N’opposons plus le présentiel au en ligne…Mixons les deux !

Les salariés en ont assez ! Plus personne n’accepte de partir 3 trois jours dans une salle pour écouter un formateur transmettre de la théorie sur un sujet qui regorge de ressources sur internet (vidéos, présentations, tutoriels, retour d’expérience, exercices…) « Une formation sur la dernière méthode Agile à la mode ? Des millions de résultats tous plus intéressants les uns que les autres sur Google… ».

Soyons honnête, la plupart des formateurs ont aujourd’hui remis en question leurs méthodes et utilisent les outils mis à leur disposition par internet pour axer leur formation sur le travail en groupe, le retour d’expérience et le partage. L’implication des apprenants en amont et à distance permet de rendre les sessions présentielles plus efficaces et plus inter-actives.

A moins d’être un orateur hors pair donc, difficile de passer d’une session présentielle théorique à une session de partage d’expérience. Et puis qui dit partage d’expérience dit expérience. Il est donc nécéssaire que les apprenant aient déjà engrangé la théorie avant la session.

La génération XY qui envahie les entreprises (21% de la population aujourd’hui) amplifie ce besoin de transformer la formation des salariés par plusieurs aspects :

Les salariés n’ont plus le temps pour se former, l’opérationnel prenant le dessus (mais ils ont moins de barrière entre la vie professionnelle / personnelle permettant de se former n’importe quand)

Ils sont habitués à se former par eux même : de plus en plus d’écoles fonctionnent sur le modèle de l’auto-formation

Ils n’ont pas l’habitude de se concentrer sur un sujet sur une longue période de temps (12 minutes. C’est le temps de concentration maximum d’un salarié français au bureau, selon une étude de la société Sciforma.)

Le présentiel s’affirme comme indispensable

Une récente étude a néanmoins démontré que le présentiel et l’esprit de communauté est indispensable à la réussite d’une formation. Les outils internet sont de très bons moyens de créer des communautés d’apprenants, comme le présentiel est un très bon moyen de réunir les gens.

Selon une récente étude de CSP Formation, le présentiel est classé dans le TOP 3 des modes de formation préférés par 89% des répondants. Il remporte aussi la palme de la performance.

Mais pas sans la partie en ligne

Le graphique suivant démontre néanmoins tous les avantages de l’apprentissage en ligne pour l’ancrage des connaissances :

On voit bien la nécessité de réviser les connaissances abordées plusieurs semaines après l’acquisition initiale.

Le modèle d’Upgraduate

UpGraduate, via son LMS qui permet de créer et de déployer des formations en quelques minutes à des salariés ou à des clients dans le monde entier propose un modèle en phase avec son temps. Une articulation de la formation en plusieurs modules séquentiels :

  • Des modules en lignes constitués de contenus nouveaux ou existants
  • Un ou plusieurs modules présentiels pour fédérer l’équipe, faire des exercices et préparer la pratique
  • Des modules en ligne avec des rappels et des quizz (éventuellement un examen) pour garantir l’acquisition des connaissances.

Ce type de formation est très simple à créer pour des formateurs qui ne dispose pas de contenu en ligne, tout existe déja sur internet !

Restez à l’affut des annonces d’UpGraduate sur ces sujets car un gros projet en cours de développement pourrait changer la face de la formation en ligne, en France et dans le monde…

Sources :

http://blog.d2-si.fr/2015/04/29/ingenierie-formation/http://www.atelier.net/trends/articles/succes-e-learning-passe-une-communaute-forte-plus-de-presentiel_435032

Show your support

Clapping shows how much you appreciated UpGraduate’s story.