Anytime — Affacturage : Mode d’emploi

Designed by @louismornaud

Comptabilité fournisseurs injoignable, crise de nerfs, tensions sur la trésorerie… Lorsque vos clients ne respectent pas toujours les délais de paiement, votre quotidien peut devenir un enfer…. D’autant que votre insistance à obtenir les sommes qui vous sont dues, peuvent parfois détériorer la relation avec ces derniers. Pour éviter ces désagréments, il existe une solution : l’affacturage.

En signant un contrat d’affacturage avec un prestataire (appelé Factor), vous définissez la nature de votre collaboration. En effet, vous n’êtes pas tenu de lui confier l’ensemble des factures que vous émettez et pouvez vous cantonner aux seuls clients les plus réfractaires.

Lorsque vous confiez une facture à votre Factor, celui-ci vous en règle le montant sans délai et se charge du recouvrement auprès du client. Au passage, il prélève une commission. Dans la plupart des cas, les sociétés d’affacturage fonctionnent sur la base d’un abonnement mensuel (variable suivant votre volume d’affaire) et un pourcentage sur chaque facture honorée.

Attention toutefois ! Avant d’accepter une créance, le Factor effectue toujours une analyse du risque et enquête sur les clients dont vous entendez lui confier la gestion. C’est la raison pour laquelle pour chacun de vos clients, vous devez communiquer à l’affactureur : le montant de l’encours global que vous envisager de lui confier et les coordonnées complètes du client (SIRET, siège, etc.). N’oubliez pas non plus d’informer vos clients que vous cédez vos créances à un tiers. Plus qu’une question de courtoisie, c’est une obligation légale !