Témoignage de Renata (mars 2017)

Pourquoi je MARCHE encore et toujours

EMMANUEL MACRON PRESIDENT

Quand, au mois d’avril 2016, un nouveau groupe se formait et qu’à sa tête se trouvait un homme jeune, pour ne pas dire un jeune homme, je n’ai pas réfléchi longtemps et je me suis inscrite en ligne.

Et puis au fil du temps, je me suis aperçue que j’avais eu raison, ses idées sont nouvelles, sa façon de s’adresser aux gens est simple, il ne fait pas que parler, il explique tout point par point.

Je suis de plus en plus persuadée qu’il arrivera le premier à l’élection présidentielle 2017. Il sera notre Président. Mais pour cela nous devons l’aider, nous devons travailler à son élection. Nous devons porter ses idées et les partager.

Maintenant je vais faire une analogie à notre hymne national.

Si nous chantons ou disons la Marseillaise, nous nous apercevons qu’elle ressemble à tout ce que nous faisons depuis avril 2016.

D’abord le refrain, Marchons, Marchons, nous le faisons depuis bientôt une année, quand je pense au sang impur, je pense à tous ceux qui sont malhonnêtes et qui veulent être à la tête de notre pays.

Maintenant parlons de « aux armes citoyens » nos armes ce sont les mots échangés, les meetings, les réunions faites dans chaque groupe régionaux et départementaux.

Nous avons formé un bataillon au service de notre candidat, pour une fois le sang ne coulera pas, mais notre guerre ne fait que commencer, il faut changer notre pays, changer la mentalité des gens. Ouvrir leur esprit et surtout leur faire prendre conscience que le civisme existe et que nous devons tous y prendre part.

Parlons maintenant du couplet usuel,

« Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé » Oui il est arrivé, aujourd’hui 7 mai 1017, jour à marquer d’une pierre blanche, nous avons gagné, il est élu et avec lui nous pouvons envisager l’avenir avec optimisme. La tyrannie nous a été imposée pendant de nombreuses années, même si ce n’est pas par les armes, les mots, les mauvaises lois, le parti pris de certains, le fait que notre pays ne représente plus grand-chose aux yeux du monde. 
Tout cela parce le nom de notre pays était mal représenté, il a été galvaudé, pourquoi ? Pour l’enrichissement de quelques-uns.

La moralité a disparu depuis pas mal de temps, nos élus, pour certains, font tout et n’importe quoi. Les malversations se cumulent, la justice n’y peut pas grand-chose parce qu’on la musèle. Certains s’enrichissent, ils dorment à l’Assemblée nationale et au Sénat

Et dans tout cela où sommes-nous, nous le peuple, celui qui rêve d’un pays en paix, d’un pays qui protègera le plus petit d’entre nous, comme le plus grand, d’un pays où il fera bon vivre, travailler et s’amuser.

Oui nous avons eu le choix des armes, pour moi ce fut les mots, le partage de mes idées, celles de notre président bien sur. Si je n’avais pas été convaincue, je n’écrirais pas ces mots. Il me semble important et essentiel de partager ce en quoi je crois.

Je ne suis qu’un grain de sable parmi d’autres, mais j’y ai cru, je me suis battue et aujourd’hui nous avons vaincu, nous avons gagné et nous avons porté notre candidat au pouvoir suprême afin qu’il mette en œuvre tout ce pourquoi il s’est battu depuis le mois d’avril 2016.

Oui le groupe « en Marche » porte bien son nom, alors françaises et français, MARCHONS, MARCHONS afin de gagner notre liberté de travailler, de vivre décemment et surtout afin que notre pays retrouve sa grandeur, son humanisme et qu’il y fasse bon vivre.

RENATA

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Frédéric TERRIER’s story.