Quels sont les enjeux de la communication digitale pour les entreprises mauriciennes ?

C’est un fait : les mauriciens sont de plus en plus connectés. Selon Statistics Mauritius, près de 60% des foyers mauriciens avaient déjà accès à Internet en 2014. De plus, avec le nombre croissant d’utilisateurs de smartphones, de tablettes, de smart TVs, etc., nous assistons à ce qu’on appelle une multiplication des écrans. Avec une telle tendance, il n’est guère surprenant de constater que notre petite Ile occupe la meilleure position en Afrique dans l’Indice de développement des TIC (source : Statistics Mauritius). Grâce à cette « hyper-connectivité », de plus en plus de mauriciens considèrent Internet comme une source d’information fiable et accessible. Concrètement, nous sommes de plus en plus nombreux à chercher des informations sur les réseaux sociaux ou sur Google — moteur de recherche préféré des mauriciens avec 86.14% de part de marché en 2014 selon Statsmonkey.com — afin d’en savoir plus sur une société, un produit ou une marque. Les mauriciens ont bel et bien intégré Internet à leur processus de prise de décision, notamment pour leurs achats.

Avec un tel développement, Internet est à présent un puissant outil de communication pour les entreprises et les marques présentes sur le marché mauricien. En effet, ces dernières disposent d’une multitude de nouveaux canaux de communication leur permettant d’atteindre une audience en forte
croissance. Un grand nombre de sociétés mauriciennes profitent déjà des nombreux avantages de la communication digitale et d’autres se décident enfin à leur emboîter le pas. Il faut dire que cette nouvelle manière de communiquer a de quoi séduire : possibilité de peaufiner le ciblage de l’audience à l’extrême, suivi des campagnes en temps-réel, rapports précis et détaillés et bien plus encore. Par ailleurs, les campagnes de communication digitale permettent aux entreprises de tisser des relations privilégiées avec leurs audiences. Prenons, par exemple, les réseaux sociaux : ce sont des plateformes qui encouragent les échanges et le partage tout en donnant la possibilité à tout un chacun de s’exprimer.

Presque paradoxalement, ces vastes plateformes digitales arrivent à créer une vraie proximité entre les marques et leurs audiences. Grâce à la communication digitale, les entreprises mauriciennes sont maintenant en mesure de proposer des contenus de plus en plus pertinents et captivants tout en répondant aux attentes de leurs cibles. Les partis politiques mauriciens ont également bien pris conscience de la portée potentielle de la communication digitale. En 2014, en marge des élections générales, nous avons assisté à une utilisation massive des réseaux sociaux tels que Facebook, Youtube ou encore Twitter dans le cadre des campagnes électorales. Certes, il y a eu certains débordements et autres échanges virulents mais, dans l’ensemble, les objectifs ont bien été atteints. Après tout, le but d’une campagne de communication n’est-elle pas de toucher une audience réceptive afin de créer de l’engouement et, surtout, des réactions autour d’un concept, d’une cause, d’une marque ?

Dans la plupart des cas, la communication digitale ne représente pas forcément une alternative aux modes de communication dites « classiques ». Il s’agit plutôt d’un complément permettant d’atteindre une vaste audience et, ceci, grâce à une nouvelle palette d’outils. Toutefois, il est très important de
préciser que, comme pour toute action marketing, la mise en place d’une campagne de communication digitale demande de la réflexion, une bonne dose de stratégie et un excellent « timing ». De plus, le bon fonctionnement d’une telle campagne requiert plusieurs compétences additionnelles : maitrise des bons outils, maitrise du « cross-media », etc. Comme on dit, le pouvoir va de pair avec la responsabilité et cela n’a jamais été aussi vrai que dans le cadre de l’utilisation d’Internet pour communiquer. Il ne faut pas oublier que nous parlons là d’un moyen de communication permettant de partager de façon extrêmement simple des informations susceptibles de toucher des milliers, voir des millions de personnes, et ce, en temps réel. Par conséquent, il est primordial de mesurer la portée de chaque information et d’anticiper les réactions qu’elle pourrait éventuellement susciter afin d’éviter des effets indésirables pouvant porter préjudice à l’entreprise ou à la marque. Dans la pratique, cela s’avère plus facile à dire qu’à faire car cela demande un gros travail de recherche et d’analyse de l’audience dont le but est d’en acquérir une profonde compréhension. Les sondages, les enquêtes de satisfaction ou encore le « sentiment analysis » permettent de recueillir de précieuses informations sur l’audience.

Qu’on le veuille ou pas, il est aujourd’hui pratiquement impensable d’envisager une campagne de communication efficace sans Internet et les réseaux sociaux. Le digital est la communication d’aujourd’hui et de demain !

(Article paru dans Business Magazine (Mauritius) №1251)