Coûts, image, impact : soigner l’expérience candidat n’est pas anecdotique

Du nombre de candidatures que vous recevez aux coûts que vous pouvez diminuer, de nombreux indicateurs de performance sont directement influencés par l’expérience que vous allez proposer à vos candidats.

Une mauvaise expérience candidat peut être dévastatrice pour votre entreprise et nous vous expliquons pourquoi avec ces 4 chiffres clé.

1 — Les candidats ignorés ne re-candidatent plus

47% des candidats ne reçoivent pas de nouvelles de l’employeur dans les 2 mois suivant leur candidature. Seulement 20% sont notifiés de leur refus par email et seulement 8% par téléphone. ¹

Cette mauvaise communication a un impact direct sur les futures candidatures et sur l’appréhension que vont avoir les candidats dans leurs futures recherches ou pour se positionner sur d’autres offres de votre entreprise.

80% des demandeurs d’emploi déclarent qu’ils ne postuleraient probablement pas à nouveau dans une entreprise qui ne l’aurait pas averti de sa progression dans un autre processus de candidature. Si l’entreprise les en avait averti par email ou par téléphone, ces mêmes candidats avancent alors qu’il y aurait 3.5x plus de chances pour qu’ils puissent candidater à nouveau.

2 — Les mauvaises expériences se répandent comme une traînée de poudre

Avec les réseaux sociaux et les sites de reviews, les mauvaises expériences se propagent à une vitesse fulgurante. Environ 60% des demandeurs d’emplois estiment avoir eu une mauvaise expérience dans leur processus de candidature et 72% de ceux-ci ont fait l’effort de partager leurs mauvais commentaires sur internet.

Dans le même temps, les sites recueillant les commentaires de candidats, comme Glassdoor ou Vault, prennent une ampleur considérable quand l’influence des pages carrière des entreprises tend à décroître dans l’estime des candidats.

Dans un marché de l’emploi en forte tension sur certains métiers, la marque employeur est un asset à ne pas négliger et les commentaires négatifs viennent fatalement l’entacher.

3 — Les nouveaux outils sont à prendre avec précaution

Pour qu’elle soit efficace et impactante dans l’expérience de recrutement, la technologie ne doit jamais être trop éloignée d’une interaction humaine.

85% des demandeurs d’emploi qui n’ont pas reçu de réponse déclarent douter du fait que leur candidature ait bien été examinée. Ce constat résulte simplement d’un problème de communication qui aurait pu être évité si le candidat avait pu interagir d’une manière ou d’une autre avec le recruteur dans sa phase de candidature.

Les meilleurs expériences candidat résultent de la combinaison efficace entre l’automatisation du processus et l’émotion induite par la conversation ou l’impression d’une réelle conversation avec le recruteur. L’innovation ne vient pas remplacer le recruteur mais l’augmenter dans ses capacités à répondre aux besoins des candidats.

4 — Une bonne expérience candidat augmente les chances d’un recrutement durable

Les candidats qui ont vécu une bonne expérience dans leur process de candidature ont 38% de plus de chances d’accepter une offre d’emploi que ceux qui ont vécu une mauvaise expérience. Une bonne expérience candidat a donc un impact direct sur la durée des processus de recrutement et influence les meilleurs candidats pour qu’ils acceptent facilement l’offre. Dans le même temps elle augmentent les chances pour que les nouvelles recrues restent et se sentent bien dans leur nouvelle entreprise.

Pour imaginer ensemble des solutions pour améliorer l’expérience candidat de votre entreprise, retrouvons- nous sur ➡️ https://yurise.app/recruteur


¹ Talent Board — Candidate Experience Awards Research Report — February 2018

² WorkplaceTrends.Com — Candidate Experience Study — June 2016

³ Haiyan Zhang, Ph.D; and Sheri Feinzing, Ph.D. — The far-reaching impact of candidate experience — IBM Analytics

Traduit de l’anglais : https://hire.google.com/articles/great-candidate-experience/