Prendre des décisions importantes sur un coup de tête… est ce réellement mauvais ? Est ce vraiment une erreur ?

Personnellement, je pense que c’est parfois que c’est les pensées à écouter et à laisser s’exprimer. Pourquoi ?!

C’est souvent, votre vrai moi qui s’exprime, votre inconscient qui est plus conscient que votre conscient.

Depuis plus d’une semaine, je travail dans un salon de thé, je m’amusais bien, je kiffais bien mes journées non par pour l’argent que ça me rapportait, ce n’était qu’un plus, ce que j’ai le plus kiffé, c’est de travailler dans la vraie vie. J’ai fais quelque chose de complètement nouveau, j’ai élargie ma zone de confort. En quelques jours, les employés et même les fidèles clients m’ont kiffé , exclusivement des compliments sur ma personne, mon travail et tout… Donc c’était super Cool.

Sauf que depuis deux jours, je me lasse de plus en plus… Les employés me kiffe bien, sauf le gérant du soir… Je ne le supporte pas…Dailleurs, tout ceux qui bossent la bas, eux aussi, ne le supportent pas appart le Big Boss puis que c’est le gars le plus ancien.

Aujourd’hui, le matin j’étais otaké, motivé, je fais au delà de ce qu’on me demande… je gère de ouf… et les autres employés se plaignaient de la situation, de l’ancien, y’en a même qui envisageaient d’arrêter de bosser la bas… En Réalité, c’est moi qui s’est barré (tout seul), c’est ma décision… Pourquoi je l’ai fais alors que je m’amusais bien?!

Bah, la réponse est simple : ça n’était plus le cas, c’était devenu chiant avec l’ancien… Extérieurement je souriais tout le temps, très sympa mais intérieurement ces deux derniers jours, je m’ennuyais plus fréquemment… Alors que je bossais parce que je kiffais bosser, je devenais à divaguer… je devenais comme mes collègues, les adultes… Je travail pour gagner de l’argent, sacrifier mon bien être, mon épanouissement, niquer mon équilibre intérieur pour gagner et acquérir davantage d’argent… Quand j’ai ressentis ça, vérifié, diagnostiqué… J’ai compris que je partais en couille, je me fessais honte, je fessais honte à ma philosophie de vie. J’ai redressé mon esprit, j’ai arrangé le truc… Mais Aujourd’hui c’était différent… C’était plus Fort et Profond… “Gars… dis leur que t’arrête, ça ne te convient plus…”, “Tu te fais chié, c’est absurde ! Respecte toi, arrête de te forcer !” ajoutant à ça une phrase du Big Boss quand j’étais venu parler avec lui pour lui dire que je devais sortir plus tôt pour aller à un rdv avec des potos, finalement y’ eu tout sauf des potos (une connaissance et mon ex en mode plus gamine que jamais… au moins j’ai eu l’occasion de discuter avec des personnes intéressantes parmi le staff), la phrase du BBoss : “Je m’en fous totalement que tu sois la ou pas, j’ai juste pas envie de laisser l’Ancien géré le salon tout seul. Trouve toi un remplaçant…”.

Vous allez probablement imaginer que j’ai un Ego de la taille d’un Titan colossale (vous avez pas forcément tort ^^) mais ça m’a déchiré, je saigné de l’intérieur , une putain d’hémorragie… Je fais un travail de pro, je gère tout le putain de bordel comme pas possible, je me défonce… Tout le monde reconnait mon utilité, mon importance… Me rendre IINDISPONSABLE est le sentiment le plus savoureux et jouissif, c’est sadique et je l’assume ^^’et MOI, j’entend ça puis,y’a l’ancien qui vient avec des ordres… Je fais ce qu’ils disaient tous… et là… Me saute à l’esprit des verses de Vald dans le son “Néo” :

“Tu bosses pour l’boss qui bosse pour un autre boss
mais l’boss du boss du boss s’en branle fièrement
Moi cette pensée me saoule…”
et secondo, une définition de la liberté selon Jean Rivière (couplé à tout ce que j’ai pigé de sa philosophie de la liberté…) : “ La liberté, c’est de pouvoir dire MERDE à TOUT et à TOUT LE MONDE.”

Plus le temps passais, plus je m’ennuyais combiné à d’avantage de pression… et là PUTAIN DE MERDE ! Qu’est ce que tu fous Aymen…Tu sais ce que tu doit faire et tu perds ton temps… HAHA bouge ton cul et gère la situation comme un Dieu mon pote !”

Bim, je vais avec le sourie vers l’ancien : “Je me casse, je m’ennui, passe moi ce que je mérite et BYE BYE ^^”… J’ai que-blo l’Ancien et les autres… J’étais le gars le plus déter… Du Coup, y’ eu un rapide dialogue avec le gars avec ces conneries de respect du travail… “Gars, t’as le respect du travail… La seule chose que je respectais depuis le départ ici…C’est ma philosophie de vie”

En même instant, y’a un fidèle client qui est venu dire à l’Ancien : “Il est excellent ce jeun homme, il fais très bien son boulot, très bien éduqué et un jeun philosophe…”

L’Ancien n’a rien trouvé à dire… Il m’a donné ce que je méritais… et là, un BYEEE BYEEE aux autres collègues…

Est ce que c’était une mauvaise décision ? Absolument pas… tant que vous avez un code de conduite, des principes, des valeurs… Arrangez vous pour avoir une vie en cohérence avec eux, peut importe l’argent que vous allez perdre, les personnes que dont vous allez vous détachez, la réputation de connard que vous pouvez laisser derrière.

Souvenez vous aussi de dire MERDE à tout ce qui vous EMMERDE Vraiment !