Bienvenue en 2018

1er janvier 2018 ; 22h52

c’est la fête

Ça y est, une nouvelle année commence. C’est un jour comme les autres, pas besoin d’en faire un plat, mais les symboles sont importants. Ils ont une puissance souvent insoupçonnée (et Bourdieu n’est pas le dernier pour nous le rappeler (gnagnagna le mec parle de Bourdieu — désolé j’ai peu de références en matière de socio je me raccroche à ce que j’ai et là je suis en train de me justifier je vais arrêter. Bisous (si tu veux))). Alors, pour ce que cela vaut de symbole, allons-y gaiement en récap’ et en plans pour les 12 mois à venir.

2017, merci bonsoir

On voit beaucoup passer sur les interwebs mondiaux que 2017 était la pire année. Meh. C’était sûrement une année comme les autres, avec l’héritage des précédentes, son lot de déceptions, de deuils, de malheurs mais aussi (et il ne tient qu’à nous de dire surtout) son lot de progrès, de rencontres, de rires, d’amour. Alors, qu’avons-nous eu en 2017 ?

  1. Nous ne sommes toujours pas en apocalypse nucléaire
  2. Des réfugié·e·s ont été secouru·e·s un peu partout par la solidarité des anonymes
  3. D’innombrables personnes continuent de se battre pour la tolérance, l’inclusivité et les luttes sociales

Maintenant, tâchons de nous inspirer de tout cela, de tirer des leçons de ce qui n’a pas fonctionné, et passons à 2018.

2017 tire sa révérence

2018, bonjour

Bon, et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? On change le monde. En 2018, tou·te·s, nous allons changer le monde. Car en 2018, tant qu’on continuera de vivre, de faire des choix, de parler, de clavarder, de se lever, on continuera d’évoluer ; et quoi de mieux pour changer le monde que se changer soi-même ?

On peut rire des bonnes résolutions et de leur vide de sens et d’implication, je le fais aussi. Pourtant, même si elles paraissent ridicules, même si peu les tiennent, c’est en partie avec elles que nous pourrons changer le monde. Mais concrètement, qu’est-ce qu’on fait ? À toi de décider quels objectifs tu veux te fixer. En attendant, je te partage quelques uns des miens, en espérant que tu les partageras :

  1. Porter sur le monde un regard de bienveillance et des actions qui s’y accordent
  2. Continuer d’apprendre, de mes erreurs, de celles des autres, et de tout ce que les gens autour ont à donner
  3. Partager les bonnes choses avec la famille, les ami·e·s, les inconnu·e·s
  4. Faire en sorte d’être fier, dans un an, de la personne que je serai devenu
Alors, prêt·e à changer le monde, ensemble ?

Suite au prochain épisode, si je tiens mes résolutions.

Like what you read? Give Thomas Jack a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.