Choisir la paix
Charlotte Marchandise
141

Comment peut on vouloir la paix en continuant de vendre des engins de mort ? N’est ce pas contradictoire ? L’embargo sur l’arabie saoudite qui est probablement un des revendeurs aux terroristes (Slavoj Zizek dans “la nouvelle lutte des classes”) est une bonne chose mais est-ce suffisant ? Pas hypocrite ? La France est le 4 ème vendeur au monde et ces 5 premiers clients sont dans l’ordre : Maroc, Chine, Egypte, Emirats Arabes Unis puis l’Arabie Saoudite… (http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ventesdarmes16)

Sachant que la vente d’armes est un volet majeur de notre économie : Dassault, Mbda, Thales +++ (l’etat a 1/3 de la participation chez Thales par exemple, qui ne fait pas que des armes mais qui y contribue largement). Une reconversion de notre industrie me paraît difficile alors que peut on envisager ? A l’échelle française ? Européenne ?

Finalement, le terrorisme islamique n’est il pas en partie le fruit de notre politique extérieure occidentale agressive (USA en tête) ?

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.