Merci Vincent.
Béatrice Duka
2

Oui, j’ai tendance à penser la même chose. Car je pense qu’un bon nombre de surefficient ont à moindre mesure, les mêmes attitudes qu’un autiste. Du coup je pense qu’ils peuvent se reconnaître légèrement dans les ressentis des autistes. Selon vous, pensez vous que des surefficients (surdoué, ou autres) peuvent paraitre très lent (limite handicapant) pour faire les choses que les “normaux” font normalement et paradoxalement être très rapide pour faire ou créer des choses que les “normaux” font lentement ?

Like what you read? Give Tnecnivement Nul a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.