13 techniques de growth hacking expliquées step by step (sans coder ni payer)

⚠ L’article sera régulièrement mis à jour avec de nouvelles techniques, dont celles que vous me recommandez ⚠

Vincent Jouanne
Aug 24, 2018 · 12 min read

Autant l’avouer tout de suite, je n’ai aucune idée si Slack utilise ces techniques mais le titre est plutôt sexy. Pour me rattraper, je vais vous expliquer ici comment mettre en place 13 techniques efficaces de growth hacking pour tous vos réseaux sociaux 💪

Pas de théorie ici (il y en a bien assez partout), seulement de la pratique expliquée étape par étape 😉

(Bon, si vous voulez vraiment de la théorie… il y a des liens en annexe)

Au sommaire :

Intro : Scraper

Twitter
1 — Suivre automatiquement les abonnés d’un compte similaire
2 — Se désabonner de tous les comptes Twitter
3 — Liker l’ensemble des post d’un # (hashtag)

Instagram
1 — Installation d’un bot Instagram
2 — Mass Unfollow

Facebook
1 — Envoyer des messages automatiquement à tous ses amis
2 — Envoyer des messages automatiquement aux membres d’un groupe
3 — Réinviter vos amis à liker votre page Facebook

Linkedin
1 — Extraire ses données Linkedin pour obtenir les adresses mails de ses contacts
2 — Ajouter des personnes à votre réseau en masse
3 — Passer d’une liste de noms/prénoms à l’adresse mail en utilisant PhantomBuster

Annexe 1 — Installation de Python
Annexe 2 — Plus de liens sur la théorie

C’est parti !

Scraper (Exemple : scraper une liste de nom/prénom d’un groupe Facebook)

  • On utilisera que Google Chrome
  • Télécharger Scraper : scraper

1 — Aller sur un groupe Facebook

2 — Partie membre

3 — On ouvre la console Chrome (Command+Option+J sur Mac ou Ctrl+Maj+J sur Windows)

4 — Utiliser le selecteur → Cliquer sur le nom/prénom d’une personne → on observe “<div class=”<cb”>…</div>” (on retient que le type de la balise est div et sa classe _60ri fsl fwb fcb)

5 — On ouvre Scraper (Scrape similar)

6 — On choisit XPath dans le selecteur et on copie dans “XPath reference” //div[@class=”_60ri fsl fwb fcb”] → Scrape → On obtient la liste de noms/prénoms

Pour récuperer plus de noms/prénoms, il suffit de scroller et de recliquer sur Scrape

Alternatives à Scraper :

Pour aller plus loin : un tuto de David Dahan qui explique comment scraper avec Python. Il en existe plein d’autres sur internet.

T — Twitter

T1 — Suivre automatiquement les abonnés d’un compte similaire

Nous allons voir pas à pas comment s’y prendre :

Sur l’onglet abonnés d’un compte proche de votre secteur, ouvrez votre console chrome (Command+Option+J sur Mac, ou Ctrl+Maj+J sur Windows) et copiez-collez le script ci-dessous :

var FOLLOW_PAUSE = 1250;
var FOLLOW_RAND = 250;
var PAGE_WAIT = 2000;
__cnt__ = 0;
var f;
f = function() {
var eles;
var __lcnt__ = 0;
eles = jQuery('.Grid-cell .not-following .follow-text').each(function(i, ele) {
ele = jQuery(ele);
if (ele.css('display') != 'block') {
console.trace('Already following: ' + i);
return;
}
setTimeout(function() {
console.trace("Following " + i + " of " + eles.length);
ele.click();
if ((eles.length - 1) == i) {
console.trace("Scrolling...");
window.scrollTo(0, document.body.scrollHeight);
setTimeout(function() {
f();
}, PAGE_WAIT);
}
}, __lcnt__++ * FOLLOW_PAUSE + Math.random()*(FOLLOW_RAND) - FOLLOW_RAND/2);
__cnt__++;
});
}
f();

Précautions : Allez-y progressivement sinon vous vous ferez bloquer rapidement. Au bout de 3–4 jours, enlevez vos abonnement et réiterez.

Alternatives :

T2 — Se désabonner de tous les comptes Twitter

2. On ouvre la console Chrome (Command+Option+J sur Mac ou Ctrl+Maj+J sur Windows)

3. Copiez/collez le script ci-dessous :

setInterval(function(){
t=$(".following").find(".follow-button");
if(!t[0]){
window.scrollTo(0,$(document).height());
}
else{
console.log(t.attr("class")); t.trigger("click");
}},100)

Le désabonnement ira normalement très vite.

