La voie de l’éveil

Comment devenir sage en 7 étapes (ou pas)

Dans la continuité de mes réflexions sur le développement personnel ou de ma pratique du yoga et de la méditation, j’ai participé récemment à un atelier qui traitait de la philosophie du yoga et plus précisément du chemin vers l’épanouissement. Plutôt tentant comme programme ! Une petite dose de réflexion et d’introspection que j’ai souhaité partager avec vous.

En se basant sur l’histoire du Boudha, notre lumineuse intervenante nous a ainsi conté quelles étaient les étapes du chemin spirituel.

Histoire de Boudha

“Le Boudha historique était né prince Siddhartha Gautama dans une région proche de l’actuelle frontière indo-népalaise. Il avait tout : richesses, famille aimante, gloire, réputation et pouvoir. Peu après sa naissance, un devin prédit que boudha deviendrait soit un grand roi, soit un grand maître spirituel. Désireux de le voir devenir un grand homme politique, son père le protégea de toutes les situations déplaisantes, Mais le jeune Boudha fit le mur du palais; pendant son incursion en ville, il remarqua d’abord un malade, puis un vieillard et, finalement, un cadavre. Boudha partit à la recherche de la vérité . Il perdit ses illusions sur les choses qui apportent un bonheur mondain temporaire, mais ne trouva pas la solution de la fondamentale difficulté d’être des humains. Lors d’une autre sortie en ville, il vit un ascète errant, et apprit que ce dernier cherchait à se libérer du cycle d’existences auquel il était lié par l’ignorance et le karma. Boudha quitta, par la suite, sa vie de prince, pour se faire ascète à la recherche de la vérité. Au bout de six ans d’austérités physiques rigoureuses, il comprit que l’extrême rejet de soi ne conduisait pas au bonheur ultime. Il abandonna ses pratiques ascétiques excessives et, assis sous l’arbre de bodhi, près de la ville qui s’appelle aujourd’hui Bodhgaya, en Inde, il entra dans une méditation profonde au cours de laquelle non seulement il purifia complètement son esprit de toutes les conceptions fausses et de toutes les souillures cognitives, mais encore il accomplit parfaitement la totalité de son potentiel et de ses qualités.” Article “Qu’est-ce qu’un Boudha?”, issu du site comprendrebouddhisme.com

Après avoir sectionné les différentes phases de sa vie et de son parcours d’évolution, nous avons pu identifier tous ensemble les différentes étapes qui mènent à l’éveil :

1. Subecha- Le désir de vérité (la sensation qu’il y a quelque chose de plus grand, un niveau de conscience supérieur)

2. Vicharana -L’investigation approfondie, la recherche (pour développer sa compréhension et apprendre des sages)

3. Tanumanasa- Le mental atténué

4. Sattvapati -Le mental purifié

5. Asamsatki -Le détachement total (du positif comme du négatif, non-résistance, lâcher prise)

6. Padarthbhavana -L’immersion dans l’absolu, la conscience supérieure

7. Turiya -La conscience extatique

La question qui se pose est donc “où nous situons-nous?” Je me suis dit spontanément que la lecture, la méditation, les retraites en Thaïlande m’avaient au moins menée à l’étape 2 ou 3. (Pourquoi pas ?!) Visiblement, je n’étais pas la seule. Raté ! Pour la grande majorité des êtres humains, nous nous situons tous dans l’étape Une et toute une vie ne suffit souvent pas à atteindre le niveau d’éveil supérieur...

A quoi bon me direz-vous ? Et bien il est tout de même possible d’évoluer au sein du premier stade “Désir de vérité”, à travers 4 sous-étapes :

  • Viveka -Distinguer permanent et impermanent, réel / irréel
  • Vairagya -Le détachement du matériel
  • Shatsampat -Contrôle des 6 sens
  • Mumukshutava -Désir de libération (travail sur le mental)

Vaste programme…

Fin de cours oblige, nous avons eu des devoirs pour la suite de l’atelier en Mars :

  • quelles sont les actions que l’on peut mettre en place pour avancer sur les 4 points qui constituent le “Désir de Vérité” ?
  • Et quelles sont nos attentes pour une vie réussie ? Il paraîtrait en effet que pour atteindre ses objectifs ou vivre la vie que l’on souhaite pour soi-même, il faut l’avoir imaginée et visualisée.

Si l’article vous a plus et que ça vous tente, je vous propose de prendre un petit temps pour répondre vous aussi à ces questions. Sur ce, Namaste.