☕️ Un CV pour les impressionner tous

Quelques trucs et astuces pour que ton CV sorte du lot

“Comment faire en sorte qu’un employeur remarque mon CV ?”
- tous les candidats sur le marché de l’emploi

C’est la question à CDI que tout le monde se pose. Heureusement pour toi, j’ai un début de réponse.

Mettre en avant ton nom avant ta fonction

Marie-Ghislaine, secrétaire chez GrosseAgence, a posté une offre d’emploi pour permettre à Jean-Gerald de renforcer son équipe web. Elle est chargée de faire une première sélection parmi les 250 candidatures qu’elle a reçues. Ça l’énerve parce que la plupart des CV ont le même design. Ils se ressemblent tous. Et ce qui l’énerve d’autant plus, c’est que sur la plupart des CV, ce qu’elle voit en premier c’est “Développeur Web”.

Marie-Ghislaine aimerait que les CV soient dissociables. Elle rêve du CV qui sortira du lot, tant au niveau du contenu qu’au niveau de la forme.

Et si le CV qui sortait du lot, c’était le tien ? La première petite astuce : mettre son nom en plus grand que la fonction.

Avoir un chouette design

L’autre petite astuce qui va bien, c’est d’éviter d’avoir le même design que tout le monde. Évite donc de reprendre les templates word de type secrétaire. Tout le monde les utilise. Tu es dev, tu as l’habitude de chercher des ressources obscures sur Internet. Utilise tes super pouvoirs pour trouver un template gratuit et modifiable sans se prendre la tête.

Attention aux les fautes de goût. On n’impressionne pas un employeur avec 8 couleurs hyper flashy, 4 typos différentes, fantasies et illisibles. Tu cherches un poste de dev, pas de clown.

Si tu n’es pas designer dans l’âme, reste sobre. Comment ?

  • En utilisant une police de caractères un peu farfelue mais pas trop pour ton nom, les titres de sections
  • En utilisant les nuances de gris + une couleur de ton choix qui est lisible (le jaune fluo, sur fond blanc, on oublie)

Les niveaux/pourcentages à éviter

C’est la mode de mettre des niveaux ou des pourcentages pour les compétences techniques, la capacité à utiliser des programmes et les langues.
Mais revient toujours la même question : que signifie 100% ?

Pierre-Cunégonde a indiqué sur CV être à 80% de maîtrise du Javascript. Prend-il en compte l’utilisation des frameworks javascript ? Tous les frameworks ? Ou pensait-il seulement aux bases de javascript qu’il a vu durant son parcours OpenClassRooms ? Un employeur est parfois plus clément avec un candidat qui aura indiqué uniquement le nom de la compétence. Le niveau d’expertise se discute en entretien (on verra ça dans un prochain post).

CV en français ou en anglais ?

Quelle langue utiliser pour son CV ? La réponse est très simple : une seule. La langue de l’IT est l’anglais mais si tu souhaites faire ton CV en français parce que tu es plus à l’aise, fais le en français, mais pas en franglais.

Tout comme pour les présentations, les pitchs, les veilles : on utilise une langue et on s’y tient.

Rendre les liens cliquables

Marie-Ghislaine est en train de maudire le candidat qui lui a envoyé un CV en format PDF avec pleins de liens mais qui ne sont pas cliquables.
Elle n’a pas tort.

Ça te prendra 2 secondes de rendre un lien cliquable. Pour Marie-Ghislaine, récupérer les liens de tous les CV, les copier/coller (ou les recopier quand la fonction de surlignage ne fonctionne pas), ça lui prend une éternité. Marie-Ghislaine se dit que si un candidat ne lui facilite pas le travail, elle ne voit pas pourquoi elle aimerait l’avoir dans son équipe. Le CV passe à la corbeille.

Moralité : on met les liens cliquables sur son CV et s’il y en a dans sa lettre (mail) de motivation, on fait pareil.

Les réalisations personnelles, projets

Mettre en valeur ses expériences professionnelles, c’est bien. Évoquer ses réalisations personnelles, c’est un sacré bonus ! Ça montre à l’employeur qu’en plus du travail à fournir (pour tes coachs chez BeCode, pour tes clients ou pour tes boss), tu as cette passion pour le code qui t’a poussé à aller plus loin et à en faire plus.

Tu as été à un hackathon ? Mentionne-le.
Tu as réalisé le website “passion tricot” de ta voisine ? Mentionne-le.
Tu as collaboré à un projet avec des camarades de classe que vous avez fait pour tester une techno ou simplement vous occuper (ou au nom de la gloire) ? Mentionne-le aussi.

D’ailleurs, soigne ton profil sur github et nettoie les repos, améliore tes readme et rajoute-le parmi tes liens cliquables !

Va à l’essentiel

Marie-Ghislaine doit en lire plein des CV. Plein. Donc va à l’essentiel. Elle a sûrement d’autres chats à fouetter donc évite les longues phrases. Préfère les mots-clés. Préfère les phrases nominales (exemple : “réalisation d’un blog — équipe back-end” plutôt que “Dans le cadre de mon travail, j’ai réalisé un blog en HTML/CSS, JS, PHP au sein d’une équipe de 4 pour un client qui était très urbain. Moi j’ai fait le back-end.”)

Fais relire ta candidature pour éradiquer les fautes d’orthographe

On ne le dira jamais assez parce que génération après génération, les mêmes erreurs se répètent : faites relire vos documents de candidature avant de les envoyer. Même la personne la plus douée en orthographe fait des fautes !

Fais-toi confiance !

Savoir si ta candidature passe ou non, c’est le boulot de Marie-Ghislaine. Elle est même payée pour ça. Toi, tu n’es pas payé pour envoyer ta candidature.

“On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher”
 — Jean-Claude Dusse

https://www.youtube.com/watch?v=6KZo-xKxuLY