Le jeûne

Je me sens inspirée ce soir (en plus d’être vidée) alors pourquoi ne pas parler un peu de jeûne ? Je pense d’ailleurs que ça tombe bien puisque je commence mon jeûne dès maintenant (enfin, le jour officiel est demain, vendredi 24 juin 2016).

La bouffe et moi, moi et la bouffe

Ça fait bien longtemps que j’entends parler de jeûner. Entre les jeûneurs habitués que je prenais pour des fous et mes amis au ramadan dont j’admirais le courage, j’avais une idée globale du jeûne: CHOISIR de ne rien manger. Je me souviens d’ailleurs avoir déjà pensé et dit “n’importe quoi de jeûner !”. Ça fait longtemps et depuis tout ce “longtemps”, j’ai commencé à y prêter un peu plus attention, à me renseigner plus sérieusement sur cette pratique jusqu’à vouloir moi-même l’essayer. De toutes façons, j’aime les défis et les nouvelles expériences alors pourquoi pas ?!

Ça vous fera peut-être sourire (ou pas) mais grâce à mes voyages, je goûte un tas de cuisines et d’aliments divers et variés. J’ai remarqué que mon alimentation, que ma forme mentale et physique sont au mieux lorsque je suis en Asie. Pourquoi ? Ça pourrait être le climat ou les aliments ou le fait de voyager ou sinon un mélange de tout ça... Quoi qu’il en soit, en dehors de gros craquages entre potes pendant des phases particulières, je mange “sainement” et je fais beaucoup d’activités sportives — la base d’une vie saine en somme (j’ai mis des guillemets à “sainement” parce que ce n’est pas toujours super sain, je le sais bien, mais bon, disons que je mange mieux là-bas). Bref, ça, c’est aussi à moi de corriger ou alors de retourner vivre en Asie ! Hahaha… ;-)

Mais pourquoi jeûner ?

Mais pourquoi pas ! Plus sérieusement, j’ai eu le déclic grâce à mon copain Florent que j’ai rencontré à Berlin. Lui-même a déjà expérimenté le jeûne — que je m’apprête à faire aussi — et j’ai eu envie de connaître ses impressions. Bien évidemment, j’étais très réceptive donc sa propre expérience et ses conseils n’ont fait qu’appuyer ma décision de jeûner à mon tour.

Jeûner ce n’est pas juste une question de se priver de nourriture, c’est beaucoup plus profond que ça. D’ailleurs, je trouve que Thierry Casasnovas explique très bien en quoi cela consiste et les divers bienfaits qui en découlent. On adhère ou on n’adhère pas, je ne suis pas là pour convaincre quiconque de faire un jeûne ou pas. En revanche, je préfère souvent essayer avant de critiquer !

Je ne suis pas en position d’argumenter moi-même sur la question du jeûne puisque je commence à peine cette nouvelle expérience mais je ne manquerai pas de partager mes propres impressions.

Idéalement, j’aimerais faire ce jeûne sur 7 jours (voire 10 jours si je me sens d’aller jusque là en sachant que je ne dois pas aller au-delà).

“Mais t’es folle ! Tu n’y arriveras jamais ! C’est dangereux !”

Je reconnais qu’il faut un mental costaud, de la volonté et de l’aisance pour se lancer dans un jeûne d’autant plus que je m’apprête à jeûner chez moi, entourée de ma famille qui conservera son rythme de vie avec les bons petits plats cuisinés par ma maman donc j’ai une autre difficulté de taille à gérer (en plus du jeûne) mais je reste positive et je me dis que ça ne tient qu’à moi et que c’est le moment de me prouver que mon mental sera suffisamment robuste.

Je ne pense pas être folle, je compte tout faire pour y arriver et je ne compte pas me mettre en danger. C’est d’ailleurs aussi pour ça que j’ai préféré rester chez moi pour jeûner car je me suis décidée en un claquement de doigts à m’y préparer sérieusement et je ne voulais pas risquer de me retrouver seule ne sachant pas comment mon corps allait se comporter.

Bref, j’ai confiance en moi et j’ai vraiment TRÈS envie de faire ce jeûne parce que j’ai vraiment TRÈS envie de faire du bien à mon corps et mon esprit !

La préparation du jeûne

J’ai la chance d’être soutenue et conseillée par mon copain Florent alors il m’a bien briefée pour que je prépare mon jeûne dans les meilleures conditions. J’ai suivi ses conseils à la lettre et heureusement qu’il est là pour me guider parce qu’il y a vraiment un tas de choses à savoir avant de se lancer dans un jeûne. Bon, chacun a son approche mais sans ses conseils, j’aurai probablement cessé de manger du jour au lendemain alors qu’il ne faut surtout pas procéder ainsi... Je ne vais pas vous faire un cours là-dessus parce que je ne prétends pas être en position de le faire et aussi parce que Thierry Casasnovas se débrouille bien mieux que moi sur la question.

En revanche, si l’idée vous traverse l’esprit, renseignez-vous bien avant et recueillez des témoignages de personnes de votre entourage qui l’ont déjà fait. Sachez quel type de jeûne vous voulez faire et pour quelle(s) raison(s).

Aujourd’hui, après ma semaine de préparation au jeûne, je me sens super bien, super motivée et super positive ! J’espère parvenir à maintenir cet état d’esprit parce que ma bonne humeur a toujours été ma meilleure alliée et elle m’a toujours aidée à traverser des moments difficiles avec plus de force.

Je suis enfin prête à expérimenter mon jeûne et d’ailleurs, j’aimerais souligner les raisons pour lesquelles je fais ce jeûne :

  • Nettoyer mon corps et mon esprit, renouveler ma flore intestinale et repartir sur de meilleures bases alimentaires et mentales, connaître mes véritables limites et expérimenter moi-même une pratique qui m’est encore inconnue.
  • Découvrir l’approche spirituelle pour approfondir et me laisser aller dans des états que je ne soupçonne peut-être pas encore, être en totale harmonie avec mon corps et mon esprit sans l’intervention de quelconque corps étranger qui puisse altérer la véritable santé et le réel comportement de mon corps et de mon esprit à vif.

Je n’ai pas fumé de gros tar-pé, promis haha mais je me dis qu’il n’y a qu’en essayant que je saurai vraiment de quoi il s’agit. Nous sommes tous différents et nous vivons les choses différemment. Tout le monde ne s’intéresse pas de la même façon au jeûne et tout le monde ne s’y intéresse pas, tout simplement. En tout cas, ce jeûne me fera un grand bien, j’en suis persuadée et c’est la motivation maîtresse de mon expérimentation.

Je vous dis à dans quelques jours pour connaître mes impressions ! :-)

PS: la référence en début d’article de “vidée” c’est parce que j’ai fait une purge au Nigari et faut dire que c’est foutrement efficace ce truc même si le goût est vraiment immonde (bien que coupé dans de l’eau avec du jus de citron)…


Le jeûne (suite) : 2ème partie

Le jeûne (suite et fin) : 3ème et dernière partie


En attendant, vous pouvez toujours découvrir mon blog et mon projet NotMad si vous êtes branchés voyages, aventure et bonne humeur !