Cap vers le Grand Nord avec François, du blog ‘Un Monde d’Aventures’

François nous explique sa vision de l’aventure et nous plonge dans ses explorations polaires.

François, peux tu te présenter en quelques mots ?

Je suis l’auteur du blog « Un Monde d’Aventures ». Je suis un passionné des grands espaces sauvages et des mondes polaires. J’aime le monde de l’aventure et de l’exploration. J’ai réalisé plusieurs raids autonomes au Groenland et en Laponie. Dans la vie de tous les jours, je cherche à mettre en avant l’aventure locale. Quand je voyage, mon obsession est de profiter de l’instant présent. Je cherche plutôt à mettre en avant le voyage lent et respectueux de la nature et de l’environnement.

Je blogue sur mon propre site « Un Monde d’Aventures » depuis novembre 2011. Avant cette date, je bloguais déjà mais sur d’autres sites. Je publiais des comptes-rendus de mes voyages. Mais ça ne me satisfaisait pas vraiment. J’avais l’impression de trop me disperser. J’avais besoin de plus de cohérence. C’est pourquoi j’ai lancé mon propre blog.

Ma passion principale étant le partage et la rencontre des autres, vous pourrez facilement et souvent me rencontrer lors d’évènements ou de festivals autour du voyage et de l’aventure. La France a la chance d’être bien fournie dans ce domaine. Les festivals ou les soirées autour du voyage et de l’aventure sont nombreuses, en Ile-de-France notamment. Mais je vais facilement en région en découvrir d’autres comme les Ecrans de l’Aventure à Dijon. C’est vraiment l’occasion de rentrer en contact avec des personnes qui partagent la même passion. C’est aussi l’occasion de croiser et d’échanger avec des voyageurs, des aventuriers, des explorateurs ….

Cela fait maintenant plusieurs années que je blogue. Ça m’a permis de faire des rencontres très riches aussi bien avec des blogueurs que des voyageurs. Ce genre de rencontre est vraiment très enrichissante, chacun peut s’imprégner de l’expérience de l’autre.

Je blogue aussi sur le site Carnets de Week-Ends pour mettre en avant des idées de sortie, des bon plans et des bonnes adresses.

Peux-tu nous dire comment tu es venu au monde de l’aventure et comment tu t’y consacres pleinement aujourd’hui ?

J’ai deux approches : l’aventure locale et l’aventure lointaine

Je vis à Paris. La vie citadine m’a fait découvrir l’Exploration Urbaine, aussi connu sous le nom d’Urbex. C’est un thème que je ne connaissais pas et que j’ai eu envie d’approfondir. Cela m’a permis aussi de voir qu’il n’est nul besoin d’aller très loin pour rencontrer l’aventure. Elle est souvent en bas de la porte ou au coin de la rue. C’est ce que j’appelle l’aventure locale. Monter une colline, découvrir les recoins d’un pont, etc … Les plus expérimentés tenteront la cataphilie, la toiturophilie (connu aussi sous le nom de stégophilie), la visite des égouts, des réseaux de métro….

Concernant l’aventure lointaine, les grands espaces sauvages sont ma passion. Ils m’inspirent par leur intensité. J’aime me retrouver dans la nature à l’état pur. C’est dans ces lieux que je ressens de grands moments de liberté. C’est pour cela que j’ai commencé à faire des voyages engagés dans les pays nordiques.

Selon toi, un voyage à faire au moins une fois dans sa vie?

Le Groenland est une terre mythique. J’y suis allé en 2013 et j’ai tout de suite été émerveillé. Aller au Groenland, c’est découvrir de grands espaces, des terres sauvages, glacées et isolées. Le Groenland a été exploré pour la première fois en 982 par Erik le Rouge, un explorateur norvégien qui lui donna son nom : « Le pays vert ». Aller au Groenland, c’est découvrir l’esprit d’aventure à l’état pur.

Aller au Groenland, c’est la possibilité de vivre des moments de vie intenses. J’ai pu traverser d’immenses fjords glacés. J’ai pu approcher la calotte glaciaire, la 2e plus vaste de la planète, dont l’épaisseur de glace dépasse parfois les 3000 mètres. J’ai pu observer des icebergs et des aurores boréales. Le Groenland est la terre des Inuits.

Certains tentent tant bien que mal de faire perdurer leur tradition comme la pêche et la chasse comme celle du phoque, de la baleines et de l’ours. Mais la vie des Inuits est difficile. Ils sont passés en moins de 130 ans de l’époque paléolithique à l’ère du téléphone portable.

Sur quels points penses-tu pouvoir donner des tips aux utilisateurs d’Adventurer qui souhaitent partir à l’aventure ?

Ma passion ultime est le partage. Grâce au partage, je fais découvrir à mes lecteurs de nouvelles régions, de nouvelles techniques, la possibilité de rencontrer d’autres personnes qui partagent la même passion. Sur mon site, je partage donc mes voyages mais aussi ceux des autres.

Les thèmes sur lesquels ils pourrons trouver des informations sont les suivants : les tours du monde, la grande itinérance, le nomadisme, les voyages alternatifs, le couchsurfing, le woofing, l’auto-stop, les expériences au bout du monde, les expériences en dehors des sentiers battus, les trips écolo, les festivals, les aventures locales et lointaines, les expériences alternatives, le voyage actif, l’intérêt des voyages proches, le voyage lent et moins polluant, le trekking, le ski de randonnée nordique, l’alpinisme, les voyages engagés dans les pays nordiques.

Le monde de l’aventure reflète toute cette diversité.

— — — — —

Les blogs de François:

Un Monde d’Aventures : http://www.unmondedaventures.fr/

Un Monde de Festivals : http://www.festivalsconnect.fr/

Carnets 2 Week-Ends : http://www.carnetsdeweekends.fr/

— — — — —

Retrouvez nos milliers d’aventures inspirantes sur l’app Adventurer.