Big claims come with a hot babe. And it works. Always. Don’t believe me ? Why are you here then ?

Le secret bien gardé pour buzzer sa mère en seulement 3 minutes et sans aucun talent.

Ecrire des articles que tout le monde veut partager n’est désormais plus réservé à l’élite. Grâce à cet article vous allez bientôt découvrir la méthode ULTIME de A à Z pour écrire des textes incroyablement percutants, complètement dénués de sens, de style et d’intérêt. Apprenez comment rendre dingues vos lecteurs en les forçant indirectement à partager le moindre de vos contenu à la con. Tout commence par un titre ridiculement accrocheur, et un chapô plein de promesses. Let’s go bitches !

L’incroyable secret enfin révélé juste ici, maintenant !

On peut avoir un cerveau à peu près normalement constitué et quand même se faire avoir par les “big claims” qui vous promettent monts et merveilles de façon ridicule. Un peu comme le titre de cet article qui fait que vous êtes là maintenant. Vous ne savez toujours pas si vous allez apprendre quelque chose d’intéressant, mais un abruti de rédacteur vous tient en haleine en vous promettant le 7ème ciel dans la chapitre suivant.

Et dans la prochaine partie, découvrez comment rendre dingue vos lecteurs en seulement 1 minute grâce au chapô magique

La technique interdite qu’ils ne veulent pas que vous connaissiez.

Après avoir accroché vos lecteurs et attisé leur curiosité, il faut encore les garder en leur sortant un chapô magique de l’espace. Cette introduction à l’article est une des rares choses qu’ils liront, avec le titre des chapitres et les phrases en gras. D’ailleurs, je peux bien vous écrire n’importe quoi, je vous parie que 99% des lecteurs ne liront même pas cette phrase. Vous en voulez la preuve ? “Que celui qui lit cette phrase partage cet article sur facebook”. Il suffira de comparer le nombre de partage et le nombre de lecture total afin de voir si plus de 1% des gens ont lu cette phrase. Bon et puis rajoutez plein de texte, car en vrai vous vous en foutez que les lecteurs lisent cette merde, ce que vous voulez c’est qu’ils passent à l’étape suivante. On est pas là pour leur donner de la vraie info pour de vrai, mais plutôt pour faire le buzz. Alors il serait temps de s’y mettre, et de passer au niveau supérieur : dévoiler enfin l’information qu’ils recherche tant !

Pour conclure : La méthode complète de A à Z !

N’oubliez jamais de conclure votre article par un résumé de la méthode. Ca sera d’ailleurs une des seules partie qui sera lue. Alors allez-y mettez le paquet, c’est l’heure de convertir, de vendre votre newsletter, vos contenus payants, ou même votre mère d’ailleurs (au poins où on en est).

C’est donc précisément dans CE paragraphe que le lecteur est bien persuadé qu’il va ENFIN avoir l’information qu’il est venu chercher. C’est aussi le moment où il va se rendre compte qu’il s’est bien fait mettre et qu’il n’apprendra absolument rien d’intéressant d’autre que ce qu’il pensait déjà connaître avant d’arriver.

Mais mettez quand même un peu de texte histoire de faire genre et pour bien noyer le poisson. On sait jamais, des fois que ça lui plaise. Mais sachez que les types qui iront jusqu’à la fin de l’article ne partageront surement pas votre daube. Non, non… Ceux qui partageront le feront après avoir lu juste le titre et le chapô, tout au plus.

Et voilà, vous connaissez maintenant tous les secrets pour pourrir le web et les réseaux sociaux avec des articles de merde au titre accrocheur et sans aucun contenu valable.

La prochaine fois que vous envisagez de pourrir ma timeline avec ce genre d’article au titre ultra racoleur dont le contenu est complètement inexistant et inintéressant, repensez aux 10 minutes que vous venez de perdre en lisant cet article.

Si toi aussi tes potes te prennent la tête à partager ce genre d’article sans intérêt, venge-toi en partageant cet article sur ton mur avant d’en venir aux mains

No rage & Share :)

About me

Thomas DESPIN
Cycling the world, meeting great entrepreneurs
> www.startupcycling.co <
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.