T3 — Liker l’ensemble des post d’un # (hashtag)

2. Scrollez sur l’ensemble des tweet que vous voulez liker

3. Ouvrez la console Chrome (Command+Option+J sur Mac ou Ctrl+Maj+J sur Windows)

4. Copiez/collez le script ci-dessous :

var inputs = document.getElementsByClassName('HeartAnimation');
for(i=0;i<inputs.length;++i)
{
inputs[i].click();
}

5. Attendez un certain moment (proportionnel à l’ensemble des tweets affichés)

Instagram

Voici pas à pas comment installer un bot Instagram, qui suivra, “désuivra”, likera et commentera les comptes et photos en suivant les tags que vous lui donnerez.

Il tournera sur votre ordinateur, qui devra bien-sûr rester allumer pour qu’il fonctionne (alternative : un raspberry-py pour le laisser marcher toute la journée)

1. telecharger le zip : https://github.com/instabot-py/instabot.py

2. Placez le dossier décompressé sur le Bureau, ouvrez un terminal, et placez vous dans le dossier cd Desktop/instabot.py-master

(On considère que python est installé sur votre ordinateur, s’il ne l’est pas un tuto est présent en annexe de cet article)

3. Ouvrez un terminal sur votre ordinateur et tapez : pip install -r requirements.txt

4. Ouvrez maintenant le fichier example.py et placez votre identifiant et mot de passe (username et password), modifiez les tags que vous voulez suivre, le nombre de follow/unfollow par jour que vous voulez faire aussi. Je vous laisse également découvrir les autres paramètres.

Avant de lancer le bot, il nécessaire de faire 2 modifications : allez dans le fichier instabot.py présent dans le dossier src, nous allons devoir modifier une ligne (comme présenté ici https://github.com/instabot-py/instabot.py/pull/1292/files) et la remplacer par 2 autres.

→ Allez ligne 283, et supprimez cette ligne :

self.s.headers.update({‘X-CSRFToken’: r.cookies[‘csrftoken’]})

→ Remplacez la par :

csrf_token = re.search(‘(?<=\”csrf_token\”:\”)\w+’, r.text).group(0)

self.s.headers.update({‘X-CSRFToken’: csrf_token})

→ Enregistrez

Une deuxième modification est a faire : dans le fichier userinfo.py dans le dossier src

→ Ligne 42 : changez show_app par gatekeepers

→ Enregistrez, maintenant nous pouvons lancer le bot : de retour dans le terminal tapez :python exmample.py

Le bot va se connecter et fonctionner tant que votre ordinateur est en marche, pour ceux qui veulent aller plus loin, vous pouvez faire la même chose sur un raspberry-py et le laisser tourner h24.

Video d’installation :

Alternative : InstaPy

I-2 Mass Unfollow

Si vous voulez unfollow tout le monde de votre instagram rapidement, ou tout ceux qui ne vous suivent pas en retour, je vous conseille de télécharger l’application Mass Unfollow sur votre téléphone, pour 2.99€ elle se chargera d’unfollow rapidement toutes les personnes de votre Instagram.

Une solution plus soft consiste à diminuer/mettre à 0 le nombre de follow sur votre bot et augmenter celui des unfollows pendant plusieurs jours.

F — Facebook

F — Envoyer des messages automatiquement

F1 — Envoyer un message automatiquement à tous ses amis.

Installation :

  1. Rédigez un message
  2. On considère que vous avez téléchargé python (tuto en fin d’article sinon)
  3. Téléchargez sur GitHub (https://github.com/bousmahafaycal/facebook_growth) le code en .zip
  4. Extraire le .zip en cliquant dessus.
  5. Placez le dossier sur votre bureau, et ouvrez un terminal pour vous placer dans le dossier
  6. Installez les dépendances (bibliothèques qui facilitent le développement) : pip install -r requirements.txt

Utilisation du script :

  1. Ouvrez un terminal et tapez : python main.py send_group
  2. Entrez votre mot de passe lorsque cela vous sera demandé.
  3. Entrez le message lorsque cela vous sera demander. Appuyez sur entrée.

