👨‍💻 Les aventures d’un coach BeCode, partie 2 : préparation & sélections

Ce post est la suite du précédent (bah oui).

Mi-septembre 2018

De retour de Paris, le rythme s’accélère : de mon côté, je termine mes projets clients et finalise la transmission technique dans la startup donc je quitte la direction technique, pendant que chez BeCode, nous enchaînons les séances d’information (de courts événements au nom explicite, un bon moyen de rencontrer en avance certains de nos futurs apprenants) et la préparation de notre campus Liégeois.

BeCode commencera son aventure Liégeoise au Pôle Image, un immense bâtiment rempli de sociétés travaillant dans le domaine audiovisuel et digital. Bien situé (pas très loin du centre-ville, accessible, dans un quartier en pleine transformation), c’est un endroit idéal pour s’installer : certaines des sociétés en place sont à la recherche de nouveaux talents – ça tombe bien !

Commence le ballet des livraisons de fournitures, la préparation des locaux… des étapes indispensables mais physiques, en témoigne la tonne (littéralement) de caisses à monter au troisième étage. De quoi muscler mon petit corps de lâche.

Mais surtout, plein de nouvelles rencontres : nos hôtes du Pôle Image, Poppy, artiste de son état qui a réalisé une magnifique fresque pour nos locaux, et surtout Kevin, mon binôme (chaque formation BeCode est encadrée par deux formateurs : un à temps plein, l’autre à mi-temps), ancien apprenant BeCode. Le courant passe immédiatement, on va former une chouette équipe, et notre première épreuve arrive : les sélections.

Début Octobre 2018 : les sélections

Les formations BeCode attirent beaucoup de monde, mais pour être efficace, nous nous limitons à ±25 places. Nous devons donc sélectionner 25 apprenants parmi les centaines d’inscrits, ce que nous faisons via un process de sélection en deux étapes : lors de leur inscription en ligne, nous demandons à nos candidats de suivre une série de petits challenges de code sur un site comme KhanAcademy : ça leur permet d’avoir un premier contact avec le code, et nous sert de base technique pour la suite ; et ensuite la sélection proprement dite, une demi-journée où les apprenants participent à quelques activités en groupe et surtout passent trois entretiens.

Je vais volontairement garder secrètes les activités de groupe, amenées à évoluer et dont la surprise fait partie du process, pour m’étendre un peu sur les entretiens.

L’entretien administratif
BeCode est une formation gratuite mais intensive, en semaine et de jour. Le but de cet entretien, c’est de nous assurer que chaque apprenant peut aborder notre formation avec sérénité et en sécurité financière et administrative.
Je vous avoue que c’est l’entretien que je connais le moins — l’administratif et moi, on est pas copain. Mais, dans les grandes lignes et en partenariat avec le Forem/VDAB/Actiris, nous nous assurons que l’apprenant est en ordre et bénéficie des aides qu’il peut avoir, ou, le cas échéant, peut suivre notre formation sans peine.

L’entretien technique
La formation BeCode part de zéro : aucun prérequis ou diplôme préalable. Toutefois, nous demandons à nos candidats de suivre une série de cours d’introduction sur KhanAcademy. Le but est double : permettre aux grands débutants de découvrir un peu le code et savoir à quoi s’attendre, et filtrer les touristes. Le but de l’entretien technique est de s’assurer que la personne en face de nous est bien celle qui a passé les cours d’introduction, et jauger rapidement son esprit logique et sa débrouillardise face à des petits problèmes logiques.

L’entretien de motivation
Sûrement mon étape favorite : par nature, dans une formation comme BeCode, intensive et courte, le facteur déterminant, c’est la motivation. Cet entretien nous sert à jauger chaque candidat, savoir ce qu’il a dans le ventre, son parcours, ses raisons de venir chez nous. C’est à la fois stressant mais super enrichissant, on découvre les profils et c’est un super moment humain.


Le truc sympa, c’est que ce processus n’est pas strictement interne à BeCode : au-delà de nos partenaires du Forem/VDAB/Actiris, nous ouvrons nos sélections aux professionnels de la région, entreprises intéressées par nos profils ou développeurs curieux. C’est l’occasion de rencontrer des gens et de favoriser les échanges, quelque chose que nous adorons faire ici.

À la fin d’un process excitant mais tellement difficile (il faut faire des choix, et même si sur plus d’une centaine d’inscrits, certains sont faciles, les dernières “éliminations” sont très dures — tous sont méritants, mais nos places sont limitées), nous avons la composition de notre première promo Liégeoise : 28 BeCodiens, dont 6 femmes (une proportion encore faible mais qui progresse de promo en promo, et ça, c’est chouette), de tous âges (le plus jeune a tout fraichement 18 ans, le plus âgé 54 ans), de toutes origines. Un beau melting-pot.

Et maintenant ? Bah maintenant, on va attaquer les choses sérieuses… dans un prochain article. Huhu.