Manchester United s’accroche à sa série d’invincibilité

Ce mardi soir, pour le compte de la 31ème journée de Premier League, Manchester United recevait Everton à Old Trafford. Et pour la 12ème fois de la saison, les Red Devils ont concédé le match nul et marquent donc le pas à l’approche du sprint final. L’équipe de José Mourinho est celle qui a le plus souvent partagé les points cette saison en Angleterre, avec notamment un total de 9 matchs nuls à domicile. En revanche, ils restent sur une impressionnante série de 20 matchs consécutifs sans défaite en championnat puisqu’ils n’ont plus perdu depuis le 23 octobre dernier et la claque reçue à Chelsea 4–0.

Les Mancuniens espéraient sans doute un tout autre résultat en voyant les retours de suspension de Zlatan Ibrahimovic et d’Ander Herrera mais aussi celui de Paul Pogba qui revenait tout juste de blessure et qui commençait le match sur le banc. C’était sans compter sur les hommes de Ronald Koeman qui ont livré une prestation très correcte sous l’impulsion d’un Ross Barkley retrouvé et d’un Idrissa Gueye impressionnant au cœur du jeu. Les joueurs de Manchester débutaient le match sur un rythme assez tranquille en jouant principalement sur la vitesse de ses ailiers Rashford et Lingard. Malheureusement pour eux, la défense des Toffees était bien en place et très concentrée à l’image de Phil Jagielka et d’Ashley Williams qui ont réalisé un très bon match. C’est d’ailleurs ces deux hommes que l’on retrouve sur le but d’Everton avec un Jagielka buteur et un Williams passeur décisif suite à une déviation de la tête. Mais que dire du marquage de Marcos Rojo sur cette action ? Le défenseur argentin ne se préoccupe à aucun moment du ballon et ne pense qu’au duel physique avec son adversaire. Résultat, le malicieux Jagielka réussit à reprendre ce ballon du bout du pied et trompe un David De Gea bien attentiste lui aussi.

Suite à l’ouverture du score des Toffees, les hommes du Special One ont vite réagis mais sont tombés sur un excellent gardien de but. Le technicien Portugais décide donc de faire rentrer Paul Pogba à la mi-temps afin de mieux maîtriser le ballon et d’assurer de bonnes transmissions vers son géant Suédois. A court de rythme et malgré une tête qui heurte le montant du but de Joel Robles, le Français n’a pas réussi à peser sur le match et s’est même fait bouger à quelques reprises par les infatigables Idrissa Gueye et Gareth Barry. La deuxième mi-temps faisait alors honneur au jeu Anglais avec une très grosse intensité. Le match devenait même un peu fou et plusieurs contre-attaques auraient pu faire mal aux Red Devils si Kévin Mirallas et Romelu Lukaku les avaient mieux exploitées. Finalement, les hommes de Mourinho se sont vu accorder un pénalty totalement justifié suite à un mauvais réflexe d’Ashley Williams qui s’est pris pour un gardien de but. Auteur d’une belle prestation, le pauvre défenseur d’Everton fait perdre 2 points précieux à son équipe face à un concurrent direct pour la qualification en Coupe d’Europe.

Mon top player sur ce match est le défenseur ivoirien de Manchester United, Éric Bailly. Il a tout simplement été monstrueux dans ses interventions et intelligent dans son placement. Si le meilleur buteur de Premier League n’a pas réussi à trouver le chemin des filets ce soir, c’est en grande partie à cause de lui.

Concernant mon flop, j’ai choisi Marouane Fellaini. Le milieu de Manchester a brillé par sa lenteur, son manque d’investissement défensif et sa vision du jeu très limitée. Habitué à dominer le domaine aérien de par sa grande taille, il n’a pourtant pas pesé sur la défense des hommes de Koeman. Un match quelconque de la part du milieu Belge.

Après ce résultat nul, les deux équipes sont toujours au coude à coude pour une place européenne. Petit avantage aux joueurs de la Mersey qui peuvent se concentrer exclusivement sur le championnat, contrairement aux Mancuniens qui sont encore en lice en Europa League.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Thomas Tixier’s story.