La mort à l’heure de l’Anthropocène

Sketchnote du podcast du Mercredi de l’Anthropocène du 21 octobre 2020

Lou Herrmann
Anthropocene 2050
Published in
2 min readJan 19, 2021

--

(Lou Herrmann, 2021)

Le processus de deuil dépend de la réaction collective de la société, qui organise le rite funéraire pour cadrer les émotions liées à la perte. Qu’en est-il lorsque le contexte restreint le dernier moment partagé, la cérémonie avec la famille ? Quelle demeure à imaginer pour nos corps à l’heure d’un monde plus soutenable ?
Avec :
- Martin Julier-Costes, socio-anthropologue, chercheur associé au Laboratoire Sociétés, Sensibilités, Soin de l’Université de Bourgogne Franche-Comté, et co-fondateur de Anthropoado. Ses recherches portent sur le traitement social de la mort et des morts qu’il relie aux invariants anthropologiques tels que l’ordre et le désordre, la séparation entre les vivants et les morts ou encore celle du profane et du sacré.
- Laurence Loutre-Barbier, auteure, photographe, éditrice associée chez Fage Éditions. Elle organise également des « rendez-vous mortels » au sein de Noir Clair pour des obsèques responsables. Elle a publié « La dernière chambre », chez Fage Éditions en 2010.
Animation : Jérémy Cheval, Ecole urbaine de Lyon.

Lien vers le podcast :

https://www.sondekla.com/user/event/11199

--

--

Lou Herrmann
Anthropocene 2050

Post-doctorante à l’Ecole Urbaine de Lyon