Créer de la valeur et Innover en transformant les insatisfactions en opportunités (biz, projet, initiatives,…)

Les insatisfactions forment un terreau fertile pour donner forme à des initiatives, des projets, des nouveaux services ou opérer un changement de climat dans une organisation. Voici comment s’y mettre.

Des insatisfactions transformées en opportunités ? Les exemples pullulent dans tous les magazines et à chaque coin de rue : Muhammed Yunus qui a fondé la Grameen Bank, Uber, Focus on vision et les lunettes universelles, un coiffeur qui avait constaté que les enfants ne savaient pas bien lire et qui offre des coupes gratuites à ceux qui lisent quand ils sont sur son fauteuil.

La plupart des entrepreneur(e)s / entreprenant(e)s que j’ai rencontrés pour les entretiens The Curious & The Optimist sont partis d’insatisfactions pour monter leurs projets. Généralement les leurs.

Ce qu’ils ont en commun ? Une posture et un état d’esprit, avant tout.
Ils avaient envie d’améliorer une situation et de faire bouger les lignes, avec à la clé des solutions ou des concepts créatifs voire innovants.

Obilab (batterie en kit et en carton de qualité, leur premier projet pour rendre les loisirs accessibles), Fullmobs (qui propose le crowdtiming pour réaliser à beaucoup ce qu’on n’arriverait pas à faire tout seul sur des projets solidaires), Cohome ( grâce à qui freelances/ entrepreneurs coworkent les uns chez les autres) ou Boomerang (qui met en place un système de compensation / récompenses pour qui vide son appart en recyclant les objets)]

[ The Curious & The Optimist : Entretiens sur la curiosité #CEOONAIR ]

Les entretiens The Curious & The Optimist déjà en ligne — De la fraîcheur, de la philo, de l’enthousiasme et de l’inspiration. Prenez 6 min pour vous recharger les neurones. #Oxygène #CEOONAIR

Que cela se transforme en mouvement, en projet, en nouvelle méthode ou en service, peu importe, le défi, souvent c’est de faire le premier (petit) pas.

Alors comment faire pour passer de la constatation de l’insatisfaction à celle de l’action ?

Développer la posture et les qualités d’un “Lead User”

Les lead user sont des utilisateurs (à l’avant-garde d’un domaine) ayant un fort intérêt à innover pour eux-mêmes, imaginant et développant des solutions qui répondent à des attentes de la vie de tous les jours et qui vont se généraliser par la suite à l’ensemble des utilisateurs du domaine. 
Les premiers utilisateurs se situant sur cette tendance font l’expérience de besoins qui n’ont pas encore été ressentis par la majorité des utilisateurs. Si ces utilisateurs innovent pour combler ces besoins, cette innovation peut devenir très attractive pour les autres
pour résoudre un futur problème du marché de masse.

Tout le monde peut développer des qualités similaires. Il ne s’agira plus alors tant de faire émerger des solutions créatives ou des innovations — il y a tellement d’insatisfactions ! — que de définir quel problème exactement se cache sous une insatisfaction pour être certains de travailler sur le bon problème.

Cette première étape — appelée “clarification” dans le processus créatif — est fondamentale pour éviter de générer des idées / solutions à côté du véritable problème à résoudre.

HBR ( Harvard Business Review)

Rappel une innovation peut aussi bien être un produit ou un service qu’une innovation sociétale, managériale etc…ce qui va faire la différence avec une solution créative, c’est sa commercialisation et sa diffusion massive.

L’effectuation pour passer à l’action

L’effectuation prend le contre-pied de la démarche classique et remet en cause la plupart des idées reçues sur l’innovation. Car la réalité du métier est bien différente de ce que l’on en dit : les entrepreneurs partent souvent d’une idée floue, sans business plan précis ni étude de marché et se lancent rapidement. Pour réussir, ils s’appuient sur les moyens dont ils disposent : leur personnalité, leur savoir, leur réseau.