Le script va donc envoyer des messages à tous vos amis. Pour ne pas se faire bloquer par Facebook, nous avons mis en place un temps d’attente entre l’envoi de chaque message. Nous attendons entre 45 et 75 secondes entre chacun des messages. Tous les 100 messages, une pause de 2h.

Ces valeurs seront bientôt paramétrables sans entrer dans le code.

F2— Envoyer un message automatiquement à toutes les personnes d’un groupe Facebook.

Installation :

  1. Rédigez un message
  2. Téléchargez python si ce n’est pas déjà fait (tuto en fin d’article)
  3. Installez l’extension scraper si ce n’est pas déjà fait
  4. Télécharger sur GitHub (https://github.com/bousmahafaycal/facebook_growth) le code en .zip
  5. Extraire le .zip en cliquant dessus.
  6. Installez les dépendances (bibliothèques qui facilitent le développement) : pip install -r requirements.txt

Utilisation :

  1. Nous allons devoir aller chercher une info dans le groupe et la scraper avec scraper

2. Allez sur un groupe facebook

2. Partie membre

3. Ouvrir la console chrome (Command+Option+J sur Mac ou Ctrl+Maj+J sur Windows)

4. Utiliser le selecteur → Cliquer sur le nom/prénom d’une personne → on observe “<div class=”<cb”>…</div>” (on retient que le type de la balise est div et sa classe _60ri fsl fwb fcb)

5. Ouvrez Scraper (Scrape similar)

6. Choisissez XPath dans le selecteur et on copie dans “XPath reference” //div[@class=”_60ri fsl fwb fcb”]

7. Puis dans la partie columns :

  • pour la première colonne, laissez le point : .
  • Pour la seconde copiez dans la partie XPath : ./a/@data-hovercard

8. Puis faites “Scrape”, vous devez normalement avoir une colonne avec l’ensemble des prénoms/noms et une seconde avec une autre expression

9. Si vous voulez plus de personnes, scrollez la page encore et encore puis recliquez sur Scrape.

10. Nous allons avoir besoin maintenant de télécharger le csv correspondant, pour cela :

  • Export to Google Docs
  • Fichier → Télécharger au format → Valeurs séparées par des virgules

11. Copiez le fichier csv dans le même dossier facebook_growth

12. Ouvrez un terminal et tapez : python main.py send_group

13. Entrez votre mot de passe lorsque cela vous sera demandé.

14. Entrez le message lorsque cela vous sera demandé. Appuyez sur Entrée.

Le script va donc envoyer un message aux membres du groupe ! Pour ne pas se faire bloquer par Facebook, nous avons mis en place un temps d’attente entre l’envoi de chaque message. Nous attendons entre 45 et 75 secondes. Tous les 100 messages, une pause de 2h.

Ces valeurs seront bientôt paramétrables sans entrer dans le code.

F1.conclusion :

Extensions à venir :

  • Pouvoir écrire le prénom et le nom de la personne dans le message.
  • Interface graphique
  • Parametrable

Developpements qui interviendront plus tard :

  • Pouvoir segmenter ses amis et décider à quels amis on envoie le message.

[FACULTATIF] Si vous ne souhaitez pas entrer votre email et mot de passe à chaque fois, vous pouvez ouvrir le fichier main.py. Ensuite, remplacez EMAIL = None par EMAIL="adresse@email.com" . Attention : Les guillemets (" ") doivent être mis. Vous pouvez également entrer votre mot de passe en changeant PASSWORD = None par PASSWORD="votre_mot_de_passe" .

F2 — Réinviter vos amis à liker votre page Facebook.

  1. Créez une autre page Facebook avec le même nom que la précedente.
  2. Invitez vos amis à liker cette page.
  3. Accédez à facebook.com/pages/merge.
  4. Sélectionnez les deux Pages que vous souhaitez fusionner et cliquez sur continuer.
  5. Cliquez sur Demander une fusion.

Attention :

Faites bien attention à bien garder la bonne page lorsque cela vous sera demandé.

Les mentions J’aime sur vos Pages, ainsi que les visites, seront combinées. Toutefois, les publications, les photos, les évaluations et le nom d’utilisateur seront supprimés définitivement de la Page que vous fusionnez. La Page que vous souhaitez conserver restera inchangée, à l’exception de l’ajout des mentions J’aime et des visites qui ont été fusionnées depuis l’autre Page.

La Page que vous ne souhaitez pas conserver sera supprimée de Facebook et vous ne pourrez plus revenir en arrière.

