La sieste flash / la micro sieste / la sieste cuillère

Récupérer en quelques secondes ou minutes seulement, c’est possible

L’artiste bien connu pour ses peintures, sculptures, films ou encore livres, l’était un peu moins pour ses insomnies.

C’est pourtant un fait, Salvador Dali était un grand insomniaque. Et pourtant, au vu de sa carrière et de son héritage, il serait difficile de qualifier Señor Dali d’être peu productif.

Dali était un grand adepte des siestes cuillères ! Quelques minutes, c’est tout ce qu’il fallait à Salvador Dali pour se ressourcer et pour retrouver toute sa créativité. Des années plus tard, des études ont mis en lumière que pratiquer l’art de la sieste permettait, en plus de booster la productivité, d’améliorer sa créativité.

La sieste cuillère est une sieste très courte. Salvador Dali s’asseyait dans un fauteuil, une cuillère à la main et un plateau en métal à ses pieds. En s’endormant, il lâchait la cuillère sur le plateau et était réveillé par le bruit. Son somme ne durait que quelques secondes, mais suffisamment, disait-il, pour conserver son énergie et stimuler sa créativité.

En effet, c’est le moment où votre esprit s’endort qui va vous réveiller par le son de la clé frappant l’assiette. D’autres personnes ont adapté cette sieste à leur manière, par exemple en restant assis à son bureau et en tenant un crayon entre son pouce et son index, la chute du crayon lorsque vous réveillera là aussi.

En tous cas, ne dépassez jamais les 20 minutes car au-delà, c’est l’entrée en sommeil profond qui appelle alors un cycle complet de 90 minutes, qu’il faudra alors compléter.

Et vous, quelle est votre technique pour pratiquer la sieste ?

Pour aller plus loin

Sources