Interview avec l’artiste Julie Galiay

A l’occasion de son premier Solo-Show dont le vernissage se tiendra le 17 janvier 2019, nous vous avons préparé une jolie interview de la talentueuse Julie Galiay. Vous connaîtrez presque tout de l’artiste dont vous viendrez admirer les créations chez ARTOPIC Gallery !

Julie Galiay en présence de ses oeuvres

Artopic Gallery : peux-tu te présenter ?

Julie Galiay : Je m’appelle Julie Galiay, née à Clermont-Ferrand et résidant depuis 1994 en Charente Maritime à Royan. J’ai 39ans et je suis maman solo de deux enfants.

Quel est ton parcours ?

Comme je le disais, je suis arrivée à Royan en 1994, en classe de 4ème et c’est là que, poussée par mon professeur de dessin j’ai commencé à dessiner plus régulièrement.

Suite à une scolarité en dents de scie, car trop rêveuse et la tête constamment dans mes croquis, j’obtiens mon BAC en 1999 et entre dans la vie active.

Après de nombreux petits boulots dans la vente ou le secrétariat et une vie personnelle très chaotique qui eut un réel impact sur ma vie professionnelle, je vis aujourd’hui pour mon Art, et en tant qu’autodidacte et Femme indépendante j’en suis particulièrement fière !

Comment es-tu devenue artiste peintre ?

Je peins depuis que j’ai 20ans pour moi et la famille, je peins ce que j’aime, paysages, animaux, scènes mythologiques et déjà les femmes font partie de mon univers.

C’est en 2011, au décès de mon papa, qui fût très douloureux et qui l’est encore aujourd’hui, que je décide de «faire quelque chose» de cette passion, d’aller plus loin pour le rendre fier. Je deviens alors professionnelle et démarre les expos et salons dans ma région.

Petit à petit mon travail s’étoffe et prend de l’ampleur, mais je suis bridée par un mari indifférent et égoïste et c’est à mon divorce en 2014 que le papillon s’envole !

Je trouve vite mon écriture, je parcours les routes pour les expos et les salons, je veux me faire connaître et aujourd’hui, presque 5ans après, c’est chose faire et ce n’est que le début !

Et si on parlait des mouvances artistiques, de quel courant peut-on te rapprocher ?

Étant autodidacte je ne peux me revendiquer de telle ou telle «école», mais mon travail s’inscrit dans un courant Pop-Art, s’approchant pour les œuvres les plus récentes, du Street Art.

Qu’est-ce qui t’inspire ?

Je suis Hypersensible et donc tout est source d’inspiration, tout ce qui est beau, une chanson, un film, un instant de bonheur passé avec mes proches, un paysage…

L’amour m’inspire, la compassion, l’amitié, les beaux sentiments, la bonté des gens… Je crois beaucoup en l’humain malgré de nombreuses déconvenues personnelles et professionnelles.

J’ai tendance à vivre dans un monde de bisounours et je veux y rester, je m’aime comme ça et c’est ainsi que mes œuvres gaies et colorées prennent vie.

Julie Galiay, “Colorful Lips”, Acrylique sur toile, 50x50 cm, pièce unique

Pourquoi choisis-tu de travailler sur des bouches ? Et plus particulièrement des bouches de femmes ?

La Femme est mon thème principal, je ne saurai dire pourquoi, il s’est imposé à moi, c’est comme une évidence. Au fur et à mesure que je me libérais en tant que femme, je commençais à m’engager pour aider chacune à assumer ses formes, ses pensées, sa vie et sa liberté.

Je suis assez sensuelle et c’est le maître mot de mon œuvre.

La bouche étant pour moi symbole de volupté et de féminité, par un baiser, un sourire, mais aussi celui de la liberté d’acte et de parole, ce qui est très important pour moi qui en fut en quelque sorte privée pendant des années.

Je remarque que la couleur est très présente dans ton travail, notamment les couleurs fluorescentes, une petite explication ?

J’ai eu mon année Noir Blanc Rouge mais la couleur est vite revenue.

Elle est en effet présente depuis toujours et je pense que c’est mon côté gai et positif qui ressort.

C’est comme un besoin.

Le besoin de peindre et de mettre de la couleur, de la joie, de la vie, toujours plus…

Comment as-tu connus Artopic Gallery ? Pourquoi avoir voulu travailler ensemble ?

J’ai découvert Artopic Gallery via les réseaux sociaux. Je suis très active sur Facebook et Instagram et j’étais en recherche de galeries pour me représenter, j’ai été séduite par la galerie Toulousaine qui était alors uniquement en ligne et le contact avec Mélissa fut tout de suite excellent ! Je suis ravie de lui avoir plu et je me félicite de cette collaboration.

As-tu des artistes qui t’inspire ?

Évidemment le grand Dali est une source d’inspiration par son œuvre, mais d’autres artistes comme Niki de Saint Phalle ou Camille Claudel le sont par leur parcours en tant que femmes artistes tant sur le plan personnel que professionnel.

Je me retrouve un peu dans leur histoire tourmentée, ces femmes dans un monde d’hommes qui se sont battues pour leurs droits et leurs passions.

Crédit photo Artopic Gallery. Oeuvres d’ASOP (Conserve Bonne Barbie) et Julie Galiay (Bloody Lips)

Quel est ton regard d’artiste sur la création contemporaine actuelle ?

Je gravite dans l’univers Pop où je trouve beaucoup d’artistes géniaux, tant sur les matériaux utilisés que dans leur mode de communication.

Le monde actuel va vite et dans le milieu de l’Art, il faut se renouveler constamment et faire parler…

Quels sont tes futurs projets artistiques ?

Mon SOLO SHOW chez ARTOPIC GALLERY 😀

J’ai le projet de créer mon Atelier afin d’être plus visible et de pouvoir travailler sur des plus grands formats, me mettre à la sculpture pour aller plus loin.

J’aimerai aussi faire plus de live painting et de Street, j’ai d’ailleurs un projet d’expo en 2020 avec live painting en Lituanie.

Un de mes objectifs principaux étant d’être visible à l’étranger !

Comment te sens-tu à quelques jours de ton premier Solo Show ?

Je suis excitée, impatiente et tellement heureuse… Bref j’ai envie de pleurer (et oui l’hypersensibilité).

Je réalise la chance que tu me donnes, surtout la confiance que tu mets en moi et je te suis vraiment reconnaissante. J’espère que ça fera évoluer ma carrière.

Julie Galiay, Wall Lips, Pièce Unique

J’espère que cette belle entrevue avec Julie vous a plu et que cela vous a donné envie de venir admirer ses oeuvres pour son Solo Show du 17 janvier au 14 février au 6 rue Clémence Isaure à Toulouse !

Artopic Gallery

Galerie Pop& Street Art où sont représentés des artistes confirmés et émergents. Art Gallery of Pop& Street Art with young and confirmed artists.

Mélissa Benon — Artopic Gallery

Written by

Directrice d’Artopic Gallery, une galerie d’art 100% Pop Art, 100% Street et 100% toulousaine — www.artopic-gallery.com

Artopic Gallery

Galerie Pop& Street Art où sont représentés des artistes confirmés et émergents. Art Gallery of Pop& Street Art with young and confirmed artists.

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store