L- Linkedin

L1- Basique : Extraire ses données Linkedin pour obtenir les adresses mails de ses contacts

  1. Vous
  2. Préférences et confidentialité
  3. Onglet Confidentialité
  4. Télécharger vos données
  5. Au choix → Mes relations → Demander les archives
  6. Dézippez
  7. Sur Excel, cliquez sur la colonne A → Données → Convertir → Délimité → Virgule → Suivant → Terminer
  8. Vous avez l’ensemble des noms/prénoms/adresses mail/position de chacune des personnes avec lesquelles vous vous êtes connectés

L2 — Ajouter des personnes à votre réseau en masse

  1. Scrollez pour avoir un maximum de profils
  2. On ouvre la console Chrome (Command+Option+J sur Mac ou Ctrl+Maj+J sur Windows)
  3. On copie colle le script suivant : $('[data-control-name="invite"]').click();
  4. 500 demandes de connexions seront réalisées, réexécutez le script plusieurs fois si nécessaire

L3 — Passer d’une liste de noms/prénoms à adresse mail en utilisant PhantomBuster

1- Récuperer des noms/prénoms (CF début d’article)

2- Récupérer les profils Linkedin qui correspondent au nom/prénoms

  • Nous allons repartir de Scraper : on exporte la liste de noms/prénoms sur google drive → “Partager” et on récupère le lien de partage → On se créé un compte Phantombuster → Magasin API → Linkedin Profile URL finder → API configuration → dans “Spreadsheet URL of names to find” on colle le lien de la spreadsheet → Save → Launch → On obtient un CSV avec la liste des profils correspondant aux noms/prénoms

3- Se connecter à eux, avec une note ou non :

  • Créez une nouvelle spreadsheet sur votre drive et dans la première colonne, collez la liste des url obtenues précédemment → partager → obtenir le lien de partage → sur Phantombuster → Magasin API→ Linkedin Network Booster → API configuration → dans “Spreadsheet URL of people to invite” collez le lien de votre spreadsheet → Maintenant on va récupérer le cookie de votre session linkedin :
  • Connectez vous sur linkedin
  • Plus d’outils → outils de développement (CTRL + MAJ + I sur Windows)
  • Onglet Application
  • Cookies
  • www.linkedin.com
  • Dans la colonne name vous devez avoir un cookie nommé : li_at
  • Copiez sa valeur

→ Dans la configuration sur Phantombuster collez sa valeur dans “Session cookie
→ Si vous voulez écrire un message vous le pouvez sinon → Save → Launch

4- Extraire ses données pour récupérer les adresses mails (Cf : L1)

Annexes

Installation de Python

Pour plus de théorie :

Game Over?

Si ça vous a plu, mettez des claps et partagez ❤️

Vincent Jouanne & Fayçal Bousmaha & Maxime Charvet

A propos de Sharkr

Sharkr — saison 1

Au programme

  • Contacts quotidiens avec l’équipe Sharkr et des appels chaque jour avec chaque startup pour sortir la tête du guidon
  • Intervention de mentors spécialistes (Growth hacking, marketing, business angel, spécialiste du pitch : Pascal Condamine d’Indiegogo, Mikael Monjour, Diego Berrio de Brightsky Ventures, Gabriel Jarrosson de Leonis Investissement, Lorenzo Croati de l’école du pitch)
  • Chaque semaine, une rencontre avec des intervenants reconnus qui sont des entrepreneurs, investisseurs ou acteurs de l’écosystème : HugoPOSAY, Hannah Oiknine (CEO de Babbler), Sylvain Utard (VP of Engineering d’Algolia), Olivier Hersent (Co-fondateur d’Actility), Marc Rougier (Fondateur de Scoop.it et partner chez Elaïa).
  • +200 outils recommandés, de compétences et savoirs à acquérir ainsi que des réductions sur des services partenaires et un slack interne

Pendant cette première saison d’un mois, nous avons accéléré 10 startups early-stage. Le programme s’est achevé le 18 juin par notre soirée finale de présentation des projets chez WeWork devant un jury d’investisseurs reconnus : Marie-Hortense Varin (Partech), Jean-Baptiste Dumont (Serena), Charles Degand (fondateur d’Angelsquare), Marc Menasé (fondateur de Nextedia, Menlook, Founders Future et business angel), Antoine Baschiera (fondateur d’Early Metrics), Nawel Boutarouk (Idinvest et Femmes Business Angels).

Pour postuler → https://sharkr.co/