Simplifier sa vie pour l’enrichir

Corentin H.
Nov 21, 2018 · 7 min read

Comme vous le savez probablement déjà, j’ai quitté le monde du développement Web récemment. Suite à cette décision, je suis parti en voyage (en Californie parce que j’avais envie de soleil) pour me couper un peu du monde. J’en ai donc profité pour déconnecter un peu, en suivant les actualités de loin, en discutant avec des gens sur place plutôt que sur des réseaux sociaux, en observant le paysage devant moi plutôt que sur les photos des autres. Et ça m’a fait du bien. Énormément de bien.

Puis je suis rentré, et j’ai du me remettre au boulot pour finir quelques projets encore en cours. J’ai donc pu être rappelé en quelques instants de mes raisons pour arrêter ce métier et surtout être encore plus motivé pour démarrer autre chose. Je ne vais pas vous détailler tout le process, mais pour faire simple je suis en train de me former à la conception d’habitat écologique (car on peut vivre dans un bâtiment bien isolé et qui produit sa propre énergie sans se ruiner, mais les constructeurs se contentent du minimum légal sans chercher à faire mieux alors que certaines techniques existent depuis des siècles).

Retrouver l’envie de se lever le matin

Un des principaux signes d’un manque de motivation à travailler, comme c’était mon cas, est bien souvent la difficulté à se lever le matin. J’avais de plus en plus de mal à me lever à 9h, après pourtant une longue nuit de sommeil. Et puis j’ai commencé à me pencher sur des projets persos que j’avais en tête depuis longtemps sans jamais m’y pencher (avec des excuses plus bancales les unes que les autres, souvent à base de “j’ai pas le temps”). Je me suis donc mis à peindre et à bricoler… et j’adore ça ! Et je me lève tous les matins vers 8h15, parfois même avant que mon réveil ne sonne !

Certes je ne gagne pas d’argent avec ces projets, mais en plus de faire quelque chose qui me plait certains sont utiles (je fabrique par exemple un composteur adapté à l’espace disponible que j’ai et j’ai installé une caméra de recul sur une voiture). Et j’apprends et découvre plein de choses !

Être moins accro à l’argent

Je me suis également mis à trainer sur YouTube pour apprendre et découvrir. Depuis quelques mois je regarde pas mal de vidéos sur les Tiny Houses par exemple, car j’adore l’ingéniosité des gens qui les construisent. Puis l’algorithme de YouTube m’a proposé de regarder une vidéo sur le Minimalisme.

Et quelque chose a cliqué : j’avais l’habitude d’acheter sans réfléchir (après tout, je ne me suis pas retrouvé avec 3 voitures par hasard), simplement parce que j’en avais les moyens. J’ai donc commencé à regarder autour de moi : je vis dans un appartement pour 2 personnes et pourtant je me sens de plus en plus à l’étroit parce que j’accumule les achats.

Ce déclic a donc changé mon rapport à l’argent : plutôt que de dépenser parce que je peux ou pour m’apporter un bonheur qui n’est que temporaire, et si je dépensais uniquement ce dont j’ai réellement besoin ? Et si je me contentais de ce que j’ai ?

J’ai pris quelques décisions, certaines plus simples à respecter que d’autres, mais aucune impossible à tenir et toutes m’incitant à consommer de façon plus responsable.

1. Acheter moins

Au lieu d’acheter à tout va, je me force donc à prendre un temps de réflexion avant tout achat (autre qu’alimentaire, évidemment) : ai-je vraiment besoin d’une enceinte Devialet alors que j’ai une Libratone que j’utilise déjà peu ? Est-ce qu’un cabriolet m’est vraiment utile si j’ai déjà 2 voitures qui couvrent 99,9% de mes besoin de déplacement (tout en polluant moins au passage) ?

J’ai aussi fait du tri dans mes abonnements. Adieu la suite Adobe que j’utilise 3 fois par an, il y a de très bonnes alternatives pour mes besoins. Au revoir l’abonnement Netflix 4k, YouTube m’apporte beaucoup de contenus intéressants, pour le reste je peux aller au cinéma ou trouver des alternatives qui ne pomperont pas l’intégralité de la bande passante disponible sur ma connexion ADSL un poil pourrie.

2. Fabriquer et réutiliser

Il se peut en revanche que j’aie besoin d’acheter quelque chose : par exemple des outils pour bricoler ou des matériaux. Plutôt que de foncer à Leroy Merlin ou Brico Dépôt, je commence ma recherche ailleurs : Leboncoin et mes proches (amis et famille). Plutôt que d’acheter une planche de bois neuve, pourquoi ne pas utiliser une palette d’occasion ? Au lieu d’acheter une scie circulaire, pourquoi ne pas en emprunter une ?

C’est comme ça que je vais pouvoir fabriquer mon composteur. Et bonus : il sera unique et adapté à mes désirs et besoins (dimensions, style et fonctionnalités).

3. Acheter mieux

Et si j’ai besoin d’acheter neuf ? Je ne vais pas utiliser des toiles déjà utilisées pour peindre quand même ! Eh bien la réponse est simple : j’achète local, en sélectionnant des matériaux/sources de bonne qualité. L’investissement initial est certes plus important, mais la longévité évitera un remplacement trop rapide, donc une économie globale.

