Pourquoi les autistes craignent l’homme ?
Béatrice Duka
222

Très bonne article ! Cela me fait penser aux gens qui ont une intelligence émotionnel forte ou qui sont des hypersensible, sur le fait de capter trop d’informations d’un coup. Vous donnez une explication, qui n’est, je crois pas formulé dans le livre de Christel Petitcollin “Je pense trop.” quand elle parle l’autisme d’Asperger. C’est intéressant !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.