BUDAPEST LA BELLE

J’avais beaucoup entendu parler de Budapest, à tel point que la ville faisait partie de mon top 5 des villes européennes à visiter. L’occasion s’est présentée lorsqu’on cherchait une destination pour un weekend entre copines. La capitale hongroise était l’une des rares villes touristiques où aucune de nous n’avait encore jamais mis les pieds.

Faute de temps, nous n’avions pas vraiment préparé de programme de visite, juste bookés les billets d’avion et un Airbnb dans le centre-ville (pour 55 euros la nuit : un appart design en plein cœur de Pest). Mais au fait c’est quoi « Pest » ?. La ville se divise en deux parties : Buda le vieux quartier aristocratique regroupant les collines, les musées et les belles demeures et de l’autre côté du Danube PEST où on trouve des quartiers industrialisés concentrant de nombreuses administrations, commerces, restaurants et bars.

Le premier jour, en tout cas ce qu’il en reste était l’occasion de prendre le pouls de la ville : se balader dans le centre-ville le long des rues piétonnes et contempler les façades des églises, bâtiments officiels et synagogues de la ville notamment au V.KERULET le 5ème arrondissement de la capitale . Un dîner dans une petite « brasserie » hongroise découverte par hasard (PARASZTKONYHA => bon courage pour la prononciation) et déguster le hungarian traditional noodles with cabbage (des pâtes hongroises au chou caramélisé et fromage) => Un vrai délice. Quoi de mieux pour digérer qu’une marche le long du pont Elisabeth (Erzsébet híd) que nous avons traversé pour rejoindre la partie verte de la ville et monter une colline avant d’admirer la vue nocturne de BUDAPEST.

Notre samedi a été rythmé par les visites des monuments de Budapest :

- Le marché couvert et son architecture qui ressemble à une gare ferroviaire (les halles). On y trouve des souvenirs, des produits culinaires et surtout les épices hongroises. On peut y manger aussi dans différents restaurants.

- Traverser le fleuve et arriver au pied du mont Géllert qu’il faut grimper (assez sportif) pour découvrir la citadelle et sa statue de la liberté et ainsi profiter d’une vue incroyable sur toute la ville.

- Redescendre du côté opposé de la colline et se diriger vers le palais royal : une bâtisse impressionnante (verdure/architecture). Nous avons opté pour une visite de la galerie nationale afin de découvrir les chefs-d’œuvre des artistes hongrois (pour les amateurs d’art).

- Notre fin d’après-midi rimait avec détente dans les bains thermaux de SZECHENYI (bains accessibles jusqu’à 19h et possibilité de profiter des piscines extérieures jusqu’à 22h)

- Savourer un dîner gastronomique au GUNDEL restaurant avec des spécialités hongroises comme la soupe hongroise ou les plats à base de foie gras hongrois (il faut compter 80 à 100 euros pour une entrée+ plat et dessert => 12,5% des frais de service à ne pas oublier ainsi que le pourboire d’environ 10% de l’addition).

- Finir la soirée dans le quartier juif et siroter des cocktails dans les bars en ruine avec une ambiance à la cool.

Pour finir en beauté notre séjour, nous avons profité des quelques heures du dimanche qui nous restaient le dimanche pour :

- Une visite guidée de la perle architecturale de la ville : Le parlement (obligatoire pour accéder au bâtiment et les places sont limitées en fonction de votre langue, ne pas hésiter à les réserver à l’avance)

- Un petit tour au bastion des pêcheurs au sommet de la colline du château (quelques marches à monter ou opter pour le funiculaire). Contempler la vue sur la ville, admirer la beauté de l’église Mathias et ses toits colorés et profiter des petites ruelles pavées et des magnifiques bâtisses autour du bastion.

- Enfin un déjeuner dans une brasserie en face du parlement (je ne vous donnerai pas le nom car le service était juste abominable).

Petits conseils :

- Vol aller-retour Ryanair et easyJet au départ de Paris 200 euros (pour le mois de Juin)

- La monnaie locale est le FORINTS => Evitez de faire le change à l’aéroport => Une grosse différence avec le centre-ville (300Ft= 1euro au centre et 250Ft=1euro au centre)

- Nous avons tout fait à pied dans la ville et nous avons pris le métro dimanche ainsi que le bus pour aller à l’aéroport => Faire l’appoint pour le bus.

- Dans certains restaurants/ Cafés, il faut rajouter les frais de service au prix affiché (12,5% environ) sans oublier le pourboire.

- Une déception dans certains cafés du service proposé => Les serveurs trop peu gracieux.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated travel with lamita’s story.