Gérer la technique au démarrage de votre Startup

Trois possibilités, deux pièges !

1. Faire l’acquisition d’une petite armée de stagiaire pendant 6 mois

Comme tout le monde sait, un stagiaire ne coute pas chère, on peut donc facilement mettre sur pied une petite armée prête à en découdre !

Vous pouvez trouver vos ressources directement en contactant les écoles, ou postant des offres de stage sur remixjob.com; Si votre pitch est bien foutu, vous aurez très surement de nombreuses touches !

A savoir, en dernière année du cycle d’ingénieur, les stages sont généralement de 6 mois.

Une fois votre armée constituée, comment la guider vers la victoire ? Malheureusement, vos co-fondateurs ne comprennent rien à la technique, il va donc falloir faire confiance à l’un de vos stagiaires. A qui confier cette délicate mission ? Le plus expérimenté a fait 3 mois de stage dans une autre startup, sera-t’il l’élu ?

2. 30k€ chez une agence et un produit dans 3mois

Si vous avez un budget de départ, envie d’évaluer rapidement votre idée en la confrontant au marché, mais que vous n’avez toujours pas de Technical Guy, il s’agit peut-être d’une bonne solution.

Vous aurez alors à trouver la bonne agence, pas trop chère car votre budget n’est pas unlimited et surtout une en qui vous pourrez avoir confiance ! Car non, dépenser 30k en 3mois pour aller droit à l’échec n’est pas ce que vous voulez…

Pour éviter les devis exorbitants, on vous recommandera surement un jeune studio plein de pep’s : prix abordable & hyper motivé !

Mais comme vous voulez maitriser votre budget & votre timing, vous voudrez un engagement strict avec une date de livraison dans 3mois maximum ! C’est là que commence la rédaction du cahier des charges, afin que l’agence puisse s’engager sur une base fonctionnelle. Et pour limiter ses risques, l’agence vous demande de décrire au maximum toutes les fonctionnalités; dans ses moindres détails.

Après 2mois d’allées/retours, vous avez enfin votre cahier des charges ! Il est précis et surtout, l’agence peut s’engager sur un budget en échange du produit merveilleux. Vous ne risquez rien !

Ce qui est dommage, c’est que pendant les 2 mois de rédaction, vous n’avez rien fait d’autre… Votre marché a-t’il changé ? Etes-vous toujours aussi certain de votre workflow d’inscription ? Trop tard, le contrat est signé, mais rassurez-vous, ca va le faire !

Il reste 1 mois de prestation avant la fin du contrat, votre point de vue n’est plus le même. Car vous avez pu tester quelques livrables intermédiaires et vous vous rendez compte que certains points ne vont plus. Le pire, votre marché a vraiment changé !

Maintenant que vous avez votre application ! Il va falloir faire avec, car le budget des 30k a disparu, et l’agence ne travaille qu’au forfait… Peut-être que l’armée de stagiaire peut reprendre les choses en main ?

3. Avoir une équipe solide, avec un CTO

A votre avis, si vous aviez à créer une société qui fabrique des moteurs pour bateau, est-ce que cela vous viendrait à l’esprit de le faire sans un ingénieur mécanique et quelqu’un qui connait le milieu maritime ?

Si j’avais su j’aurai commencé par là, j’aurai gagné du temps !

La technique ce n’est pas uniquement créer un site Internet en HTML avec Wordpress, la preuve vous avez des soucis sur bien d’autres sujets : cloud, sécurité, disponibilité, performance, mais aussi encodage des vidéos, traitement des données de vos utilisateurs… Bref, vous avez compris, c’est un métier.

D’ailleurs, un stagiaire n’est pas une mauvaise idée, mais c’est une personne qui n’a pas ou peu d’expérience professionnelle, il faut donc pouvoir la cadrer et la guider, sinon vous prenez le risque fou de perdre un temps…

Un prestataire n’est pas une mauvaise chose; mais nombreuses sont les agences qui fonctionnent au forfait et qui n’arrivent pas à établir de relation de proximité et de confiance avec les startups qui en ont réellement besoin.

Le CTO (aka Chief Technical Officer, ou simplement Technical Guy), peut-être l’un des membres fondateurs, s’associer par la suite ou être un salarié hyper motivé. Avez-vous pensé aux BSPCE ?

Les avantages d’avoir un CTO en tant qu’associé sont multiples. Mais le plus intéressant des avantages, c’est que ses choix seront guidés exclusivement par les besoins fondamentaux de la startup : trouver le Product-Market-Fit, apporter de la satisfaction client…

4. Apprenez à déléguer et à faire confiance

Un bonne approche est un mélange de toutes ces options; Le CTO est un décideur, il va apporter une stratégie et prioriser les tâches avec vous, encadrer les stagiaires et même discuter avec l’agence afin de gagner le temps si précieux.