les exemples pour lui montrer que ce futur entrepreneurial lui est accessible
Des Hobbits en Belgique
Guillaume Hachez
42511

La réalité les rattrape souvent, ces “jeunes”. Je n’en ai que trop vus “rentrer dans le rang” une fois qu’il faut faire face à un emprunt hypothécaire, aux frais de crèche, de voiture, etc. Et de préférer la toute relative sécurité d’un emploi qui a le mérite de payer les factures si on ne fait pas de vagues. Reality, the ultimate dream wrecker. Le risque est alors d’accumuler une frustration d’épanouissement insatisfait, et de considérer leur travail comme un bête boulot, en cherchant la satisfaction ailleurs. Je ne sais pas quelle influence ce mécanisme a/aura sur l’avenir, mais cela me déprime à chaque fois que le cas se présente.