 et les urologues,

les poinçonneurs et les trépanés,

les barreurs et les barrés et aussi les mal barrés, les malchanceux, les mal baisés, les mal-en-point, les mal conseillés, les malhabiles, les malpayés et les mâles,

les ingénieurs agronomes et à Grenoble, les génies et les ingénues, les généticiens et les Madame Sans Gène, les Eugène Sue et les Eugénie Grandet,

les marcheurs, les coureurs🏃‍♂️, les gardiens de but 🥅 ou de phare, les fardées et les cafardeux, les Ni Putes Ni Soumises Ni Stupides, les taxidermistes et les chauffeurs, les Uber et les Hubert Bonisseur de La Bath ……………………

Enfin… vous, eux, moi … ?”

PS : si j’ai oublié quelqu’un, informez moi de cette omission involontaire et veuillez m’en excuser par avance.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.