Hélène GUY
Dec 10, 2019 · 3 min read

Le plus célèbre et insaisissable des street artist a livré une nouvelle oeuvre dans la nuit de jeudi à vendredi à Birmingham, Royaume-Uni ! Aperçue en premier lieu par les commerçants du quartier dès le matin du 6 décembre, c’est quand l’artiste a publié une vidéo sur son Instagram dimanche soir que les curieux de tous horizons se sont pressés pour l’admirer.

Bansky offre une nouvelle fresque

Sensibiliser à la cause des sans-abris

Cette fois-ci, Bansky a souhaité rendre hommage aux hommes et aux femmes sans abris et sensibiliser le grand public à leur cause à travers une fresque presque féerique qui leur apportera très certainement un peu de lumière et de magie en ces temps de fêtes.

Représentant deux rennes qui s’envolent d’un banc sur lequel s’assoit régulièrement des SDF, la peinture interroge sur l’itinérance de ces personnes souvent démunies. Bansky en a profité pour filmer Ryan, un homme qui passe de longues heures assis sur ce banc qui lui sert également de lit bien souvent, sans jamais rien demander aux passants.

Partagé sur les réseaux sociaux, le court métrage dévoilant l’oeuvre a été vu des millions de fois en seulement quelques heures. On y entend notamment Bansky féliciter tous les inconnus qui se sont spontanément arrêtés pour offrir à Ryan un peu de réconfort, avec des boissons chaudes ou des friandises. “Que Dieu bénisse Birmingham !” a salué l’artiste devant ces gestes généreux et désintéressés.

Une oeuvre à protéger

Désormais partie intégrante de la communauté de Birmingham, la ville s’est félicitée de cette reconnaissance de leurs actions en faveur des sans-abris et a rapidement installé des barrières pour protéger cette fresque afin d’en faire profiter un maximum de personnes. D’autant qu’un plaisantin, ou artiste en herbe, a réussi à aller ajouter un nez rouge à chaque renne seulement quelques heures après la découverte de la peinture. Si cela donne sûrement une nouvelle dimension plus festive à cette peinture, la municipalité ne veut pas prendre le risque de voir l’oeuvre être plus dégradée, ou pire, effacée, par des vandales.

L’oeuvre de Bansky dégradée

Nul doute que des milliers de curieux viendront faire un tour dans le quartier pour admirer ce nouveau tableau urbain, de nombreuses personnes ont d’ailleurs déjà fait un selfie avec, assises sur le banc de Ryan notamment.

Espérons que l’artiste atteigne son but et que grâce à son oeuvre et son engagement, chacun d’entre-nous prêtera une attention plus particulière aux sans-abris, que ce soit en cette période si difficile pour eux ou tout le reste de l’année. Un simple geste peut illuminer leur journée et la rendre beaucoup plus supportable et ne demande rien de plus que quelques secondes.

Bansky offre une nouvelle oeuvre

Bansky a dévoilé sa nouvelle oeuvre sur un mur de Birmingham

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade