Parlons connectivité

Il est toujours un peu compliqué de s’y retrouver dans les différentes technologies de communications.

Je pense qu’il est donc intéressant de s’y pencher aujourd’hui.

Première technologie qui passe à la loupe : l’Infrarouge.

L’infrarouge est très répandu dans le monde des télécommandes que ce soit pour votre téléviseur, votre chaîne Hi-Fi ou même contrôler une lampe.

C’est une technologie qui, sans rentrer dans les détails, est basée sur une onde électromagnétique qui n’interfère pas avec les signaux de télévision, d’où l’utilité pour contrôler un téléviseur sans le perturber.

Pour les personnes de ma génération, il se peut que vous ayez connu les ports infrarouges sur les téléphones portables pour le transfert de données. L’infrarouge transporte peu d’information donc il fallait aligner les capteurs afin de permettre le transfert du fichier qui durait généralement un certain temps même pour un simple morceau de musique

Les procédés et techniques se sont améliorés et vint le début du Bluetooth

Le bluetooth est un peu le grand frère de l’infrarouge tant côté stabilité que niveau quantité de données transférable dans un même temps imparti.

Pour la partie technique de ce procédé de communication, on utilise des ondes UHF( ultra haute fréquence) et permet de communiquer entre différents types d’appareils.

Côté historique c’est un procédé venant du constructeur suédois Ericsson et dont la spécification 1.0 date déjà de 1999.

Le bluetooth à l’avantage de permettre des communications bi-directionnelles. On l’utilise principalement à l’heure actuelle pour des transmissions de contenus audio (casques & enceintes sans fil, kit mains libres) mais plus récemment avec les objets connectés telles que les bracelets ou montres connectés.

Des versions récentes sont dites “Low-Energy” (basse consommation) et ont permis l’explosion des objets connectés nécessitant d’importantes autonomies. Je parle ici d’objets tels que le portes clés pour retrouver son trousseau ou tout autre élément avec lequel on communique rarement.

Bientôt sera l’avènement des appareils compatibles avec la toute nouvelle version 5.0 qui annonce des débits plus importants ainsi qu’une plus longue portée (estimation jusqu’à 200 mètres). Ces débits plus importants amèneront peut-être un nouvel usage sur ce protocole qui non seulement permettra de transférer des fichiers audio de meilleure qualité mais pourquoi pas des transferts vidéos que l’on sait d’une taille supérieure.

Avant dernière technologie : le WiFi (oui une dernière un peu inconnue sera l’objet de la dernière partie).

Le WiFi (oui “le” c’est le Larousse qui le dit ;) ) est un peu le roi de nos maisons et de nombreux lieux publics. Technologie permettant des transferts importants et qui nous permet de nous affranchir de fils dans nos chères habitations.

Tous nos appareils, ou presque sont compatibles . C’est la première chose ou presque que l’on demande lorsque l’on arrive chez quelqu’un .

On arrive à regarder de la VOD, avoir plusieurs personnes connectés sur le même point d’accès avec des débits d’information élevés pour le bonheur de tous. C’est le moyen de communication qui succède le mieux à l’ethernet ( connexion réseau filaire).

C’est l’actuel réseau le plus répandu capable de transférer de lourds fichiers et c’est la seule technologie publique capable de diffuser de l’audio de très bonne qualité.

Les petites dernières : les nouvelles technologies radiofréquence longue portée : LoRa (protocole LoRaWAN) et Sigfox . Prenons LoRa, c’est une technologie basée sur des bandes de fréquences libres de droits telles que 868Mhz ce qui permet de réduire les coûts d’infrastructure. Ces technologies permettent des communications jusqu’à 20 km (en conditions optimales ), certes les échanges se font peu régulièrement et ne contiennent que peu d’informations mais peuvent servir par exemple pour des capteurs dans le sol des les grandes exploitations.

Ce n’est qu’un survol de ces technologies sans aborder les technologies de communications pour les mobiles mais c’est un prélude à de futurs articles plus élaborés.

Image source:

http://www.rajant.com/wp-content/uploads/2014/12/reliability-rajant-mesh-wireless-network.jpg