Les Leads Users partent d’insatisfactions dont ils sont proches ou qui les préoccupent et qu’ils pensent pouvoir résoudre. Ils cherchent ensuite à faire un match avec leurs ressources ou partenariats dont ils disposent (ou qu’ils peuvent trouver dans leur réseau) et qui vont faire avancer leur projet.

La particularité de l’effectuation est que le projet va pouvoir évoluer en conservant une certaine souplesse afin de continuer à se saisir d’opportunités.

Les cinq principes clés de l’effectuation :
• Démarrer avec ce que l’on a
• Raisonner en termes de perte acceptable
• Tirer parti des surprises
• Construire son projet en fonction des parties prenantes qui s’y engagent
• Transformer plutôt que découvrir son environnement

Deux jolis exemples avec Napster et Freitag

L’hybridation ou pollinisation croisée

On notera aussi que l’hybridation ou pollinisation croisée va permettre au projet d’avoir un positionnement unique. Vos compétences, talents et préoccupations, valeurs ou votre vision peuvent vous aider à définir les contours de votre passage à l’action, en sortant du cadre et des carcans habituels pour partir dans l’exploration de possibles.

Mais pourquoi faire tout cela ? C’est de l’énergie, des risques et des ennuis…après tout.
Peut-être parce que vous avez envie de (re)devenir curieux/se & optimiste (changement de posture et potentiellement de climat), que vos talents ou compétences ne supportent plus de dormir dans un coin, et que vous avez envie d’avoir un impact, quel que soit sa taille.. ?

L’entrepreneuriat est une solution pour tout cela, mais ce n’est, définitivement pas la seule manière de faire bouger les lignes.

Reste à trouver votre manière de faire les choses.

Je me demandais tout le temps si quelqu’un ne pouvait pas faire quelque chose pour résoudre cette situation. J’ai ensuite réalisé que, j’étais “quelqu’un”

|| Pour aller plus loin :
TRANSFORMER LES INSATISFACTIONS EN OPPORTUNITÉS
(PARIS) pour les entrepreneurs et entreprenant qui veulent acquérir des bases solides et transposables.
Informations et inscriptions sur Eventbrite (Inter)
vendredi 12 août (9h30–12h30) 
samedi 17 sept. (14h30–17h30) 
Prix : 60 € / personnes. Min 5 pers. Max 10. 
Vous aimez ? Pour diffuser ou inviter d’autres personnes.
Event sur Facebook. Sur Twitter

Oktopod proposera un PROGRAMME SUR PLUSIEURS JOURS pour développer ces postures et compétences. Il s’adressera aux entrepreneurs(ses) & entreprenant(e)s qui veulent transformer leur quotidien en faisant bouger les lignes et/ou développer des initiatives porteuses de sens et de changements.
Date envisagée fin octobre 2016, à Paris ou proche banlieue.
Pour être tenu(e)s au courant, laissez vos coordonnées ici .

Un jour une personne m’a écrit pour me dire l’impact que notre discussion avait eu sur elle : “ On a rarement un retour sur l’impact que l’on peut avoir sur les autres, alors j’ai voulu te le dire
Vous avez lu l’article ? Vous ëtes d’accord, pas d’accord. Faites signe ;)
Partagez via le ❤ ou commentez. C’est nettement plus intéressant d’écrire si ça crée des échanges et de la valeur. Sinon il reste les stats ! (merci !!).

Auteur : Véronique Teurlay, fondatrice d’Oktopod, Clarificatrice, consultante en créativité (résolution de problèmes et recherche d’opportunités) et curiosité pour développer l’empowerment, l’intelligence créative et collaborative.
Déblocage et Transformation de business et de carrière.

Sensibilisation aux profils atypiques, multipotentiels/multipotentialistes

Oktopod
Provocateur d’Optimisme
 Site web| Facebook Oktopod |@Oktopodwire | + 33 970 406 630

Post également publié sur le blog d’Oktopod ( Rubrique “Posture Créative 101)