Benoît Thieulin, nouveau directeur de l’Ecole de la Communication de Sciences PoPrésident du Conseil National du Numérique, directeur de la Netscouade et désormais directeur de de l’Ecole de la Communication de Sciences Po… Benoît Thieulin multiplie les responsabilités. A la tête de l’Ecole, sa principale mission consistera à poursuivre la transition numérique.

Benoît Thieulin vient d’être nommé directeur de l’Ecole de la Communication de Sciences Po Paris. Il prendra ses fonctions en septembre prochain. Le président du CNNum (Conseil Narional du Numérique) n’est pas un inconnu rue Saint-Guillaume : il a étudié sur ses bancs avant d’y enseigner et de diriger le master « Digital Humanities ».

Jean-Michel Carlo, ancien d’Havas et ex-DG d’Ipsos, a fondé l’Ecole de la Communication en 2007, soucieux de « répondre aux grands enjeux nés de l’internationalisation des échanges, de la mondialisation des marchés et du développement des nouvelles technologies ». Y sont enseignés, comme principaux domaines, la communication et le marketing. L’Ecole travaille main dans la main avec le Medialab de Sciences Po, et c’est là que l’arrivée de Benoît Thieulin devient intéressante.

Le Médialab est un laboratoire de sciences humaines centré sur le numérique, tant pour ses perspectives sur le terrain de la recherche que pour ses outils. Ainsi on y fait du data mining afin d’étudier l’opinion publique et les controverses sur le Web, on y analyse les nouveaux modèles économiques basés sur le numérique… Des sujets et des instruments qui ne sont pas inconnus à Benoît Thieulin.

« Davantage de littératie numérique »

Pour l’heure, on n’en sait que très peu sur les ambitions et les projets du fondateur de la Netscouade et président du CNNum. Mais compétitivé et innovation semblent être les maître-mots. « Benoît Thieulin a le profil idéal. Il pourra renforcer l’offre pédagogique sur les cultures numériques en s’appuyant sur l’activité du Médialab de Sciences Po, mais aussi intégrer le défi de l’innovation et de la créativité qui deviennent des facteurs clés de compétitivité » explique Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

De son côté, Benoît Thieulin se « réjouit de poursuivre le travail engagé par Jean-Michel Carlo ». « L’Ecole de la Communication poursuivra sa mutation vers davantage de littératie numérique, et mettra à profit l’innovation pédagogique qu’offre le numérique, notamment. Ainsi, l’école préparera plus encore aux métiers des industries créatives et au management de l’innovation, enjeu central de la compétitivité des entreprises ».


Originally published at www.linformaticien.com.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Benoît Thieulin’s story.