Scrum n’est pas une méthode agile

Un des principes du manifeste agile s’énonce

« Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive »

Et dans les principes du même manifeste, nous pouvons lire

« Une attention continue à l’excellence technique et à une bonne conception renforce l’Agilité. »
L’organisation du cycle de scrum

L’on comprend que la notion d’agilité repose à la fois sur des pratiques de gestion de projet, mais ne peut exister sans une forte dimension technique (qui pour beaucoup est plus importante que l’aspect gestion de projet).

Malheureusement, scrum la méthode agile la plus populaire du moment ne donne aucune indication sur les aspects techniques : en imposant aucune pratique technique, la mise en application de scrum ne se fait souvent qu’au niveau de la conduite de projet.

Or ce problème n’est pas sans conséquence. En effet, la possibilité de répondre au changement, associée à une production logicielle incrémentale et itérative, nécessite des pratiques d’ingénieries et de conceptions logicielle adaptées. Ces pratiques sont nécessaires pour pouvoir modifier l’architecture ou le fonctionnel du logiciel sans mettre en péril l’existant.

Étant donné que la majorité des équipes techniques ne sont pas formées à ces pratiques, l’agilité devient un vecteur de stress pour elles et est souvent générateur de dettes techniques. En exigeant cette capacité de changement auprès d’une équipe qui ne maitrise pas ces pratiques, le développement devient chaotique.

L’on comprend mieux pourquoi un certain nombre de développeurs sont devenus particulièrement méfiants (voire hostiles) à l’égard des méthodes agiles. Et pourquoi les clients peuvent aussi considérer un changement vers l’agilité comme une catastrophe en termes de stabilité et de qualité perçues des développements.

En complément de Scrum, XP propose une approche complète et intégrée sur les méthodes de développement. C’est d’ailleurs l’une des pratiques encouragées par le mouvement actuel du Software Craftsmanship qui se présente comme une solution à la vision agile dépouillée de son pendant technique.

Au delà du titre provocateur, vous comprendrez donc qu’il vous faudra toujours associer à des pratiques de conduite de projet agile, une ingénierie logicielle adaptée. Raison pour laquelle, scrum peut servir de base dans une organisation agile, mais en devant être associée à des méthodes dédiées aux aspects techniques.