J’ai donc retiré ma carte bleue de mon compte Amazon pour ajouter plus de friction à l’achat sur Internet (et préparé la résiliation de mon compte Prime pour ne plus avoir de frais de port offerts qui m’incitent à consommer — et donc polluer — plus que de raison).

Et pour les achats tech, si vous ne trouvez pas en occasion, il existe des sites qui vendent des articles reconditionnés, comme Backmarket.

4. Réduire les excès

J’ai vu récemment que la génération dont je — et probablement toi aussi, ami lecteur — fais partie va plus souvent au restaurant que les générations précédentes. Et cet excès coûte cher. J’ai donc appris à cuisiner plus souvent, à choisir des ingrédients de saison (ça permet de varier en plus de limiter le transport) et à conserver les restes pour les repas suivants (histoire de pas devoir cuisiner à chaque fois). Non seulement je fais des économies mais je mange aussi mieux : moins de tentation, je gère mes doses et j’achète principalement Bio et local.

Et quand je veux manger avec des amis ? C’est simple : je les invite à manger ! On peut donc prendre l’apéro tranquillement sur le canapé, discuter, passer à table sans être interrompus par un serveur et retourner discuter sur le canapé ou faire un jeu de société.

Réduire les distractions

Pour en revenir à tout ces achats accumulés, j’ai commencé à faire un état des lieux qui m’a permis de voir que beaucoup de ces objets étaient inutiles (la plupart sont là parce que “on sait jamais, ça peut servir”). J’ai donc commencé à en vendre et donner.

Et puis j’ai eu envie de passer moins de temps devant la télé. J’avais un très bon équipement : une excellente TV 55 pouces 4k HDR, une des meilleures barres de son du marché, une Xbox One S et une Switch. Sauf que cet équipement prend beaucoup de place et me distrait facilement de mon travail : le meuble TV est juste à côté de mon bureau.

J’ai donc mis le tout en vente. Je n’aurai donc bientôt plus de TV (il ne me reste plus que l’écran et le meuble, le reste est déjà parti). Je vous entends d’ici : mais comment tu vas regarder des films ou les dernières séries ? C’est plutôt simple : j’ai un ordi portable, un écran qui va avec et un iPad.

Quand j’étais étudiant j’avais uniquement mon ordi portable (plus lourd, plus chaud et avec un écran largement moins agréable) et ça me suffisait largement : pourquoi ce ne serait plus le cas maintenant ? Dans le pire des cas, je peux toujours en acheter une autre (d’occasion, évidemment) plus tard si vraiment j’en ai besoin (auquel cas elle sera plus petite et ira sur un autre meuble dans un coin de la pièce plutôt qu’au milieu).

Réduire le stress inutile

En changeant de voie professionnellement vient un autre gros changement : mon salaire va diminuer de façon significative. Ce serait une grosse source de stress pour beaucoup, et c’est compréhensible. Mais en ayant fait ces changements j’ai bien moins d’appréhensions : non seulement j’ai pu mettre de côté en cas de besoin, mais je n’ai plus à maintenir le même rythme de vie.

J’ai donc brisé la cage qui bloque certains : toujours gagner plus pour pouvoir dépenser plus. Et je commence à reprendre contrôle de mes finances (je rembourse un maximum de mes crédits en cours et j’investis pour mon avenir plutôt que d’acheter des gadgets qui perdront rapidement leur valeur).


Pourquoi je vous raconte ça ?

J’ai conscience que cet article est probablement confus et je m’en excuse. J’essaierai de centrer les prochains sur des sujets plus précis, mais j’avais envie de partager mon expérience avec vous. Je ne vous demande pas de faire pareil, mais je souhaitais vous montrer que changer de mode de vie n’est pas si compliqué si on le fait étape par étape. Ces changements ont eu lieu au cours de plusieurs semaines et ont été préparés les quelques mois précédents.


Et pour la suite ?

À court terme

Mon objectif principal est de finir de me former à la conception d’habitat écologique : du choix des matériaux à leur recyclage en passant par les techniques de construction, toutes les étapes sont importantes pour construire la maison (ou l’appartement) dans laquelle on passera une bonne partie de notre vie.

D’ailleurs, si vous connaissez quelqu’un qui veut/peut m’embaucher pour me permettre d’apprendre en pratiquant n’hésitez pas à me mettre en contact (je vous offrirai même une bière ou deux) !

À plus long terme ?

Je ne sais pas encore. L’avenir est encore flou et ça me convient très bien : j’ai plein d’idées et ça me permet de ne pas me limiter.


Et vous ?

Le but d’un article comme celui-ci n’est pas d’imposer mes idées mais de les partager et de lancer une discussion. J’attends donc avec impatience vos avis, vos interrogations et vos propres retours d’expérience !

Thanks to Fouad Chamoun

Corentin H.

Written by

Future ex-développeur Web & mobile freelance. Consultant Qualité & ergonomie @HelyoSphere

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade